Blog en pause

Il fait beau, il fait chaud, c’est le moment pour moi de faire un petit break 🙂 Je vous retrouve dans quelques jours, bonnes vacances! 😉

Publicités
Publié dans Blabla | Tagué | 3 commentaires

Pause lecture #54

Image | Publié le par | 5 commentaires

La Mort avec Précision

La Mort avec Précision. D’Isaka Kôtarô. Editions Philippe Piquier. 404 pages. 2005.

Chiba est un Dieu de la Mort. Son job: enquêter sur les humains dont le décès a été programmé pour vérifier s’ils sont « aptes » ou si leur mort doit être « ajournée ». A travers six rencontres, Chiba partage pendant quelques jours la vie de quelques personnages très différents.

De cet auteur, j’avais lu La Prière d’Audubon, qui a été ma lecture la plus marquante de 2018. Autant dire que ça mettait la barre très haut et que je plaçais de grands espoirs sur celui-ci. Même si je ne m’attendais pas vraiment à ce que j’ai trouvé dans ce livre, ces espoirs ont été largement comblés 🙂

C’est déjà savoureux de retrouver un personnage de type « Faucheur » quand on en a déjà rencontré dans certains dramas (si ça vous intéresse, je vous renvoie à mes billets sur Goblin et Black 😉 ), même si ces personnages se suivent et ne se ressemblent pas forcément, sauf peut-être sur un point: la totale incompréhension qu’ils ont des humains. Ce qui bien sûr amène des idées très intéressantes et/ou très amusantes.

Les pérégrinations de Chiba nous permettent de rencontrer des personnages très différents et de découvrir avec lui des situations inattendues. Il y a beaucoup de conversations entre les « candidats » à la mort et le héros, ce qui rend paradoxalement le tout très vivant.

Je peux difficilement vous en dire plus sans trop en dévoiler, mais je ne peux que vous conseiller ce livre, qui fait d’ores et déjà partie de mes meilleures lectures de 2019 🙂 Je vous recommande quand même de commencer par La Prière d’Audubon, pour une raison que je ne peux pas vous expliquer sous peine de vous spoiler.

Une super lecture! 🙂

Publié dans Lecture | Tagué , , | Laisser un commentaire

La Guerre des Mondes

La Guerre des Mondes. De H.G. Wells. Editions Folio junior. 254 pages + un carnet d’exercices. 1898.

Angleterre, 1894. Un mystérieux cylindre s’écrase dans un champ. L’invasion martienne vient de commencer.

Ce classique de la SF est l’un des premiers romans (le premier?) à raconter une invasion alien et c’est ce qui le rend si intéressant. L’auteur nous décrit essentiellement la réaction des gens, à travers le récit d’un narrateur sans nom qui est le témoin des évènements. L’inconvénient étant que ce témoin ne sait pas grand chose de ce qui se passe et est surtout occupé à fuir ou se cacher tout au long de l’histoire.

Ce qui m’a le plus plu dans ce livre, c’est la description des Martiens et de leur technologie. On en sait peu à ce sujet, mais ce qui en est montré est très différent de ce à quoi la SF contemporaine nous a habitués à mon avis. D’autre part, la conclusion de l’histoire est originale et perspicace. La façon qu’a Wells d’aborder son sujet est vraiment intéressante.

Ce qui a pêché, pour moi, c’est à peu près tout le reste. J’avais l’impression qu’on tournait en rond, que les chapitres se ressemblaient tous et qu’on n’apprenait pas grand chose sur le déroulé des évènements. D’autre part, la plume de l’auteur, si elle est assez agréable, est un peu vieillotte et contribue à donner un rythme un peu fastidieux au récit.

Dans l’ensemble, j’ai trouvé l’exercice intellectuel auquel se livre l’auteur très intéressant, mais dans les faits, j’ai trouvé le temps long malgré la brièveté du roman et je ressors avec l’impression qu’une nouvelle aurait largement suffi pour développer cette histoire.

Une lecture assez mitigée pour moi, à lire si vous êtes curieux de découvrir un classique de la SF.

Publié dans Lecture | Tagué , , | 2 commentaires

Ces livres que je n’ai jamais pu terminer #6

Malheureusement, je n’accroche pas toujours à mes lectures et, quand ça ne passe pas, je ne vois pas de raison de persister et de souffrir avec un livre, alors qu’il y en a tant dans ma PAL qui vont me passionner. Parce que je pense que ça peut être intéressant de discuter ensemble de ces livres que je n’ai pas assez aimés pour les lire en entier, aujourd’hui je vous parlerai de mes 3 derniers abandons. Dites-moi si vous pensez que je suis passée à côté de quelque chose ou si, à votre avis, j’ai bien fait de ne pas m’accrocher 😉

La Ville des Frelons. De Patricia Cornwell. Editions Le Livre de Poche. 443 pages. 1999.

Résumé de l’éditeur: Virginia West est le chef, débordé et tonique, de la police judiciaire de Charlotte en Caroline du Sud, une ville rebaptisée le  » nid de frelons  » à cause de la violence qui y règne. Elle est débordée et pourtant sa supérieure la charge de patrouiller avec Andy Brazil, un jeune reporter du journal local. C’est alors qu’un homme d’affaires est retrouvé mort et mutilé de telle sorte qu’il les met sur la piste d’un tueur en série.

J’avais trouvé ce roman dans une boîte à livres et, après le gros fiasco de Jack l’Eventreur: Affaire classée, je me suis dit que c’était l’occasion de donner une autre chance à cette autrice, qui semble plutôt appréciée en général.  Vous vous doutez que si ce livre figure dans ce billet, c’est que ça n’a pas non plus été une rencontre satisfaisante…

J’ai lu environ 80-100 pages avant d’admettre que je détestais ma lecture. Le point de départ était pourtant intéressant, mais entre les personnages qui m’exaspéraient et l’ambiance franchement misogyne, je n’arrivais pas à accrocher. J’ajouterai que le livre date et que ça se sent vraiment. Je pense éviter Patricia Cornwell à l’avenir, son style ne semble pas fait pour moi.

***

Le Pavillon des Pivoines. De Lisa See. Editions J’ai Lu. 463 pages. 2008.

Résumé de l’éditeur: Chine, XVIIe siècle. Recluse dans les luxueux appartements des femmes, Pivoine tue le temps avant son mariage. Mais plutôt que de se livrer aux exercices convenables – broderie ou chant -,elle préfère se plonger dans de dangereuses lectures qui exaltent l’amour fou. Lorsque, à l’occasion de son anniversaire, son père lui permet d’assister, cachée derrière un paravent, à la représentation de son opéra favori, Pivoine s’éprend d’un élégant poète.

De cette autrice, j’avais lu et beaucoup aimé Filles de Shanghaï, alors quand j’ai trouvé celui-ci en boîte à livres (décidément, il faut que j’évite d’y prendre tout et n’importe quoi ^^), j’étais plutôt contente. J’aurais dû chercher à savoir d’abord de quoi il parlait, puisqu’on est ici dans une romance historique sur fond de condition des femmes.

Alors j’aurais pu passer sur la romance, sauf qu’on est là dans du coup de foudre entre personnages qui ne se sont même pas parlé, juste parce que les héros se sentent en phase avec un opéra tragique. Au secours. Du coup, je n’ai pas réussi à aller plus loin que la première centaine de pages. L’aspect condition des femmes de l’affaire était intéressant, mais tellement étouffant qu’il m’aurait fallu quelque chose de vraiment passionnant pour avoir envie de le subir. Reste le côté historique, qui était très instructif, et la plume, vraiment agréable. ça ne m’a pas suffi.

Je recommande si vous aimez les romances historiques à tendance tragique.

***

Les Enquêtes de Monsieur de Mortagne, Bourreau tome 1: Le Brasier de Justice. D’Andrea H. Japp. Editions J’ai lu. 444 pages. 2011.

Résumé de l’éditeur: Le royaume de France, au début du XIVe siècle. M. Justice de Mortagne, de son nom Hardouin cadet-Venelle, est le cadet d’une famille de bourreau. La petite trentaine, bel homme, il est cultivé et a amassé une jolie fortune. À la mort de son frère aîné, il est contraint de reprendre la charge de bourreau, devenant à son tour M. Justice de Mortagne. Torturer, tuer ne le gêne pas particulièrement, même s’il n’en tire aucune « satisfaction ». Après tout, ce n’est pas lui qui a prononcé la sentence… Jusqu’au jour où, en place publique, M. Justice de Mortagne sangle au poteau du bûcher une jeune femme, Marie de Salvin, jugée coupable d’avoir gravement calomnié un noble en l’accusant de viol. La culpabilité de Marie ne fait aucun doute dans l’esprit d’Hardouin. Pourtant, quand il apprend qu’elle disait la vérité, il se sent pour la première fois complice de meurtre. Combien en a-t-il ainsi commis, par le passé, en refusant de les voir ? Rétablir la justice devient alors une nécessité. Le désir de rédemption, son urgence, mais aussi un lien naissant, particulier et confidentiel avec Dieu poussent Hardouin à enquêter sur d’anciennes exécutions – dont celle de Marie – et à s intéresser à chaque nouveau condamné. Sa nouvelle mission : rétablir la vérité et condamner les vrais coupables.

J’avais reçu ce livre de mon libraire lors d’une opération « 2 achetés = 1 offert », dans d’autres circonstances, il n’aurait probablement jamais rejoint ma PAL, même si le contexte historique est intéressant.

J’ai réussi à lire 50 pages avant d’abandonner. Ce n’est pas que le propos soit totalement inintéressant, mais l’autrice semble plus intéressée à raconter dans le détail comment on vivait au Moyen-Âge que par l’intrigue en elle-même. Chacune des 50 pages que j’ai lues comportait plusieurs notes de bas de page, presque toutes indispensables à la compréhension et extrêmement fastidieuses à lire. J’avais l’impression de lire un dictionnaire, c’était insupportable!

C’est dommage, parce que c’était original d’avoir pour héros un bourreau et que l’aspect historique m’intéressait. Mais je ne lis pas un roman pour me prendre la tête avec d’innombrables explications écrites tout petit en marge du texte, ça ne fait qu’alourdir l’intrigue et ça m’ennuie terriblement.

Bref, un gros fail!

Publié dans Lecture | Tagué , , , | 9 commentaires

Pause lecture #53

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

Tag Do I have that book? chapitre 2

Voilà la 2e partie de ce long tag trouvé chez TwoFaceLizzie. Pour voir le 1er chapitre, c’est par ici 😉

Comme d’habitude, pour en savoir plus sur tous ces livres, clic clic sur les couvertures 🙂

11. Est-ce que je possède un livre écrit par quelqu’un connu pour autre chose qu’écrire des livres ?

Pour être honnête, je n’avais pas tellement aimé… Je préfère nettement Hugh Laurie en tant qu’acteur 🙂

12. Est-ce que je possède un livre avec une horloge sur la couverture ?

13. Est-ce que possède un livre de poésie ?

14. Est-ce que je possède un livre avec la mention d’un prix gagné écrit dessus ?

D’après la 4e de couverture, il a reçu le David Gemmell Morningstar Award en 2010.

15. Est-ce que je possède un livre avec un auteur qui a les mêmes initiales que moi ?

Je ne crois pas… (ok, j’ai la flemme de chercher ^^)

16. Est-ce que je possède un livre de nouvelles ?

17. Est-ce que je possède un livre qui a entre 500 et 510 pages ?

506 pages exactement!

18. Est-ce que je possède un livre qui est devenu un film ?

19. Est-ce que je possède un roman graphique ?

20. Est-ce que je possède un livre écrit à 4 mains ou plus ?

Pour une fois qu’un tag me permet de conclure avec un de mes livres préférés, je n’allais pas me priver de le citer encore ^^

Voilà, c’est fini! J’espère que ça vous a plu et que je vous ai donné envie de découvrir certains de ces livres 😉

Et vous, quels titres auriez-vous cités? 🙂

Publié dans Blabla | Tagué , | 11 commentaires

L’Adjointe infernale

Constance Kopp tome 4: L’Adjointe infernale. D’Amy Stewart. Editions 10/18, collection Grands détectives. 406 pages. 2018.

Pour en savoir plus sur les 3 premiers tomes: 1. La Fille au Revolver. 2. La Femme à l’Insigne. 3. La Justicière et les Filles perdues.

Suite aux évènements et (més)aventures précédemment rencontrés par Constance et sa famille, nous retrouvons notre héroïne toujours aussi assidue à son travail pour la prison dirigée par le shérif Heath. Mais la situation est incertaine, car les élections approchent et Constance doit se préparer à suivre un nouveau patron.

Comme avec les précédents tomes, c’est la situation des femmes dans le New Jersey en 1916 qui sert de trame de fond au récit. Et autant dire que depuis La Justicière et les Filles perdues, cette situation ne s’est pas vraiment améliorée. Et quand on pense à quel point les droits des femmes reculent partout dans le monde depuis des années, ça fait vraiment peur de se dire qu’on pourrait revenir vers quelque chose qui ressemble à ça…

Je ne peux pas vous en dire beaucoup plus sur ce tome en particulier, je risquerais de vous spoiler les précédents. Je me contenterai de vous livrer mes impressions: exaspération et colère devant le traitement réservé aux femmes, jubilation quand Constance ou d’autres protagonistes clouent le bec aux misogynes et autres enfl*res rencontrés au fil du récit, intérêt pour le contexte historique et impatience de découvrir le tome suivant au vu de ce qu’annonce la conclusion de celui-ci.

Je n’ai toujours pas compris pourquoi 10/18 considère que cette série doit être éditée dans la collection Grands détectives, parce que les enquêtes tiennent si peu de place qu’elles en sont presque anecdotiques, à l’exception de celle du tome 2. Mais même si on ne peut pas dire que c’est une lecture à suspense, ce livre se dévore assez vite, comme ç’avait déjà été le cas des précédents.

Une série à mettre entre toutes les mains! 🙂

Publié dans Lecture | Tagué , , | Laisser un commentaire

Des BD en pagaille #50

Le Château des Etoiles tome 3: Les Chevaliers de Mars. D’Alex Alice. Editions Rue de Sèvres. 60 pages. 2017.

Pour en savoir plus sur les tomes précédents: 1. Le Château des Etoiles. 2. Le Château des Etoiles tome 2. 1869: La Conquête de l’Espace.

Suite aux aventures précédentes, nous retrouvons Séraphin et ses compagnons cachés pour échapper à leurs puissants ennemis.

Difficile d’en dire davantage sur le contenu sans spoiler les 2 1ers tomes… Sachez juste que celui-ci est dans la lignée des précédents, mais franchit un nouveau palier dans l’aventure et les voyages.

L’histoire est toujours aussi chouette et les dessins aussi fabuleux. Chaque page est une oeuvre d’art et chaque péripétie donne envie d’en savoir plus.

Une réussite, j’ai hâte de lire la suite!

***

Courtney Crumrin, Intégrale 3. Tome 5: L’Apprentie Sorcière. Tome 6: Le dernier Sortilège. De Ted Nafieh. Editions Akileos. 254 pages + une interview de l’auteur + une galerie d’illustrations. 2004-2012.

Pour en savoir plus sur les tomes précédents: Intégrale 1. Intégrale 2.

Suite aux évènements racontés dans les précédents tomes, nous retrouvons Courtney alors qu’elle se fait une nouvelle amie et que l’Assemblée des Sorciers la surveille de près.

Que dire que je n’ai pas déjà dit à propos des autres tomes? Cette série est délicieusement glauque, cruelle et douce-amère. Courtney est fidèle à elle-même et les rencontres qu’elle fait ne font que renforcer son caractère déjà très affirmé au départ.

On apprend beaucoup de choses sur la magie et sur le monde des créatures surnaturelles, il y a beaucoup d’action et de sortilèges et on obtient un tas de réponses sur les questions qui se posaient depuis le 1er tome. Mais la fin est suffisamment ouverte pour ne pas décevoir et donner envie d’une suite, sans pour autant être frustrante.

Côté dessins, c’est dans la lignée des tomes précédents et tant les illustrations que les couleurs correspondent parfaitement à l’histoire.

J’ai passé un excellent moment avec cette série que j’ai adorée. Seul regret: c’était trop court! (et pourtant je n’aime pas les longues sagas!) Je recommande vivement si vous aimez le genre 🙂

***

Delilah Dirk tome 1: Delilah Dirk et le Lieutenant turc. De Tony Cliff. Editions Akileos. 180 pages. 2013.

Constantinople, 1805. Selim est un janissaire pas très doué dans son métier, mais scrupuleusement honnête. Sa vie tranquille va changer lorsqu’il rencontre la téméraire Delilah Dirk, une aventurière déterminée pleine de ressources.

J’avais repéré cette BD au détour d’une recommandation automatique et je ne regrette pas de m’être laissée tenter 🙂 Les 2 héros sont sympathiques et nous entraînent dans tout un tas d’aventures plus improbables les unes que les autres. Les péripéties se suivent et ne se ressemblent pas, il n’y a que peu de temps morts et on ne voit pas les pages défiler. Il y a aussi beaucoup d’humour, j’ai beaucoup ri et j’ai passé un excellent moment de lecture.

Les dessins sont très sympas, que ce soit pour les personnages, aux apparences assez variées, ou pour les nombreux décors, magnifiques, qui sont très riches et donnent de la profondeur au contexte

Une super lecture, j’ai hâte de lire la suite! 🙂

Publié dans Lecture | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Tag Do I have that book ? chapitre 1

Aujourd’hui je suis d’humeur joueuse et j’ai eu envie de faire un tag 🙂 J’ai trouvé celui-ci sur la chaîne TwoFaceLizzie, mais à l’origine il vient de la chaîne anglophone Keeping Tabs. Comme il est un peu long (20 questions), je vais le couper en 2.

Pour en savoir plus sur tous ces livres, clic clic sur les couvertures 😉

1. Est-ce que je possède un livre avec les pages “abîmées” ? (on parle de pages faussement vieillies sur les bords, pas de pages réellement abîmées)

Je pense que c’est le cas (légèrement) pour les livres de la série Les Chroniques de Wildwood:

2. Est-ce que je possède un livre avec trois personnes ou plus sur la couverture ?

3. Est-ce que je possède un livre basé sur une autre fiction ?

Et celui-là n’a malheureusement pas été une très bonne lecture…

4. Est-ce que je possède un livre avec un titre de 10 lettres ?

Je n’ai pas encore lu celui-là, mais l’autre série de l’auteur que j’ai lue est une de mes sagas fantasy préférées, ce qui place la barre très haut!

5. Est-ce que je possède un livre dont le titre commence et termine avec la même lettre ?

6. Est-ce que je possède un livre de poche ?

Si je n’en possédais qu’un, je n’aurais pas de souci de manque de place ^^ Il semble que ce format n’est pas aussi courant partout qu’il l’est chez nous, ce qui explique la question. Je pourrais vous en montrer plein, voici une petite sélection parmi ceux de ma PAL que je n’ai pas encore lus et qui me tentent le plus 🙂

 

7. Est-ce que je possède un livre par un auteur qui utilise un autre nom d’écriture ?

Je ne sais pas si ça compte ou s’il faut considérer que le nom de la soi-disant autrice fait partie du roman, mais je n’ai pas d’autre idée.

8. Est-ce que je possède un livre avec le nom d’un personnage dans le titre ?

9. Est-ce que je possède un livre avec deux cartes à l’intérieur ?

10. Est-ce que je possède un livre qui est devenu une série télé ?

C’est tout pour aujourd’hui, la suite très bientôt 😉

Et vous, vous le faites, ce tag? Quels livres auriez-vous cités? 🙂

Publié dans Blabla | Tagué , | 9 commentaires