New Victoria

51XamB32QeL._

L ‘intégrale New Victoria de Lia Habel réunit les deux tomes de cette saga post-cataclysmique. L’histoire se déroule 200 ans dans l’avenir, après que les changements climatiques aient forcé les gens (les gens = les Américains) à aller vivre plus au sud et à fonder une nouvelle civilisation. Comme ils n’étaient pas tous d’accord, ils se sont séparés en deux camps: les Victoriens, qui ont gardé des technologies avancées tout en revenant à un mode de vie victorien; les Punks qui ont choisi un mode de vie plus proche de la nature et une technologie paradoxalement plus proche de la véritable époque victorienne (machines à vapeur, entre autres). Bref, les deux camps sont en guerre depuis des lustres, pour des raisons qui m’ont échappé, je l’avoue. A New Victoria vit la jeune Nora, fille d’un médecin renommé. L’histoire commence alors qu’elle se fait enlever.

Attention, à partir d’ici: SPOILERS!

Le Livre 1, New Victoria, débute donc lorsque Nora est kidnappée par un commando de zombies… Parce que, oui, non seulement les Victoriens et les Punks s’entretuent depuis des générations, mais en plus dans les deux camps sévit un virus qui transforme les gens en zombies. Certains restent à l’état de dévoreurs de cervelle sans personnalité, d’autres gardent leurs facultés. Parmi ces derniers, certains ont rejoint la Compagnie Z, dont le but est de se débarrasser des premiers. Et de kidnapper Nora, donc.

Ce premier opus est vraiment bien ficelé. Les personnages sont accrocheurs, l’aspect médical est bien traité, l’ambiance est prenante et l’intrigue est plutôt haletante. Le tout est très agréable à lire, malgré le changement de narrateur à chaque chapitre qui ne facilite pas toujours la tâche. Même la romance est assez mignonne. Sauf que, pour moi, une histoire d’amour entre une humaine et un zombie, c’est un peu difficile d’y adhérer. Parce que soyons sérieux une minute, un zombie, c’est un cadavre en putréfaction. Même bien conservé et gentil comme tout, yeurk! Enfin, à part cet aspect peu ragoutant, j’ai passé un excellent moment de lecture.

Le Livre 2, Rébellion, débute quelques temps après les évènements ayant conclu le premier volume. Les personnages se sont installés à New Victoria, humains et zombies ensemble, ce qui ne va pas sans de nombreux heurts entre les partisans de l’extermination des zombies et ceux de leur intégration à la société.

Et là, la sauce n’a pas pris du tout. L’intrigue ne m’a pas semblé avoir de ligne directrice. La plus grande partie de l’histoire m’a parue brouillonne et composée de considérations oiseuses qui ne font rien avancer. Il ne se passe pas grand chose avant le dernier quart du roman et là, pour être honnête, j’en étais à espérer qu’ils se fassent tous trucider pour que ça se termine. Le nombre des narrateurs augmente encore, ce qui rend la lecture d’autant plus fastidieuse qu’ils parlent tous de la même façon. Bref, grosse déception pour moi.

Pour finir, je me demandais pourquoi ce livre est présenté comme une intégrale, car Rébellion appelle nécessairement à une suite… Mais apparemment l’éditeur a décidé de s’en tenir là. C’est bien dommage, car beaucoup de questions restent en suspens…

En résumé: j’ai beaucoup aimé le premier Livre malgré quelques défauts et je me suis ennuyée à mourir dans le deuxième.

Gros coup de coeur sur l’édition que je trouve magnifique, notamment la couverture de Noëmie Chevalier. Sur ce coup, Bragelonne a fait un très beau boulot.

Pour en savoir plus sur Lia Habel et son travail, c’est par ici.

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s