Le Jour le plus Long

A l’occasion des commémorations du Débarquement du 6 juin 1944, France 3 rediffusait Le Jour le plus Long, un film de guerre réalisé par Ken Annakin, Andrew Marton, Bernhard Wicki, Gerd Oswald et Darryl F. Zanuck, sorti en salles en 1962.

Ce film bénéficie d’une distribution internationale prestigieuse: John Wayne, Robert Mitchum, Richard Burton, Sean Connery, Arletty, Curd Jürgens pour ne citer qu’eux. L’histoire est composée de séquences racontant cette journée de différents points de vue: Alliés, Allemands, Résistants, etc.

J’avais beaucoup entendu parler de ce film, mais je ne l’avais jamais vu (les films de guerre, ce n’est pas vraiment mon truc). Je me suis dit qu’il était temps de m’instruire un peu et je me suis donc plantée devant ma télé jeudi soir. J’avoue que j’ai trouvé le temps long, voire très long par moments (vu le titre du film, j’aurais dû me considérer comme prévenue de ce qui m’attendait pourtant). Bien sûr Le Jour le plus Long se rapproche le plus possible de la réalité en tenant compte de ce qui se faisait dans les années 60. Ce n’est pas Il faut sauver le Soldat Ryan ou Platoon, hein! Pas de membres déchiquetés qui volent ou d’hémoglobine qui souille la caméra. On reste dans le tout-publics (à mon grand soulagement).

Le cumul des points de vue, le fouillis du Débarquement, les explosions et tirs de mitraillettes (mitrailleuses?) incessants, les scènes courtes éparpillées décrivent sans doute fidèlement le chaos qui régnait ce jour-là. Les images en noir et blanc rappellent les actualités d’époque, histoire de bien se mettre dans l’ambiance. Et vraiment, John Wayne et Robert Mitchum qui mènent leurs troupes au combat, ça a de la gueule.

Je suis quand même déçue… 2h55 de combats qui s’arrêtent à la fin de la journée du 6 juin 1944, ça laisse un goût d’inachevé, d’une part. D’autre part, je n’ai pu m’attacher à aucun personnage, puisqu’on change sans cesse de point de vue. Même au niveau historique, je n’ai pas l’impression d’avoir appris grand chose finalement.

J’ai tout de même vraiment apprécié que le film ne s’attache pas uniquement aux soldats américains, mais nous montre aussi le point de vue allemand entre autres. Et je pense que ça reste un bel hommage à ceux qui se sont battus dans cette guerre. Un film à voir, ne serait-ce que par curiosité pour ce qui s’est passé ce jour-là. Même si ce n’est pas le plus réaliste ou le plus complet, il donne une bonne idée de la façon dont le Débarquement était perçu moins de 20 ans après les faits. Une vision intéressante et instructive.

 

Publicités
Cet article, publié dans Cinéma, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s