Mes Précieux #2

6b2b4be9184a4aeb22f588970a8c1d1f

Il y a des livres que je ne me lasse pas de relire et relire encore, qui me transportent toujours autant après que j’aie été obligée de racheter un exemplaire pour cause d’usure… Ces livres-là, ce sont mes précieux à moi, je rechigne même à les prêter, je préfère dire aux gens qui veulent me les emprunter que je les ai laissés chez ma mère ou que je les ai perdus plutôt que de les laisser sortir de chez moi 😛

Parce que je les adore, j’ai envie que tout le monde les aime aussi, donc je vais vous en parler de temps en temps (mais ne comptez pas sur moi pour vous les prêter ^^).

***

51xehe4M0vL._

J’ai découvert 2 de mes auteurs préférés grâce à ce livre: Terry Pratchett et Neil Gaiman. La couverture que vous voyez là, c’est celle de la réédition, parce que j’avais prêté mon exemplaire à mon frère et qu’il l’a perdu (raison pour laquelle certains de mes livres ne quittent plus mes étagères pour d’autres yeux que les miens). J’ai relu De Bons Présages pour la 20e fois au moins à réception de cette réédition et je me suis autant amusée à cette lecture que lors des précédentes.

De quoi ça parle?

Le moment de l’Apocalypse est arrivé et Rampa, démon de son état, est chargé d’amener l’Antéchrist sur terre. Mais Rampa et son meilleur ennemi Arizaphale, qui bosse pour l’Autre Camp, ne sont pas très emballés par la fin du monde. Ils décident donc d’assurer l’éducation de l’enfant, afin que le monde ait une chance de s’en sortir. Mais les nonnes maléfiques se sont mélangé les pinceaux en refilant le bébé à ses parents humains et les 2 comparses n’ont pas éduqué le bon gamin. Ils tentent donc de le retrouver pour empêcher l’Apocalypse, tandis qu’un tas d’énergumènes, incluant les Eux, les Quatre Cavaliers, une Descendante professionnelle et l’Armée des Inquisiteurs (réduite à sa portion congrue) se mettent également de la partie.

Il est difficile de résumer un tel roman sans en dire trop et mon petit paragraphe ci-dessus est loin de décrire le contenu souvent hilarant de cette histoire. Parce que ce bouquin, c’est un OVNI dans la littérature apocalyptique. On nous raconte bel et bien les derniers jours avant l’Apocalypse. Mais c’est aussi le foutoir total, on se croirait dans un film des Monty Python, où tous les personnages sont des bras cassés. Bref le must du burlesque et de l’ironie (si vous connaissez les autres romans de Terry Pratchett et Neil Gaiman, vous verrez de quoi je parle).

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Mes Précieux #2

  1. Madame_Love dit :

    Je ne connaissais absolument pas ce livre ! Et là, j’ai absolument envie de le lire, tu m’as donné trop envie !
    Dans le même genre j’aimerai bien lire H2G2 aussi^^
    Je ne connais pas grand chose aux Monty Python, mais j’ai adoré La vie de Brian.

    • ducotedechezcyan dit :

      Je suis ravie de t’avoir donné envie de le lire (ça fait 2 cette semaine, non? ^^) et j’espère que tu me diras ce que tu en as pensé si tu te lances.
      Perso je trouve De Bons Présages plus accessible que H2G2, ce dernier m’ayant paru plus sarcastique que vraiment drôle (mais c’est affaire de goût).

  2. Ping : Dublin Street | Du côté de chez Cyan

  3. Ping : Tag des réseaux sociaux | Du côté de chez Cyan

  4. Ping : Tag 13 livres à conseiller | Du côté de chez Cyan

  5. Ping : Mes Précieux #3 | Du côté de chez Cyan

  6. Cathy dit :

    J’avais raté l’article, mais j’adore ce livre, c’est un de mes doudous aussi ! je le relis tous les ans, avec toujours autant de plaisir !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s