La littérature pseudo-austenienne et moi #2

jane_austen_quote

Comme beaucoup de lectrices, je suis une grande fan de Jane Austen et je relis régulièrement ses livres. Malheureusement, elle n’en a pas écrit tant que ça et donc, comme beaucoup là aussi, je me suis tournée vers les auteurs contemporains qui s’inspirent de son univers pour tenter de prolonger le plaisir.

Après la déception qu’avait été pour moi La Mort s’invite à Permberley, j’ai changé de registre et je me suis lancée non pas dans une autre suite, mais dans une réécriture: Orgueil et Préjugés et Zombies de Seth Grahame-Smith. Vous noterez que celui-ci accole son nom à celui de Jane Austen, ce qui est justifié par le fait que des pans entiers du livre original sont simplement recopiés ici.

1461903-gfDe quoi ça parle?

C’est la même histoire que dans Orgueil et Préjugés, à quelques détails près, sauf que l’Angleterre est infestée de zombies et que les 3/4 des personnages d’Austen se sont donc fait chasseurs de zombies (ben oui, on parle quand même de l’auteur qui a fait d’Abraham Lincoln un chasseur de vampires, faudrait pas l’oublier).

Est-ce que j’ai aimé?

Bof, pas vraiment. Les soeurs Bennett qui ont fait leurs classes dans un temple shaolin, ça a dû me déstabiliser. Tout comme le fait que Lady Catherine soit la plus grande chasseuse de zombies du pays ou que les jeunes filles aient pour buts de promenade des bûchers où on brûle les monstres… Certaines situations sont assez rigolotes sur le coup, mais pour être honnête je n’ai pas trouvé grand intérêt à cette réécriture qui ne semble pas être plus qu’un moyen de surfer sur deux phénomènes de mode à la fois. Vite lu et vite oublié.

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour La littérature pseudo-austenienne et moi #2

  1. Madame_Love dit :

    Encore un coup râté, dommage.
    J’espère vraiment que la prochaine fois sera la bonne.

  2. Ping : La littérature pseudo-austenienne et moi #5 | Du côté de chez Cyan

  3. Ping : Le littérature pseudo austenienne et moi #6 | Du côté de chez Cyan

  4. Ping : Douce Nuit, Maudite Nuit | Du côté de chez Cyan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s