Défi écriture de Noël

2251340851_2360a3c000_o

Pour fêter Noël 2014, le Forum Person of Interest que je fréquente proposait un défi d’écriture:

Oyé oyé !
A l’occasion des fêtes de fin d’année
Une fiction vous écrirez
Oui toi aussi

Vous n’êtes pas tenu d’écrire une fanfiction.
Cependant, il faudra que cela se passe dans l’univers de la série.

De la plus sérieuse à la plus déjantée,
l’histoire ne devra pas être déprimante.
Pensez positif et pourquoi pas une happy end.
Et tout cela en 2 ou 3 pages maximum.

Au 31 décembre sur le coup de minuit au plus tard,
à la suite de cela, on passera logiquement au 1e janvier 2015.

***

Je me suis prêtée au jeu, malgré un manque d’inspiration qui se remarque dès le titre, mais le thème était assez sympa. Merci à Outis d’avoir proposé ce défi 😉 Vous pouvez lire tous les textes écrits à cette occasion sur notre forum, ainsi que bien d’autres.

Voici ma contribution, n’hésitez pas à donner votre avis 😉

***

MENACE POUR LE SYSTEME

L’homme, grisonnant, vêtu d’un costume à la coupe impeccable qui avait dû coûter une fortune, était assis à sa table de travail et sirotait un verre de cognac hors d’âge. Il fit pivoter son siège et admira la vue. Les lumières de Washington produisaient toujours sur lui leur petit effet, bien que sept années se soient déjà écoulées depuis qu’il occupait ce poste et ce bureau luxueux. Son téléphone dernier cri émit un bourdonnement discret, assorti à l’atmosphère feutrée de la pièce. Il porta l’appareil à son oreille et se contenta d’écouter une minute, avant de raccrocher et de poser son verre. Il composa un numéro.

« Friday, » fit une voix laconique au téléphone.

« Nous avons une alerte rouge, Friday. Menace pour le système. Vous partez pour New York. Monday vous retrouvera sur place avec toutes les informations. Evaluez la menace et réglez le problème. »

New York – 12 heures plus tard.

Friday resserra le col de son manteau. Après avoir passé les derniers jours sous un climat plus clément, il n’appréciait pas vraiment les frimas de la Côte Est. Une tablette à la main, il examinait les informations réunies par sa jeune partenaire, tout en écoutant ses commentaires d’une oreille un peu distraite. C’était la première fois qu’ils faisaient équipe ensemble et l’enthousiasme de débutante de Monday lui tapait sur les nerfs.

« Ils ont commencé il y a deux jours, » disait celle-ci. « J’ai pu filmer quelques minutes, c’est assez révélateur. Le fichier vidéo est… »

Friday l’interrompit d’un soupir impatienté agrémenté d’un regard agacé et la fin de sa phrase se perdit dans un murmure. Il lança la vidéo. Si l’image n’était pas de très bonne qualité – le visage des deux hommes était flou – le son en revanche était parfait et les deux agents ne perdirent pas une miette de la conversation.

« … s’est octroyé le pouvoir de lire vos e-mails, d’écouter tous les portables… » disait l’un des hommes. «  Mais il leur fallait faire le tri, avoir quelque chose qui leur désignerait les terroristes dans la population avant qu’ils n’attaquent. Le public voulait être protégé, mais ne voulait pas savoir comment. Ils ont trouvé un système qui fonctionne et n’en ont parlé à personne. »

Friday jeta un coup d’oeil à sa partenaire, qui hocha la tête et lui fit signe de continuer à écouter.

« Comment le savez-vous, alors ? » demandait le deuxième homme sur la vidéo.

« Je l’ai créé, » répondit son compagnon, avant de poursuivre : « Mais il y avait un problème avec la Machine… »

L’image tremblota un instant, les voix se perdirent dans un écho métallique et la vidéo s’arrêta.

Monday reprit la tablette et la rangea dans son sac.

« Qu’est-ce que vous en pensez ? » demanda-t-elle. « Vous avez déjà eu affaire à quelque chose de ce genre ? »

« Non. Vous avez d’autres infos ? »

« Eh bien, celui qui boîte est censé s’appeler Harold Finch. Ingénieur en informatique, hacker de génie recherché par le gouvernement. L’autre a été baptisé John Reese. Ancien des Forces Spéciales, ex-CIA. Le 1er a construit une sorte d’IA pour aider le gouvernement à lutter contre le terrorisme, mais suite à une sorte de bug, sa Machine lui transmet les numéros de sécu de citoyens lambda sur le point d’être mêlés à des crimes violents et il a engagé le second pour voler au secours des futures victimes. Voici la liste des personnes impliquées, aucune d’entre elles n’est dans notre collimateur. »

Friday se racla la gorge. La neige commençait à tomber et il sentait qu’il allait prendre froid.

« Tâchons d’en finir rapidement avec cette mission. »

Il parcourut la liste établie par Monday, feuilletant rapidement les biographies qu’elle y avait jointes. Il eut assez vite une bonne idée d’ensemble de la situation et des actions à mettre en œuvre. Il songea à la plage des Caraïbes qui l’attendait et un sourire éclaira brièvement son visage.

Washington – Le lendemain.

« Le rapport de Friday est sans équivoque, » disait l’homme grisonnant. « Nolan et son équipe se sont inspirés d’articles de presse concernant des prétendus projets gouvernentaux d’IA pour lesquels nous avions orchestré des fuites contrôlées. Le reste vient de leur imagination. »

« Vous conseillez donc de laisser courir ? » interrogea son interlocuteur, assis dans l’ombre.

« Tant qu’ils ne s’approchent pas de la vérité, il est préférable de ne pas intervenir. Nous risquerions d’attirer l’attention sur notre programme. Nous avons infiltré un agent dans l’équipe des scénaristes, il nous alertera si nécessaire. »

« Autre chose? »

« Non, je vous conseille de regardez à vos moments perdus, les acteurs sont excellents et le pilote très prometteur. »

« Vraiment ? Et ça s’appelle comment ? »

« Person of Interest. »

 

Fin

Publicités
Cet article, publié dans Mes gribouilles, Séries, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s