Agent Carter

marvel-agent-carter-poster-620x370

Marvel’s Agent Carter est une série de Christopher Markus et Stephen McFeely, avec entre autres Hayley Atwell, Chad Michael Murray et James D’Arcy. Comme l’indique le titre, la série fait partie de la franchise Marvel, tout comme Marvel’s Agent of SHIELD, et s’intègre dans le même univers que les films de cette franchise.

L’histoire débute à la fin des années 40. Peggy Carter, fiancée et acolyte de Captain America dans le 1er film, travaille pour les services secrets américains, mais (comme les Drôles de Dames avant de rencontrer Charlie), ses compétences sont bien peu reconnues du fait qu’elle est une femme. Malgré ses états de service, on la cantonne à faire le café ou à taper les rapports de ses collègues masculins. Howard Stark (le papa d’Iron Man), recherché pour trahison, la recrute pour l’aider à prouver son innocence et l’aider à retrouver des armes volées dans son labo. Pour ce faire, elle fait équipe avec Jarvis, le majordome de Stark, tout en continuant son travail auprès des services secrets.

J’aime beaucoup les histoires de super-héros et, malgré la déception qu’a été Agents of SHIELD, je n’ai pas pu m’empêcher de tenter Agent Carter. Et là, excellente surprise, j’ai découvert une série de qualité: excellents acteurs, intrigues intéressantes, ambiance et image léchées, humour et action. Bref, un cocktail qui fonctionne très bien.

La série joue beaucoup sur le décalage entre les réelles compétences de Peggy et le machisme des hommes qui l’entourent. Ce qui amène à des scènes d’action jubilatoires (la pauvre petite chose fragile qui dérouille des tas de muscles) et à des passages très drôles où l’héroïne utilise les idées rétrogrades de ses collègues pour en obtenir ce qu’elle veut. De nombreux clins d’oeil à l’univers Marvel parsèment les épisodes, pour le plus grand plaisir des fans. Quant aux seconds rôles, ils sont excellents et rendent les intrigues d’autant plus crédibles. Mention spéciale à Howard Stark, digne père de son fils, et à l’agent Jack Thompson, interprété avec style et conviction par Chad Michael Murray.

En résumé: une série bourrée d’action et d’humour, distrayante et sympathique, servie par de beaux décors et de bons acteurs. A voir.

Publicités
Cet article, publié dans Séries, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Agent Carter

  1. Mamzette dit :

    Tu veux ma mort, hein. Non seulement je viens de procrastiner 20 bonnes minutes sur ton blog à rattraper mon retard (et découvrir pourquoi je ne lirai pas de livre dans lequel les hommes sont exécutés après reproduction, pitch pourtant ô combien attrayant), mais en plus tu viens de me faire basculer du mauvais côté de la barrière. Des jours que j’hésite, et bam. Tu m’as eue. Une série de plus à regarder, c’est décidé, j’arrête de dormir.

  2. Ping : Preacher | Du côté de chez Cyan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s