Cinder

les-chroniques-lunaires,-tome-1---cinder-3851822-250-400

Cinder est le 1er tome des Chroniques Lunaires de Marissa Meyer. C’est une réécriture SF du conte Cendrillon.

J’ai tenté de faire un résumé de ce livre qui ne spoile pas, mais après plusieurs tentatives infructueuses, il vaut mieux que je me contente de celui de l’éditeur:

Humains et androïdes cohabitent tant bien que mal dans la ville de New Beijing.
Une terrible épidémie ravage la population.
Depuis l’Espace, un peuple sans pitié attend son heure…
Personne n’imagine que le salut de la planète Terre repose sur Cinder, brimée par son horrible belle-mère. Car la jeune fille, simple mécanicienne mi-humaine, mi-cyborg, détient sans le savoir un secret incroyable, un secret pour lequel certains seraient prêts à tuer…

Que dire de ce livre? Je l’ai dévoré en 3 jours, si ça peut vous donner une idée… Je l’aurais même lu d’une traite si j’avais pu!

L’histoire est un peu prévisible, on comprend immédiatement à quoi vont nous mener les informations données dans les 50 1es pages. Et pourtant, ma lecture a été haletante! Finalement peu importe qu’on se doute de beaucoup de choses, parce que c’est la façon dont les personnages vont découvrir tout ça et comment ils vont y réagir qui est importante.

Cinder est loin de la cruche disnéenne à laquelle on pouvait s’attendre, on s’attache à elle très rapidement et on se révolte avec elle. Le côté cyborg m’a parfois perturbée, par ce qu’il suggère de souffrances et de mutilations pour elle, mais ça fait tellement partie du personnage et c’est si bien intégré à l’histoire que finalement je ne peux plus imaginer Cinder autrement. Le prince, loin de la perfection béate, heureusement, est moins profondément décrit, bien que quelques chapitres lui soient consacrés, mais ce qu’on sait de lui suffit à le rendre très sympathique. Il est plus qu’un joli garçon qui sert de faire-valoir à l’héroïne. Quant à la belle-mère de Cinder, elle est horrible à souhait: méchante, égoïste, intolérante et cruelle. Beaucoup de personnages secondaires, également, qui tiennent leur rôle sans faillir. Tour à tour inquiétants et fascinants, certains sont juste des ombres qui peuplent cet univers prometteur, d’autres font réellement avancer l’intrigue.

New Beijing est une ville qui mêle éléments traditionnels et futuristes. Une ville foisonnante de vie, des quartiers populaires surpeuplés et grisâtres aux grandes avenues et palais luxueux. L’auteur prend la peine de nous décrire tout cet environnement avec suffisamment de détails pour qu’on imagine sa richesse. J’aime l’idée d’avoir situé l’histoire en Asie, ça change de ce qu’on voit habituellement, même si la différence avec l’Occident n’est pas très souvent mise en avant. Plus parce que c’est censé aller de soi qu’autre chose, me semble-t-il, parce que lorsque c’est le cas, ce n’est pas expliqué: on n’est pas dans la description d’une civilisation étrangère, mais immergés dans une culture comme si c’était la nôtre.

Dès les premières pages, on est plongés au coeur de la vie de Cinder et le récit ne connaît pas de temps morts. Il se passe toujours quelque chose, on est toujours pressé de savoir ce qui va arriver ensuite et les pages se tournent d’autant plus vite que le style est plutôt plaisant. Quelques facilités ici ou là, mais rien qui fasse lever les yeux au ciel. J’avais peur que l’histoire soit trop axée jeunesse, mais si l’auteur ne nous rappelait pas parfois l’âge des protagonistes, je ne me serais même pas posé la question.

Le conte sert avant tout de trame à l’intrigue, mais c’est le côté SF qui est la plus grande réussite de cette histoire. C’est imaginatif, original, surprenant, je ne me suis pas ennuyée une seconde! Il y a aussi beaucoup de références au conte semées un peu partout dans le roman, mais toujours parfaitement intégrées dans le fil du récit, que ce soit sous forme symbolique ou plus pragmatiquement sous forme de détails destinés à enrichir l’intrigue.

Vous l’aurez compris, j’ai vraiment adoré ce livre, qui réussit parfaitement à mêler deux genres que j’aime beaucoup: les contes de fées et la SF. Et c’est réellement une excellente surprise, car je n’en attendais pas tant. Le tome 2 est dans ma PAL, mais il n’y restera pas longtemps, j’ai très très hâte de découvrir la suite et de me replonger dans cet univers.

les-chroniques-lunaires,-tome-2---scarlet-331801-250-400

Si vous avez lu Les Chroniques Lunaires, votre avis m’intéresse, n’hésitez pas à m’en parler dans les commentaires 😉

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Cinder

  1. Alhoa dit :

    J’ai beaucoup aimé ce livre, et ta chronique résume parfaitement mon ressentis 😉
    Il faut que je me procure le tome 2 ^^

    J’aime

  2. Je ne lis que des avis positifs sur ce livre. En général je suis plutôt critiques s’agissant des adaptations de contes mais là je crois vraiment que je vais me laisser tenter 🙂

    J’aime

  3. Newmoon dit :

    Nous avons à peu près état synchro, je l’ai fini hier et tout comme toi j’ai adoré. Tout comme toi je me méfie toujours des livres qui font fureur, car j’ai rarement le même avis que les autres, ou alors je trouve toujours des défauts x) mais celui ci est véritablement génial !
    J’ai aimé cette réécriture version science fiction, elle est très bien mené, même si comme tu le précise aussi, tout est prévisible, heureusement ça ne gâche pas la lecture ! j’ai hâte de me plonger dans le tome 2 désormais, mais prenons notre temps, le 4eme et dernier tome ne sort qu’en 2016 :O

    J’aime

    • ducotedechezcyan dit :

      J’ai déjà attaqué le tome 2 😛
      Tu es sûre pour la date de sortie du 4? Sur le site de Pocket Jeunesse ils l’annoncent pour le 16 avril je crois…

      J’aime

  4. Ping : Scarlet | Du côté de chez Cyan

  5. Ping : Tag des réseaux sociaux | Du côté de chez Cyan

  6. Ping : Cress | Du côté de chez Cyan

  7. Ping : Tag 13 livres à conseiller | Du côté de chez Cyan

  8. Comme toi, j’ai adoré ce premier tome et j’ai hâte de m’attaquer au T2. Je suis d’accord avec la plupart des points abordés dans ta critique. 🙂

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.