Instinct 3

instinctIII

Instinct 3 est le dernier tome de la série de Vincent Vuilleminot, qui conclut ici les aventures de Tim et ses compagnons anthropes.

Suite aux évènements qui concluaient le tome 2, Tim, Flora et Shariff se retrouvent aux Etats-Unis, où Tim espère faire la lumière sur l’accident qui a coûté la vie à sa famille et lui a révélé son don. Il souhaite mettre ainsi derrière lui le passé et démarrer une nouvelle vie avec Flora. Mais Shariff est bien décidé à venger son père adoptif et à mettre fin aux agissements des dissidents de l’Institut de Lycanthropie.

L’histoire démarre assez rapidement et nous suivons Tim dans sa quête de la vérité. De son côté Shariff déprime et décide de partir se venger de Paul Hugo et ses complices. S’ensuivent alors une série d’aventures pleines d’action. Nos 3 jeunes héros font face à des situations violentes et leurs ennemis sont prêts à tout pour se débarrasser d’eux. Dans le même temps, tout ce petit monde est traqué par la police.

Ce 3e tome est dans la lignée des précédents et suit la même ligne directrice. La seule évolution en terme d’ambiance est que l’action est beaucoup plus présente. Moins de blabla et d’introspection, même s’il en reste encore un peu.

J’ai achevé la lecture de cette série pour connaître le fin mot de l’histoire, mais j’avoue que c’est sans enthousiasme que je me suis lancée dans ce dernier tome. Si j’ai aimé l’originalité du concept de départ, le choix de faire de cette histoire un mix de Teen Wolf et X Men m’a déçue. D’autre part, les 3 héros sont vraiment très jeunes par rapport à ce qu’exigent leurs actes. Notamment Shariff qui n’a que 13 ans. L’auteur s’en sort en disant que le gamin est en avance sur son âge et que ses métamorphoses l’ont mûri, mais sincèrement je n’ai pas été convaincue. En plus ledit gamin est quand même très pénible. Même si Dieu merci il ne nous fait pas subir des citations tout au long du livre comme c’était le cas dans les précédents.

Les pages se tournent assez vite (c’est du roman jeunesse, pas un traité de lycanthropie) et le personnage de Tim est assez attachant dans sa quête de souvenirs. Pourtant cette trilogie m’a globalement déçue. J’ai trouvé que c’était souvent prévisible et qu’il y avait beaucoup de clichés habituels à ce genre d’histoires. J’espérais plus d’originalité et de suspense, moins de violence et de manichéisme.

Pour lire les billets sur les tomes précédents, c’est ici et 😉

***

Instinct 3. De Vincent Vuilleminot. Editions Nathan, collection Blast. A partir de 12 ans. 

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Instinct 3

  1. mamzette dit :

    Et un de moins dans PAL, un. Enfin trois, et e, même temps c’était ma PAL numérique, donc je ne gagne même pas de place. Mais à « teen Wof » et « treize ans », tu m’as perdue.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s