Moi, Malala

moi-malala

Moi, Malala, sous-titré « je lutte pour l’éducation et je résiste aux talibans » est un témoignage écrit par Malala Yousafsai, avec la collaboration de Christina Lamb.

Malala est une jeune pakistanaise de la vallée du Swat, issue d’une famille musulmane pachtoune. Son père a fondé une école à Mingora et Malala fait partie des élèves. Après les attentats contre le World Trade Center en 2001 , les Talibans s’imposent peu à peu dans le pays et aller à l’école devient un dangereux acte de rébellion pour une fille. Mais Malala, soutenue par son père, milite pour le droit à l’éducation de tous les enfants et pour les droits des filles.

La première partie du livre présente les lieux, les circonstances et les personnes impliquées. Bien que les informations qui nous sont données soient nécessaires, la lecture de ces quelques chapitres m’a semblé un peu fastidieuse. Ensuite, on entre dans le vif du sujet et on suit l’évolution de la situation au Pakistan en parallèle avec la croissance de Malala. Peu à peu, les choses se détériorent avec l’omniprésence des Talibans et de leur interprétation du Coran. Des écoles sont rasées, des militants assassinés. Les jeunes filles suffisamment courageuses pour aller à l’école y vont la peur au ventre. Malala commence à prendre la parole et à militer pour le droit des filles à l’éducation, devient une célébrité et la cible des Talibans.

Le peu qu’on connaît de la situation au Pakistan, on le doit aux médias occidentaux et on ne se rend pas compte de ce que ça représente pour les gens qui vivent là-bas. L’histoire de Malala, racontée du point de vue pakistanais, par une jeune fille qui subit les interdictions et les destructions, est poignante et horrifiante. Rien n’est laissé à l’imagination et la réalité dépasse la fiction. De toute façon, qui, de son fauteuil bien en sécurité en Occident, pourrait imaginer des choses pareilles?

Ce témoignage m’a bouleversée. Il n’est pas exempt de défauts, comme tout témoignage, mais ne passez pas à côté! Une lecture indispensable!

***

Moi, Malala. je lutte pour l’éducation et je résiste aux talibans. De Malala Yousafsai, avec la collaboration de Christina Lamb. Editions Calman-Lévy.

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Moi, Malala

  1. mamzette dit :

    Voilà voilà, je viens de suivre les conseils de ma critique référente, j’ai viré le Martin Wrinckler de ma wishlist pour le remplacer par Malala. Décidément, tu es presque parfaite comme filtre littéraire. Quel dommage que tu n’aimes pas les romances 😀

    • ducotedechezcyan dit :

      Si tu veux de la romance, tu peux lire (si ce n’est pas déjà fait) La Nuit des Temps de Barjavel ou les livres de Jane Austen. Comment ça, j’en ai déjà parlé? ^^

  2. Madame_Love dit :

    C’est le genre de livre qui m’intéresserait par ce qu’il raconte mais qui est trop bouleversant pour moi.

    • ducotedechezcyan dit :

      Même si c’était bouleversant, je ne regrette pas ma lecture. D’ailleurs je le conseille à tout le monde autour de moi.

  3. Ping : Challenge avec moi-même #3 | Du côté de chez Cyan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s