L’Hypnotiseur

9782742792221

L’Hypnotiseur est un thriller de Lars Kepler, le 1er tome d’une série mettant en scène l’inspecteur Joona Linna.

A quelques jours de Noël, une famille est massacrée dans la banlieue de Stockholm. Un des enfants a survécu mais il est gravement blessé et ne peut pas raconter ce qui s’est passé. L’inspecteur Joona Linna fait appel au psychiatre Erik Maria Bark, un spécialiste de l’hypnose, qui lui permet ainsi d’interroger le jeune garçon. Ce que découvrent les 2 hommes les conduira dans les plus noirs tréfonds de l’âme humaine. L’enquête, longue et compliquée, révélera les pires horreurs.

Je n’en dis pas plus pour ne pas vous spoiler et je vous conseille de ne pas lire le résumé de la 4e de couverture, qui en dit beaucoup trop!

J’avais commencé à lire ce livre lorsque mon frère me l’avait offert il y a plusieurs années, avant de l’abandonner au bout de 130 pages. A la relecture, cet abandon ne m’a pas surprise: après une mise en bouche réussie, la 1e centaine de pages m’a semblé franchement brouillonne. Le récit n’est pas toujours linéaire, il revient en arrière sans crier gare pour nous répéter la même chose sans y ajouter beaucoup de détails. Outre cela, le texte souffre de grosses fautes de concordance des temps qui embrouillent encore plus le lecteur. Style d’écriture différent parce que suédois, problème de traduction ou manque de relecture avant publication? Je ne connais pas la réponse, en tout cas, ça m’a vraiment dérangée et j’ai envisagé d’abandonner ma lecture une seconde fois. Je me suis dit que j’allais au moins lire plus loin que les 130 pages précédemment lues et, une fois cela fait, j’étais accrochée.

Car tout ce qui m’avait gênée dans le début du livre disparaît alors et nous voilà embringués avec Joona Linna et le Dr Bark dans une enquête de plus en plus glauque, mais de plus en plus haletante. Les enjeux évoluent au fil du récit, devenant plus personnels, jouant sur les peurs du lecteur. L’intrigue nous emmène vers ce qui pourrait être les racines de l’affaire, 10 ans plus tôt, avant la dernière ligne droite et ses macabres découvertes.

Passé ces 100 1es pages laborieuses, j’ai été scotchée à mon bouquin, bien que quelques passages, en avançant plus loin, soient un peu ennuyeux et/ou pas très bien fichus. Le plus gros problème que j’ai rencontré avec ce livre, une fois bien entrée dans l’histoire, a été la femme de Bark, personnage pénible que j’ai trouvé particulièrement insupportable. A noter également quelques scènes de sexe dont la description aurait pu nous être épargnée sans nuire à l’histoire.

Dans l’ensemble j’ai bien aimé cette lecture grâce à sa très bonne et très haletante intrigue, mais l’alternance de hauts et de bas dans la qualité du récit m’a gênée. Dommage, car il ne m’a pas manqué grand chose pour que je qualifie cette histoire d’excellente.

Si vous avez lu ce livre, votre avis m’intéresse. Avez-vous été dérangés par les choses qui m’ont posé problème?

Pour en savoir plus: le site des auteurs, en anglais (derrière le pseudonyme Lars Kepler se cache un couple d’écrivains suédois: Alexandra Coelho Ahndoril et Alexander Ahndoril).

***

L’Hypnotiseur. De Lars Kepler. Editions Actes Sud. 512 pages.

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour L’Hypnotiseur

  1. juliesuitsonfil dit :

    Je n’ai pas réussi à entrer dedans non plus!!!!

  2. mamzette dit :

    Et moi comme je te l’ai dit, beaucoup trop glauque pour moi, du coup je ne me souviens que de ça… des scènes de sexe, sérieux? Ça ne me dit absolument rien. Ma dégénérescence neuronale suit tranquillement son cours, apparemment. Je me souviens, en revanche, avoir lu plusieurs Camilla Läckberg affreusement mal traduits et bourrés de fautes, du même éditeur. Peut-être un problème chez eux?

    • ducotedechezcyan dit :

      Si tu as oublié les scènes de sexe, c’est que le livre t’a passionnée ^^
      Il faut croire que c’est plus dur de trouver un bon traducteur pour le suédois que pour l’anglais… Dommage…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s