Atlas des Contrées rêvées

1507-1

Atlas des Contrées rêvées  regroupe des textes écrits par Dominique Lanni, agrémentés de cartes dessinées par Karin Doering-Froger.

Ce livre n’est ni un roman, ni une non-fiction. C’est un recueil d’histoires reprenant des légendes consacrées à des lieux fantasmés par l’homme au fil des siècles. Ces histoires sont classées par continents et nous font voyager de la Grèce antique aux terres australes. Elles nous racontent comment les hommes ont rêvé de pays paradisiaques peuplés d’êtres mythiques ou parsemés de richesses.

Les 1ers textes sont assez courts, mais au fil des pages, l’auteur développe davantage son propos suivant les sources dont il dispose. Il cite des épopées anciennes tout autant que les journaux intimes des explorateurs ou navigateurs partis à la rencontre de ces « contrées rêvées ». On en connaît bien certaines (l’histoire de Troie ou des Cités d’Or de Cibola, par ex), on en découvre d’autres (le continent africain notamment est riche de pays plus ou moins imaginaires) et on apprend plein de choses sur les voyages entrepris par les Occidentaux au cours des siècles.

Les textes sont illustrés par des cartes qui « font ancien », dans le sens où elles ressemblent aux mappemondes des siècles passés, avec leurs tons sépia et la localisation supposée des terres dont il est question.

Le livre en lui-même bénéficie d’une édition luxueuse. Il est relié en toile et les pages, en papier épais, sont teintes en vert d’eau sur la tranche. Les illustrations sont mises en valeur en pleines pages, dans un camaïeu de couleurs assorties. Le texte quand à lui est aéré grâce à de grandes marges. L’ensemble se présente comme l’étaient les livres anciens.

J’ai apprécié cette lecture, bien que certains textes m’aient peu intéressée. L’auteur passe un peu trop vite à mon goût sur certaines contrées et par moments m’a donné l’impression de faire du remplissage. Le livre est agréable à l’oeil, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur et une partie des histoires racontées est vraiment intéressante. Ceci dit, l’ensemble ne m’a pas semblé bien équilibré et, si j’ai aimé certains passages, il me laissera sans doute assez peu de souvenirs.

***

Atlas des Contrées rêvées. De Dominique Lanni et Karin Doering-Froger. Editions Arthaud. 140 pages.

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Atlas des Contrées rêvées

  1. cassie dit :

    j’aime bien l’idée d’un livre qui regroupe différentes légendes 😉

  2. Ping : Challenge avec moi-même #5 | Du côté de chez Cyan

  3. Ping : Henri le Navigateur | Du côté de chez Cyan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s