L’Arbre aux Corbeaux

L'arbre aux corbeaux

L’Arbre aux Corbeaux. Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire tome 7. De Lemony Snicket et Brett Helquist. Editions Nathan. 254 pages. A partir de 12 ans.

Billet garanti sans spoiler 😉

Nous retrouvons Violette, Klaus et Prunille dans une nouvelle aventure qui débute comme toujours par leur placement chez un nouveau tuteur. Ici encore, les enfants se retrouvent dans une situation rocambolesque où les adultes naviguent dans l’absurde et où le terrible comte Olaf va tenter de faire main basse sur leur fortune.

Jusqu’ici, c’est le schéma habituel des tomes de la série et j’avoue qu’avec les tomes précédents, je commençais à me lasser. Cependant le tome 6 avait apporté suffisamment de petits détails pour ranimer mon intérêt. L’Arbre aux Corbeaux continue sur cette lancée et relance une intrigue qui s’était considérablement essoufflée au fil des 5 1ers volumes.

Je n’entrerai pas dans les détails pour ne pas vous spoiler, mais sachez qu’au cours des tomes 6 et 7, de nombreux éléments s’inscrivant dans une intrigue de plus grande envergure se mettent en place, rendant la série beaucoup plus intéressante. Ce qui passe au départ pour des effets de style de l’auteur devient un fil à part entière de l’histoire et, si on reste encore dans le flou sur de nombreux points, ces nouveaux éléments laissent envisager une intrigue bien plus complexe qu’il n’y paraissait. J’attends donc désormais la conclusion de cette histoire avec bien plus d’intérêt.

A noter que les personnages, contrairement à beaucoup de séries jeunesse, évoluent au cours des tomes. Prunille, par exemple, commence à prononcer des mots compréhensibles et les enfants grandissent.

Un tome sympathique qui relance réellement l’histoire. Je lirai la suite bien plus vite que prévu grâce à lui 🙂

J’ai lu ce livre pour la session d’hiver du challenge Au fil des saisons et des Pages, pour la consigne « lire un livre dont le héros est une fillette ».

Au fil des saisons et des pages - challenge

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour L’Arbre aux Corbeaux

  1. Yuko dit :

    Une lecture qui fait envie ! J’aime beaucoup la couverture et j’aime bien l’idée que les personnages évoluent en même temps que les lecteurs.

    • ducotedechezcyan dit :

      Les illustrations de Brett Helquist sont très sympas 🙂
      Il faut savoir que la série commence vraiment à évoluer à partir du tome 6 seulement, ça peut paraître long avant d’en arriver là…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s