Ils ne me laisseront pas un souvenir impérissable #6

tricoteusesLes Tricoteuses du Bord de Mer, tome 1. De Gil Mc Neil. City Editions, collection City Poche. 450 pages.

Jo perd son mari, de qui elle était sur le point de se séparer. La voilà seule pour élever ses 2 enfants et éponger les dettes laissées par son compagnon. Elle déménage donc au bord de la mer et reprend la boutique de laine de sa grand-mère.

Une de mes amies m’a prêté ce livre en guise de clin d’oeil lorsqu’elle a découvert que ma maman m’apprenait à tricoter (si ça vous intéresse, sachez que je ne suis pas très douée, voire carrément nulle ^^), je n’en avais jamais entendu parler et, à la vue du titre, je m’attendais à lire les aventures d’un groupe de femmes armées d’aiguilles à tricoter. En fait, les histoires de laine et de tricot sont plus un gimmick récurrent que le vrai sujet de l’histoire. Sujet qui reste à déterminer pour moi… Pour ne pas passer trop de temps à y réfléchir, disons que c’est l’histoire d’une femme qui se reconstruit et reprend sa vie en main. Je suis allée jusqu’au bout de ma lecture parce que j’attendais qu’il se passe quelque chose et en fait, il ne se passe rien. Je ne m’attendais pas à une invasion de zombies, mais là c’est carrément comme lire le quotidien de ma voisine… Agrémenté de quelques clichés qui feraient pencher la balance vers la chick lit ou la romance contemporaine, sauf que ça ne va jamais jusqu’au bout. Bref, je me suis ennuyée et je n’ai même pas appris quelques trucs de tricot ^^

***

richelieu.-l-aigle-et-la-colombe_block_decouvrirRichelieu. L’Aigle et la Colombe. D’Arnaud Teyssier. Editions Perrin. 505 pages.

Ce livre est une biographie de Richelieu, ministre de Louis XIII et personnage emblématique souvent diabolisé par la littérature au 19e siècle.

Un sujet très intéressant qui dévoile les rouages de l’histoire de France au 17e siècle à travers une de ses figures les plus célèbres. Malheureusement, si certains historiens ont un grand talent de conteur qui rend leurs livres passionnants, ce n’est pas le cas d’Arnaud Teyssier, dont le style est ennuyeux et alourdi par d’innombrables citations d’époque. Il m’a fallu plus d’un mois pour venir à bout de ce pavé malgré mon intérêt et j’ai vraiment eu du mal avec certains chapitres. La densité du texte n’a pas aidé, ni les nombreuses notes en bas de pages.

***

th (2)Obsidienne. Lux tome 1. De Jennifer L. Armentrout. Editions J’ai Lu, collection Semi-Poche. 380 pages.

Une jeune fille emménage avec sa mère dans une petite ville où vivent quelques personnes assez étranges. Dont son voisin Daemon, jeune éphèbe au physique éblouissant, qui la fait craquer malgré sa personnalité de (excusez l’expression) gros connard. Evidemment Daemon va se révéler être une créature surnaturelle et plein d’évènements bizarres vont se succéder.

J’ai eu envie de lire ce livre à cause de sa jolie couverture et des avis dithyrambiques que j’avais vu passer. Au final, j’ai trouvé qu’il n’y avait pas de quoi fouetter un chat. L’histoire reprend tous les clichés habituels de ce genre de littérature pour adolescentes et ne s’en distingue que par la plume très agréable et très addictive de l’auteure, seule raison pour laquelle je suis allée jusqu’au bout. Même si j’ai apprécié son style, je n’irai quand même pas jusqu’à m’infliger la suite de la série, tellement j’ai eu l’impression de lire du Twilight vs Roswell. Pour être honnête j’ai déjà quasiment tout oublié de l’histoire et j’ai dû aller vérifier le nom des personnages pour écrire ce billet…

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Ils ne me laisseront pas un souvenir impérissable #6

  1. chasingbooks2 dit :

    J’ai adoré ton expression Twilight vs roswell ! Bon je n’ai lu aucun de ces trois livres et bon je ne le ferai pas du coup 🙂 C’est sympa ce genre d’article en tout cas !
    Anne

  2. juliesuitsonfil dit :

    Bon bein comme aucun ne m’attirait je n’ai pas de regrets 😂😂😂

  3. mamzette dit :

    Mais quelle idée géniale! T te rends compte ce que ça donnerait, un bouquin sur une armée d’amazones qui jouent de l’aiguille à tricoter plutôt que du poignard? Moi j’achète 😀

  4. Les tricoteuses du bord de mer me tentait depuis un moment et là tu viens de casser mon envie. Je sens que je vais m’ennuyer haha
    Bises

  5. Ping : Le troisième Oeil | Du côté de chez Cyan

  6. Ping : Challenge avec moi-même #5 | Du côté de chez Cyan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s