Cadavres chinois à Houston

cadavres chinois à houston - peter may

Cadavres chinois à Houston. Beijing tome 4*. De Peter May. Editions du Rouergue. 315 pages.

Margaret Campbell est désormais médecin légiste à Houston, Texas, tandis que Li Yan travaille pour l’ambassade de Chine à Washington. Ils vont se trouver à nouveau réunis sur une affaire, lorsque qu’un camion contenant les cadavres de clandestins chinois est retrouvé au Texas. Les services d’immigration, le FBI et l’armée vont se trouver mêlés à l’enquête, qui va rapidement révéler que les victimes sont porteuses d’un dangereux virus.

Nous retrouvons une nouvelle fois Margaret et Li sur une sombre affaire où le choc culturel entre les Etats-Unis et la Chine tient une grande place. Racisme, misère, immigration clandestine, esclavagisme moderne, guerre bactériologique sont autant d’autres thèmes abordés dans ce roman, par le biais d’une intrigue policière assez classique. Il devient rapidement facile de deviner qui se cache derrière cette histoire, l’auteur nous laissant suffisamment d’indices pour en tirer quelques conclusions, même incomplètes. L’intérêt réside encore une fois dans la mise en parallèle/l’opposition Orient-Occident et la façon dont les personnages vont réussir à dépasser leurs différences et leur méfiance les uns à l’égard des autres pour découvrir ce qui s’est passé.

Le style est semblable à celui des précédents tomes: sobre, efficace, sans fioritures. A noter que dans cette édition, plusieurs coquilles (fautes de grammaire et de conjugaison) ont échappé aux correcteurs, notamment dans la 2e moitié, ce que je trouve inexcusable de la part de l’éditeur et vraiment agaçant, car ça se remarque assez pour gêner ma lecture.

Le point fort de ce tome, par rapport au précédent, est que l’auteur nous épargne les insupportables atermoiements amoureux de ses personnages. Leur histoire d’amour « impossible » se poursuit, mais sans la nunucherie imbuvable et le triangle amoureux moisi qui plombaient leur dernière enquête.

L’enquête en elle-même est bien ficelée et, malgré quelques moments de flottement dus aux allers-retours incessants des personnages, franchement haletante la plupart du temps. L’auteur jour sur nos peurs et le roman, bien que datant de plusieurs années, reste d’actualité. Un bon cru, qui se lit très facilement et avec plaisir.

*L’ordre dans lequel les tomes doivent être lus n’est pas très clair. Il varie selon les sites consultés et ni France Loisirs, ni les éditions du Rouergue n’ont numéroté ou répertorié les 6 volumes qui composent cette série. Je me suis fiée à Wikipedia pour savoir quel titre je devais lire pour garder une cohérence chronologique, en espérant qu’ils ne se trompent pas…

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s