Ils ne me laisseront pas un souvenir impérissable #7

le journal de mr knightley - amanda grangéLe Journal de Mr Knightley. D’Amanda Grange. Editions Milady Romance. 329 pages.

Ce livre est une réécriture d’Emma de Jane Austen; il fait partie d’une série de livres de la même auteure, qui a réécrit les romans de Jane Austen du point de vue masculin.

Emma étant mon livre favori d’Austen, j’ai longtemps hésité à lire cette réécriture. Bilan: j’aurais dû m’abstenir. Ce pseudo-journal (personne n’écrit son journal de cette façon) n’apporte absolument rien au roman original et l’interprétation des personnages m’a beaucoup frustrée. D’autre part, la plume de l’auteure, fade et terne, n’a rien de comparable avec celle d’Austen. Je vais être dure, mais après m’être infligé plusieurs réécritures de cette auteure, j’ai envie de lui dire de se contenter de ses propres histoires au lieu de massacrer celles des autres. Se mesurer à Austen, c’est se tirer une balle dans le pied à mon avis. Pour finir, ce livre est incompréhensible pour qui n’a pas lu l’original. D’ailleurs, je me suis empressée de relire Emma pour oublier plus vite Le Journal de Mr Knightley.

***

votre chat vous aime-t-il vraiment? - éric emmanuel schmittVotre Chat vous aime-t-il vraiment? D’Eric-Emmanuel Schmitt. Editions Antigone pour Pathé. 45 pages.

Le narrateur est intrigué par une série d’affichettes anonymement posées dans son quartier et cherche à découvrir qui se cache derrière. L’occasion d’une rencontre inattendue.

Je découvrais l’auteur avec cette nouvelle offerte dans un coffret DVD (celui d’Odette Toulemonde). Si les motivations du mystérieux poseur d’affiches m’ont touchée, je n’ai pas trop accroché à la suite de l’histoire. Quant au style, s’il n’est pas déplaisant, il m’a laissée assez indifférente. J’essaierai de me faire une meilleure idée de l’univers de l’auteur avec une histoire plus longue.

***

inaccessible

Inaccessible tome 1. De Jessica Brody. Editions Au Diable Vauvert. 433 pages.

Une jeune fille est retrouvée sur les lieux d’un crash aérien. Seule survivante de l’accident, amnésique, celle qu’on baptise Violette est confiée à une famille d’accueil en attendant qu’on retrouve sa famille. Alors qu’elle essaie de se rappeler qui elle est, le mystère sur son identité s’épaissit.

Cette histoire démarrait bien, avec du mystère, mais aussi du réalisme, puisque l’héroïne, au lieu d’être livrée à elle-même comme dans tous les livres du genre ou presque, est confiée à une famille d’accueil. Malheureusement le reste du livre est une accumulation de clichés et finit par ressembler à n’importe quelle histoire YA parue ces dernières années: des personnages principaux d’une beauté incroyable, des super-pouvoirs mystérieux, une histoire d’amouuuur contrariée et des révélations ultra prévisibles. Beaucoup de détails m’ont également fait tiquer là-dedans (mais je ne peux pas préciser sans vous spoiler). La fin est ouverte, mais conclut suffisamment de choses pour que je sois sûre de ne jamais m’infliger la suite.

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Ils ne me laisseront pas un souvenir impérissable #7

  1. Je viens d’acheter Cher Mr Darcy, d’Amanda Grange. J’espère que je ne serai pas aussi déçue que toi!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s