Des BD en pagaille #5

Parce que ma « consommation » de BD et comics a beaucoup augmenté ces derniers temps, je regroupe dans ce billet mes 3 dernières lectures du genre:

OLYMPUS DIGITAL CAMERAThe Flash. De l’Avant. Scénario de Francis Manapul et Brian Buccellato. Dessin de Francis Manapul. Couleur de Brian Buccellato et Ian Herring. Editions Eaglemoss Collections et DC Comics. 182 pages.

Au cours d’une manifestation scientifique, l’assemblée est attaquée par un gang qui tente de dérober un appareil « d’encodage génétique ». Flash s’interpose, mais très vite des phénomènes mystérieux mettent à mal Central City, provoquant diverses catastrophes.

L’histoire est assez sympathique, quoiqu’un peu confuse par moments. ça part dans tous les sens et il y a pas mal de digressions dues aux phénomènes qui sèment le bazar dans la ville. Si je ne suivais pas la série télé, je crois que je n’aurais sûrement pas compris grand chose… Les personnages sont assez attachants, à l’exception d’Iris, qui est pour le coup presque aussi pénible que dans la série.

Si l’histoire me laisse assez mitigée (d’autant qu’elle se termine sur un « la suite dans le tome 2 », alors qu’Eaglemoss ne semble pas prévoir de publier ce tome 2), j’ai adoré les dessins et, surtout, l’originalité de la mise en page. Les lignes narratives qui s’entrecroisent ici sont admirablement mises en valeur et certaines planches sont grandioses. Un comic à découvrir 🙂

***

th (3)Barracuda tome 1: Esclaves. De Jean Dufaux et Jérémy. Editions Dargaud. 52 pages.

18e siècle dans les mers du sud. Un navire est attaqué par le Barracuda, un vaisseau pirate qui fait régner la terreur sur l’océan. Les hors-la-loi font quelques prisonniers qui seront vendus comme esclaves. La rumeur d’un fabuleux trésor enflamme les imagination.

J’ai lu cette BD il y a quelques jours et je dois avouer que je garde peu de souvenirs précis de l’histoire. Celle-ci semble prétexte avant tout à jouer sur l’ambiguïté sexuelle de certains personnages plutôt que sur l’aventure en elle-même, ce qui ne m’a pas spécialement intéressée (sur le sujet, Lady Tara Cornwall était nettement plus intéressant et mieux construit). Je cherchais ici une histoire de pirates, mais ce 1er tome est assez peu axé dans cette direction, bien que les évènements soient provoqués par des pirates. Autre point qui m’a déçue: on passe bien plus de temps à terre qu’en mer.

L’histoire racontée ici ne m’a donc pas franchement plu, par contre je suis complètement séduite par les sublimes planches de Jérémy. Les personnages et les paysages sont magnifiques, la mise en couleur est somptueuse. Le must reste la scène d’ouverture avec la bataille navale d’une grande qualité graphique. Pas sûre de lire la suite, malgré tout, car l’histoire ne m’intéresse pas trop.

***

OLYMPUS DIGITAL CAMERABatman: Killing Joke. Scénario d’Allan Moore et Brian Azzarello. Dessins de Brian Bolland et Lee Bermejo. Encrage additionnel de Mick Gray. Couleurs de Brian Bolland et Patricia Mulvihill. Editions Eaglemoss Collections et DC Comics.

Ce comic se compose en fait de 2 histoires: Killing Joke et Joker, 2 intrigues différentes consacrées à ce méchant emblématique de l’univers de Batman.

La 1e histoire, assez courte, raconte les origines du Joker, en parallèle avec sa lutte avec Batman. C’est original, bourré d’humour noir et le dessin, assez classique, joue sur les couleurs pour distiller des indices pour le lecteur. J’ai beaucoup aimé cette histoire, que j’avais déjà lu dans sa précédente édition, mais que j’ai relu avec plaisir.

La 2e histoire, infiniment plus glauque, nous est racontée par le chauffeur du Joker, qui est le témoin de ses méfaits et de sa folie. Le dessin, qui s’éloigne totalement du comic classique, contribue à l’effet malsain et dérangeant de l’intrigue. Le Joker ici semble proche de celui interprété au cinéma par Heath Ledger, une personnification de la folie destructrice et sanglante. Une très bonne histoire, bien qu’elle dégage un côté malsain qui laisse un arrière-goût dérangeant au lecteur.

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s