Des BD en pagaille #6

coeur-de-pierre-bd-volume-1-simple-47678Coeur de Pierre. Scénario de Séverine Gauthier. Dessins et couleurs de Jérémie Almanza. Editions Delcourt Jeunesse. 32 pages.

Il était une fois une petite fille au coeur d’artichaut qui tombait amoureuse d’un petit garçon au coeur de pierre. Je ne vous dis pas comment ça va finir 😉

Les dessins et la mise en couleur, sublimes, servent une histoire très jolie et très poétique. A mi-chemin entre la BD et l’album, Coeur de Pierre se savoure sans modération. Un peu court, mais magnifique!

***

915II6GdNkL._SL1500_Michel, un Chat sauvage. De Leslie Plée. Editions Delcourt, collection Tapas. 88 pages.

Michel, c’est le chat de Leslie. Un (gros) chat de ville qui vient vivre à la campagne avec sa maîtresse et dont l’adaptation au nouveau monde qui l’entoure est un peu difficile. Les gens qui vivent avec un chat reconnaîtront (ou pas!) certaines habitudes et travers de leur bestiole, les autres pourront voir à quoi ils échappent ^^

C’est mignon, drôle sans être hilarant, touchant. ça se lit vite, trop vite, mais les dessins sont sympas et pleins de couleurs et Michel est extra. Une lecture très sympa, mais pas tout à fait à la hauteur de mes espérances.

***

green-arrow-tome-1-739151-250-400

Green Arrow. Machine à tuer. Scénario de Jeff Lemire. Dessins d’Andrea Sorrentino. Couleurs de Marcello Maiolo et Andrea Sorrentino. Editions Eaglemoss Collections et DC Comics. 202 pages.

Oliver Queen, milliardaire le jour et super héros la nuit sous le nom de Green Arrow, doit affronter Komodo, un mystérieux archer qui fait tout pour démolir sa vie. Ollie devra trouver de nouveaux alliés et plonger dans le passé de sa famille pour dénouer la situation.

Je ne tournerai pas 2h autour du pot: je n’ai pas aimé ce comic. C’est censé être un reboot de l’histoire, mais il m’a manqué beaucoup d’éléments pour comprendre ce qui se passait. De plus, j’ai trouvé l’intrigue répétitive et les allers-retours entre le passé et le présent m’ont embrouillée. De nouveaux adversaires sortent régulièrement du chapeau du scénariste, ce qui a achevé de me perdre en route. A côté de cela, je n’ai pas non plus accroché aux dessins (la totale, quoi!). Reste des trucs narratifs intéressants et une mise en page recherchée, qui n’ont pas suffi à me faire apprécier ma lecture. En plus, on termine sur un « la suite dans le tome 2 », mais le tome 2 n’est pas publié dans cette édition (à supposer que le tome 1 ne m’ait pas suffisamment ennuyée lol). Bref, grosse déception. A moins d’être fan de Green Arrow, je ne vous conseille pas de commencer par ce comic.

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Des BD en pagaille #6

  1. Madame_Love dit :

    La couverture du premier est très jolie !
    Michel le chat a l’air drôle aussi^^
    Tu auras plus de chance pour le prochain comic je l’espère 🙂

    • ducotedechezcyan dit :

      Très joli pour l’un et très drôle pour l’autre, c’est vrai 😉
      J’ai déjà lu le comic suivant et c’est le jour et la nuit!

  2. Ping : Des BD en pagaille | Du côté de chez Cyan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s