The Man in the High Castle

The Man in the High Castle - série télé

The Man in the High Castle. Créée par Frank Spotnitz et produite par Ridley Scott, d’après le roman éponyme de Philip K. Dick. Avec entre autres Alexa Davalos, Rupert Evans, Luke Kleintank et Rufus Sewell.

En 1945, l’Allemagne et le Japon ont vaincu les Alliés et gagné la guerre. En 1962, les Etats-Unis sont partagés en 2 zones sur lesquelles flottent la croix gammée nazi et le soleil rouge japonais. Entre les 2, une zone tampon. Sur fond de rumeurs de guerre entre les 2 super-puissances, un mouvement de résistance émerge. Son but: rassembler de mystérieux films qui montrent une autre réalité, dans laquelle les Alliés ont gagné la guerre.

Nous suivons ici plusieurs personnages dont certains vivent à San Francisco, sur le territoire japonais, et d’autres à New York, sur le territoire allemand, dont certains vont se rencontrer en recherchant les étranges films produits par un homme mystérieux qui se fait appeler le Maître du Haut Château. Tout le monde court après ces films: les résistants pour y puiser l’espoir d’une autre vie, les occupants pour mettre la main sur leur créateur et mettre fin à toute velléité de rébellion.

The-Man-in-The-High-Castle-810x461

Les 2 choses qui se remarquent en 1er au visionnage de la série sont sa sublime image et la lenteur de son intrigue. Mais il y a beaucoup à dire sur The Man in the High Castle.

Le rythme est assez languissant et, à l’exception de quelques scènes d’action, certains épisodes peuvent sembler un peu trop contemplatifs. A côté de cela, la série a une identité visuelle et une ambiance franchement réussies. Les moyens ont été mis sur les décors et les costumes et ça se voit à l’écran. Les acteurs sont excellents – la prestation de Rufus Sewell, notamment, est glaçante de réalisme – et la réalisation est soignée, certains plans sont des oeuvres d’art.

The Man in the High Castle

Mon souvenir du roman de Dick est lointain et assez vague, cependant cette adaptation me semble plutôt fidèle à l’original. Pour pouvoir montrer le contenu du livre à l’écran, certains aménagements ont été faits. Ainsi, le livre dont il est question au départ a été transformé en bobines de films, ce qui rend la transposition d’autant plus efficace que l’écran où sont visionnés les images dans la série renvoie à l’écran sur lequel nous-mêmes suivons les personnages. Une mise en abîme intéressante qui renforce la réflexion sur le rapport au réel desdits personnages comme du spectateur.

En tant que spectatrice, justement, j’ai beaucoup apprécié la qualité du contenu tout autant que celle du support et j’en ai pris plein les yeux avec cette série. Une partie des épisodes, surtout vers le milieu de la saison, m’ont un peu ennuyée du fait du manque d’action et du côté contemplatif de certains passages, mais globalement cette série a été une très bonne surprise. Le pari d’adapter un roman aussi culte et de surcroît réputé inadaptable était risqué, mais c’est une jolie réussite. Pour moi, c’est l’aspect visuel qui fait la force de la série, mais l’intrigue est intéressante et prend tout son sens avec son épilogue, attendu mais surprenant dans la forme.

The Man in the High Castle

A savoir que cette saison 1 boucle l’intrigue développée dans le roman, mais une saison 2 a été commandée et je suis vraiment curieuse de découvrir où elle va nous emmener.

Si vous avez vu cette série, j’ai hâte de connaître votre avis à son sujet 😉

Publicités
Cet article, publié dans Séries, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour The Man in the High Castle

  1. Zina dit :

    J’ai beaucoup aimé ! je n’ai malheureusement pas lu le roman donc je ne peux pas comparer. En tout cas le côté « contemplatif » dont tu parles ne m’a jamais gênée 🙂

  2. J’ai commencé le livre et ma lecture traîne… alors que j’aime beaucoup cette histoire. Mais ça c’est ma manie de lire plusieurs livres en même temps ^^’. La série attend sagement dans mon disque dur externe que j’ai fini ma lecture pour être visionnée. J’ai juste vu le 1er épisode et j’en garde un très bon souvenir :).

    • ducotedechezcyan dit :

      Le livre n’est pas forcément trépidant, d’après mon souvenir…
      Il faudra qu’on compare nos avis quand tu auras vu toute la saison 😉

  3. J’ai fini hier soir de visionner la première saison, autant te dire que ton article tombe à pic ! Je n’ai pas lu le livre, mais j’ai beaucoup aimé cette série. Les personnages sont très attachants, d’autant que même les méchants comme Smith sont parfois vus dans leur cadre familial, ce qui les rend plus humains et plus complexes. L’histoire est passionnante et la qualité de la photo, du montage, du jeu des acteurs est vraiment excellente. Le côté un peu lent dont tu parles ne m’a pas gênée (il y a un côté très contemplatif en Asie qui est justement très bien rendu, surtout avec le personnage de Tagomi-san). Bref, ce fut pour moi une très belle découverte. Vivement la prochaine saison car le dernier épisode m’a un peu décontenancée et j’attends la suite avec impatience !

    • ducotedechezcyan dit :

      Le dernier épisode envoyait du lourd, je suis bien d’accord 😉
      Je suis vraiment curieuse de découvrir la suite, moi aussi!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s