Des BD en pagaille #10

1602 - Neil Gaiman1602. Scénario de Neil Gaiman. Dessin d’Andy Kubert. Editions Marvel et Hachette. 264 pages.

Et si les super-héros Marvel avaient en fait vécu en Angleterre à l’époque de la reine Elisabeth 1e? Et si l’Inquisition et le roi d’Ecosse leur avaient fait la chasse pour les exterminer? Et si Nick Fury avait été un agent de la Couronne? C’est ce que raconte ce comic bluffant et plein d’idées originales.

Je ne vous dis pas quels super-héros on retrouve ici, ça fait partie du jeu de chercher lesquels peuvent se cacher derrière tel ou tel personnage mystérieux 😉

Beaucoup d’action, peu de temps morts, une plongée plus que convaincante dans l’Angleterre élisbéthaine et des héros transposés avec beaucoup d’imagination dans une époque insolite. Ajoutons à cela les dessins sublimes d’Andy Kubert, avec leurs couleurs chatoyantes, le résultat est une pépite à découvrir au plus vite!

***

Lucky Luke - Le Pied TendreLe Pied-Tendre. Lucky Luke tome 33. Scénario de René Goscinny. Dessins de Morris. Editions Lucky Comics. 46 pages.

A la mort du vieux Baddy, son héritier, tout en élégance et en flegme britannique, débarque d’Angleterre pour prendre possession de son ranch. Chargé de le protéger « s’il en vaut la peine » par son vieil ami, Lucky Luke va l’aider à s’acclimater et à lutter contre Jack Ready, un voisin décidé à s’approprier ses terres.

Nous avons ici une aventure classique de Lucky Luke qui raconte comment les nouveaux émigrés étaient accueillis dans l’Ouest. L’histoire est sympathique sans être transcendante, mais les gags sont assez marrants et le temps passe très vite. Une lecture rapide et distrayante, dont la seule ambition est de faire passer un bon moment.

***

THE-VALIANT_001The Valiant. Scénario de Jeff Lemire et Matt Kindt. Dessins de Paolo Rivera et Joe Rivers. Editions Bliss Comics. 120 + une galerie de couvertures et une présentation des autres titres parus.

Depuis la nuit des temps, le Guerrier Eternel est chargé de la protection des Géomanciens (des sortes de gardiens de la planète). Ceux-ci sont traqués par l’Ennemi Immortel, qui est systématiquement sorti vainqueur de tous les combats. De nos jours, Kay est la nouvelle géomancienne et, autour d’elle et du Guerrier Eternel, une équipe dotée de grands pouvoirs s’est réunie pour affronter l’Ennemi.

Il est compliqué de résumer cette histoire foisonnante qui réunit de nombreux personnages. Il faut dire que tous les héros regroupés ici viennent de plusieurs séries (j’ai cherché un peu, mais je crois qu’elles ne sont pas/plus disponibles en français. Si vous avez des infos sur le sujet, ça m’intéresse 😉 ) et que le bref résumé de leurs personnalités proposé au début de l’album est assez succinct. De fait, l’introduction de l’intrigue m’a semblé un peu confuse. Malgré tout, on rentre assez rapidement dans l’histoire, l’action se mettant en place plutôt vite. Et ensuite, il n’y a quasi plus que ça: de l’action! Mais de l’action intelligemment utilisée pour nous permettre de découvrir tous ces personnages très sympathiques.

Si je me suis sentie un peu perdue au début, j’ai très vite été happée par l’histoire et j’ai dévoré ce comic quasiment d’une traite. J’ai vraiment beaucoup aimé ma lecture, en particulier le personnage de Bloodshot (qui n’est pas sans rappeler un peu Wolverine, ceci expliquant sans doute en partie cela), ce qui tombe bien puisque j’ai dans ma PAL le 1er tome de la série qui lui est consacrée.

Le dessin est assez typique du genre, toujours agréable, suffisamment réaliste pour rendre l’histoire crédible, mais pas trop photographique. Les planches sont belles, il y a beaucoup de variété dans les décors et les costumes des personnages, mais les détails restent suffisamment discrets pour ne pas noyer les planches sous le superflu.

En bref, une très chouette découverte que je vous recommande chaudement!

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Des BD en pagaille #10

  1. Cristy Sevla dit :

    J’achète très peu de BD finalement, j’en lis quand je suis chez mes parents 😀
    Les deux BD que tu présente à part le Lucky Luke seraient susceptible d’intéresser mon chéri si il voulait bien se donner la peine de lire un peu ^_^

    • ducotedechezcyan dit :

      A une époque j’achetais énormément de BD, puis je m’étais calmée parce que je n’avais plus le temps de lire tout ce qui me tentait (comme avec les bouquins, quoi ^^), mais depuis quelques mois, j’ai retrouvé l’envie d’en lire plus et je me rends compte que ça m’a manqué!
      Je pense que ton chéri ne serait pas déçu s’il se lançait 😉 L’occasion de lui faire un petit cadeau?

  2. Madame_Love dit :

    1602 à l’air très sympa comme thème, c’est vrai que les super-pouvoirs, s’ils existent peuvent exister de tout temps. J’ai bien compris que c’était des héros qu’on connait, ça doit être chouette de les chercher^^

    • ducotedechezcyan dit :

      Oui, c’était fun de voir comment ils avaient été transposés en 1602 🙂
      Et puis, c’est Neil Gaiman, ça ne gâche rien!

  3. Ping : Des BD en pagaille #20 | Du côté de chez Cyan

  4. Ping : Des BD en pagaille #31 | Du côté de chez Cyan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s