X-Men Apocalypse

Xmen Apocalypse

X-Men Apocalypse. Réalisé par Bryan Synger. Avec entre autres: James MacAvoy, Michael Fassbender, Jennifer Lawrence, Oscar Isaac, Sophie Turner, Tye Sheridan, Evan Peters… Durée: 2h24.

Un super-mutant emmuré depuis des siècles sous une pyramide égyptienne est malencontreusement réveillé et commence à recruter une équipe pour conquérir le monde. Fascinés par son pouvoir, quelques mutants le rejoignent, tandis que d’autres se regroupent autour du Pr Xavier pour le combattre. En parallèle, le gouvernement, impuissant face aux évènements, envoie le colonel Stricker à la chasse aux mutants.

Le film se place dans la lignée de X-Men Origins et de Days of the Future Past, nous voilà donc propulsés en 1983. Scott Summers découvre ses pouvoirs; Mystic, bombardée héroïne des mutants, aide ceux-ci à échapper aux gouvernements; Xavier et Hank recueillent des jeunes gens découvrant leurs pouvoirs dans leur école; Magnéto a fondé une famille et travaille comme ouvrier métallurgiste; Quick Silver végète dans la cave de sa maman; Tornade est voleuse à la petite semaine et « l’arme X » est dans un caisson à Alcaly Lake.

X-Men-Apocalypse-Trailer-Storm-Horseman

Ceci étant posé, l’action peut démarrer. Et ça démarre sur tous les fronts. Par rapport aux films précédents, on monte encore dans la surenchère pour ce qui est des effets spéciaux et des destructions à grande échelle, au point qu’on se demande ce qu’il restera à détruire dans les prochains films de la franchise.

X-Men Apocalypse est un bon gros blockbuster bourré d’action, de personnages en costumes ridicules, de grands principes américains et d’effets spéciaux ébouriffants. Malgré tout, l’intrigue est assez (trop?) basique: 2 groupes de mutants aux pouvoirs de plus en plus étendus s’affrontent en cassant tout sur leur passage, les humains ordinaires étant pris entre 2 feux et complètement dépassés.

La scène d’ouverture n’est pas sans rappeler celle du film Stargate, mais avec beaucoup plus de moyens. ça en jette un max et on comprend tout de suite qu’Apocalypse est vraiment très très méchant. Bon, à côté de ça, il est aussi super-moche, il se la pète grave et il a de gros pouvoirs qui lui permettent de recruter de jeunes mutants impressionnables et un Magnéto dépressif. Bref, il est tellement méchant et puissant qu’on se dit que les X-Men ne pourront pas le battre (enfin, pas vraiment, on sait qu’il va se prendre une raclée à la fin, mais on fait semblant pour profiter du film).

x-men-apocalypse

Le problème avec ce genre de films, c’est qu’il y a tellement de personnages que c’est compliqué de partager le gâteau pour que tout le monde en ait un bout! Déjà le temps de présenter tous les mutants qui auront un rôle dans l’affaire et ça prend bien 1h (plus?). Ensuite on s’égare un peu dans quelques détours qui sont censés approfondir les relations entre tout ce petit monde, mais ça reste succinct vu qu’on n’a pas trop le temps de développer plus que ce dont on doit se rappeler plus tard pour justifier ce qui arrivera dans la grande scène de bataille finale.

Parmi tous ces mutants qui se marchent un peu sur les pieds, peu sortent finalement leur épingle du jeu. Le spectateur va se concentrer un peu sur Sophie Turner, effet Game of Thrones oblige: sa prestation n’est pas mauvaise, sans rien de remarquable non plus. Le problème est qu’elle a bien 10 ans de trop pour traîner avec les autres élèves de l’école qui, eux, ont bien l’air d’ados. M’enfin, elle fait ce qu’elle a à faire et ça passe très bien. Magnéto est assez effacé, trop en tout cas pour me satisfaire, vu que c’est un de mes mutants préférés d’habitude. C’est vraiment dommage, parce que le super-méchant que les scénaristes lui ont préféré ici n’a selon moi aucun charisme et est ennuyeux comme la pluie. Quand on est un super-mutant qui se respecte, on doit avoir un minimum de panache, sinon on se fait voler la vedette par les autres.

x-men-apocalypse-evans-peters-quicksilver

Et ici c’est Quick Silver qui tire son épingle du jeu, au détriment d’à peu près tous les autres. A l’exception du passage obligé de Wolverine en guest star (avec un pantalon à la Hulk, cette fois, désolée les filles 😛 ), c’est lui qui a les meilleures scènes et les meilleures punchlines. Pourtant son intro en fait un perso assez pathétique, qui a passé les années depuis le dernier film à jouer à la console dans la cave de sa mère ^^ On a vu plus glamour, mais le perso est très très classe, il est fun et du panache, lui, il en a à revendre.

Les défauts du films sont assez embêtants: déjà, comme il y a trop de personnages, c’est trop long. 1/2 heure de moins n’aurait pas nui à la qualité d’une intrigue dont les enjeux restent assez classiques et peu surprenants. Ensuite, les personnages les plus mis en avant manquent un peu trop de charisme dans cet épisode, Xavier et Magnéto en tête. Je ne reviens pas sur Apocalypse, personnage assez décevant; ses jeunes acolytes n’ont pas d’intérêt, même Tornade ne sert pas à grand-chose. Mystic m’a également assez peu passionnée: l’héroïne qui refuse d’en être une, on a déjà vu ça 100 fois.

On pourrait croire à me lire que je n’ai pas aimé ce film. Pourtant j’ai passé un bon moment. C’est distrayant, il y a de l’action et des effets réussis, des personnages que j’étais contente de revoir et quelques scènes vraiment marquantes. Le hic, c’est qu’en dehors de ces scènes marquantes, j’ai déjà presque tout oublié de X-Men Apocalypse… Je conclurai donc en disant que c’est un bon film pop-corn, meilleur que ce que laissaient entendre les avis que j’avais vus/entendus. Parfait pour passer un bon moment de cinéma entre amis, mais il n’y a clairement pas de quoi crier au chef-d’oeuvre. Dommage.

XMen apocalypse - Bryan Singer

Publicités
Cet article, publié dans Cinéma, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour X-Men Apocalypse

  1. Madame_Love dit :

    Pour moi c’est un « énième » numéro donc c’est sûr que ça ne doit pas être un chef d’oeuvre. En tout cas j’aime bien ces personnages (même si tu dis qu’on les voit vite fait finalement).
    L’histoire est un peu celle qu’on pouvait retrouver dans le dessin animé, ça me donne envie 🙂

    • ducotedechezcyan dit :

      Disons que là où Days of the Future Past apportait quelque chose à l’ensemble de l’histoire, là c’est pas vraiment le cas. Comme tu dis, c’est un énième numéro.
      Mais bon, on passe un bon moment devant, même si ce n’est pas le meilleur 😉

  2. Cristy Sevla dit :

    J’ai passé un bon moment avec les 2 premiers X-Men qui sont sortis, puis après j’ai perdu le fil… Il y a combien de film X-Men maintenant ? Pas mal je crois lol
    Je préfère rester sur le souvenir que j’ai du dessin animé :p

    • ducotedechezcyan dit :

      Il y a les 2 que tu as vus, puis X-Men l’Affrontement Final que j’ai personnellement trouvé très mauvais, puis X-Men Origins (la rencontre entre Xavier et Magnéto, pour résumer), puis Days of Future PAst, puis Apocalypse. En gros, ça fait 2 trilogies.
      Et à ça tu ajoutes les 2 (bientôt 3) films consacrés à Wolverine.^^
      J’ai aussi un bon souvenir du dessin animé 😉

  3. Freelfe dit :

    J’adore les X-Mens alors je n’ai pas hésité à aller le voir ! Bon, je n’ai eu de problème avec le nombre de personnages pour ma part. J’ai trouvé Apocalypse très bien même si ce n’est pas le meilleur =)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s