Mes précieux #5

rose

Mes précieux, ce sont ces livres que je considère comme les trésors de ma bibliothèque. Ces livres coup de coeur ou livres doudous dont je ne vous ai jamais parlé parce que le blog n’existait pas encore lorsque je les ai (re-re-re-re-re-)lus. Et dont je meurs d’envie de parler parce qu’ils sont trop bien!

Aujourd’hui je vais vous parler d’un petit pavé (mais c’est écrit gros!) écrit à 6 mains par 3 auteures-phares de la génération féministe en fantasy, qui évite la plupart des clichés des romans récents du genre signés par des femmes.

***

Tigre_Feu_et_FlammeTigre, Feu et Flamme. De Andre Norton, Mercedes Lackey et Marion Zimmer Bradley. Editions Lefrancq. 557 pages.

De quoi ça parle?

Le royaume de Merina est gouverné par trois femmes: Adèle, l’ancienne reine dont le rôle est devenu presque exclusivement représentatif; Lydana, la reine en exercice et fille de la précédente; Shelyra, l’héritière, petite-fille de l’une et nièce de l’autre. Leurs terres sont paisibles et prospères, vivant notamment d’un commerce et d’un artisanat florissants. Mais leur puissant voisin leur déclare la guerre et les envahit. A la tête des armées qui sèment la destruction dans le royaume, un général aux ambitions démesurées et un mage effrayant aux sombres desseins cherchent à mettre la main sur les dirigeantes du royaume. Mais celles-ci sont parvenues à s’échapper et vont tout faire pour sauver leur peuple.

Les points positifs:

L’histoire est bourrée d’action et de rebondissements, mais repose sur un scénario maîtrisé et intelligent. Sur un schéma somme toute assez basique en fantasy, les auteures tissent une intrigue racontée à 3 voix par les 3 héroïnes. L’originalité est que c’est la thématique des 3 âges de la vie (l’ancêtre, la femme mûre, la jeune fille) qui est reprise ici. Les 3 destins que nous suivons sont aussi intéressants les uns que les autres et le livre ne tombe pas dans le cliché habituel où ce sont seulement les jeunes protagonistes qui se taillent la part du lion dans l’intrigue. Le récit est tout aussi palpitant que nous suivions des scènes d’action, des tractations politiques ou des réflexions sur la religion et la magie. De plus, l’opposition entre un royaume paisible à monarchie matriarcale et une armée d’invasion dirigée par des hommes misogynes bourrés de testostérone et d’intentions belliqueuses ne tombe pas dans la facilité: tous les hommes de l’histoire ne sont pas des personnages destructeurs et maléfiques. Pour finir, c’est assez rare en fantasy, mais c’est un one-shot, ce qui ravira les lecteurs dont la PAL ressemble déjà à l’Himalaya ^^

tigre,-feu-et-flamme-Les points négatifs:

L’histoire reste assez manichéenne: le résumé parle d’ailleurs d’une lutte entre les forces des ténèbres et celles de la lumière. D’autre part, l’intrigue n’est pas exempte de certaines grosses ficelles et de quelques facilités destinées à faire avancer le récit.

On remarque aussi, que les éditions disponibles ont malheureusement des couvertures aussi moches les unes que les autres…

En bref, un roman de fantasy qui propose des héroïnes auxquelles on peut facilement s’identifier, beaucoup d’action, de magie et d’aventures. Une lecture que je vous recommande chaudement si vous aimez le genre 🙂

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Mes précieux #5

  1. Distrayante dit :

    En réaction à la la première photo : les personnages de livres peuvent être tellement attachants ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s