La Fille au Revolver

La Fille au Revolver - Amy Stewart

La Fille au Revolver. D’Amy Stewart. Editions 10/18, collection Grands Détectives. 479 pages.

Eté 1914. Près de la ville de Paterson se trouve la ferme des soeurs Kopp, toutes 3 célibataires, à une époque où les gens estiment qu’une femme ne peut pas vivre sans homme pour s’occuper d’elle. Alors qu’elles se rendent en ville en carriole, elles sont heurtées par l’automobile d’Henry Kaufmann, un riche industriel local. Constance Kopp est bien décidée à obtenir réparation pour les dégâts occasionnés. S’engage alors un bras de fer entre un homme malhonnête et violent et une femme à la poigne de fer et à la détermination sans faille.

La 4e de couverture mentionne qu’il s’agit ici de l’histoire de la 1e femme devenue shérif-adjoint, aussi je m’attendais à ce qu’on nous raconte les aventures d’une Constance Kopp faisant partie des forces de l’ordre. Or dans ce livre, on nous raconte ce qui s’est passé avant qu’elle obtienne son insigne, c’est-à-dire les déboires de sa famille face à Henry Kaufmann. Constance n’a pas besoin d’être shérif-adjoint pour que son histoire soit passionnante, mais j’ai attendu ce moment tout au long de ma lecture, ce qui est un peu dommage.

Malgré ce hic, j’ai énormément apprécié ce livre. C’est bien raconté, bourré d’humour et d’ironie et complètement addictif. Le 2e 1/4 du roman comporte quelques longueurs, du fait de la répétition d’évènements à peu près identiques, mais on est malgré tout rapidement entraîné dans le récit des aventures de la famille Kopp.

Tout ce qui concerne la condition des femmes à cette époque est très intéressant et j’ai partagé la frustration de Constance face à sa situation. Le paternalisme du frère aîné, s’il partait de bonnes intentions, m’a hérissée, tout comme le comportement machiste et condescendant de beaucoup d’hommes présents dans cette histoire. Heureusement, le shérif Heath et ses adjoints sortent suffisamment de ce cliché pour rétablir l’équilibre.

A noter qu’il ne s’agit pas d’une biographie, mais bel et bien d’un roman basé sur des faits réels. On échappe à l’aridité d’une biographie, ce qui permet à l’auteure d’axer son récit sur l’aventure des soeurs Kopp et d’y apporter un peu de légèreté.

Bien que je n’y a pas exactement trouvé ce que je croyais, j’ai passé un très bon moment avec ce livre que j’ai dévoré et que je vous recommande chaudement 🙂

Si vous l’avez lu, qu’en avez-vous pensé? 😉

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour La Fille au Revolver

  1. Madame_Love dit :

    Tu me donnerais presque envie de le lire^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s