Chroniques lunaires tome 4: Winter

les-chroniques-lunaires,-tome-4---winter-marissa Meyer

Winter. Chroniques lunaires tome 4. De Marissa Meyer. Editions Pocket Jeunesse. 987 pages.

Billet garanti sans spoiler!

Suite aux évènements des tomes précédents, nous retrouvons les personnages exactement là où nous les avions laissés. Ici, c’est le personnage de Winter, la belle-fille de Levana, qui va être mis en avant. L’intrigue globale de la lutte entre la Terre et la Lune et la quête des origines de Cinder continue de tenir une grosse part du récit, mais c’est l’hitoire de Winter qui court en filigrane tout au long du roman.

Et cette histoire, qui détourne le conte de Blanche Neige, est tout aussi originale et intelligemment utilisée que celle des autres héroïnes. Winter est un personnage complexe aux traits de caractères inédits dans la littérature du genre (je ne vous dirai pas en quoi, je vous laisserai le découvrir par vous-même) et, si la place qu’elle tient dans l’histoire est plus floue que celle des autres personnages par moment, son histoire personnelle en fait un personnage plutôt attachant, bien qu’un peu passif.

Ce 4e tome est une très bonne conclusion pour cette série hyper addictive et bourrée d’action. Il n’est cependant pas exempt de défauts. Le 1er est sa longueur: 987 pages, ça fait beaucoup, surtout que les choses m’ont semblé longues à démarrer. Je regrette d’autant plus la lenteur du début que certains faits situés plus loin dans le récit auraient selon moi mérité d’être approfondis.

Mais ce qui est le plus dommage, c’est que, compte tenu du nombre de personnages principaux (qui est porté à 8 héros avec ce tome, même si ce sont surtout les filles que nous suivons + leurs antogonistes), il est compliqué de servir également tout le monde. Certains sont donc un peu en retrait. Jacin, notamment, qui est censé avoir un rôle important, m’a semblé manquer un peu d’épaisseur. Et j’aurais aimé voir plus Thorne, qui est mon personnage préféré.

Pour finir, l’épilogue est un peu long: ça prend du temps de raconter ce qui va advenir de 8 personnages importants, de la Terre et de la Lune. Je passe volontiers sur l’obsession des auteurs de YA à mettre à tout prix leurs personnages en couple, les contes dont est issue cette réécriture en faisant autant.

Malgré ces défauts somme toute peu handicapants, j’ai passé un très bon moment avec ce dernier tome, qui conclut presque parfaitement une série bourrée d’action et super addictive. Pour tout vous dire, j’ai un peu de mal à ressortir de cet univers qui m’a énormément plu et je me tâte à lire les nouvelles. A votre avis, elles en valent la peine? (je ne voudrais pas me gâcher le plaisir si elles ne sont pas à la hauteur)

Une très bonne série, lisez-la! 🙂

Au fil des saisons et des pages - challenge challenge

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Chroniques lunaires tome 4: Winter

  1. Xiouxiou dit :

    J’avoue ne pas avoir lu toute ta chronique car je n’ai même pas encore lu Cinder, et j’avais un peu peur de me faire spoiler, mais je suis bien contente que ta lecture t’ait plu! 🙂

  2. Ping : Ce que j’ai lu en septembre | Du côté de chez Cyan

  3. Laura dit :

    Tout comme toi j’ai adoré cette saga
    Et ce dernier tome en est la conclusion parfaite.
    J’ai écris un article sur mon blog sur ce tome et j’ai partagé un lien vers ton article pour que mes lecteurs puissent avoir d’autres avis.
    Je te souhaite une bonne journée.

  4. totorotsukino dit :

    j’ai beaucoup aimé ce tome final!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s