Les Egouts de Los Angeles

les-egouts-de-los-angeles - michael connelly

Les Egouts de Los Angeles. De Michael Connelly. Editions Calmann-Levy. 369 pages.

Un cadavre est découvert dans un tuyau d’évacuation du barrage de Mulholland. L’inspecteur Harry Bosch, chargé de l’enquête, reconnaît aussitôt un ancien compagnon d’armes du Vietnam et met en doute la théorie selon laquelle il s’agirait d’une overdose accidentelle. Le FBI et les Affaires Internes vont se mêler de l’affaire et le passé d’Harry va refaire surface.

Les Egouts de Los Angeles est le 1er tome d’une série qui en compte une vingtaine. J’avais déjà lu 2 enquêtes mettant en scène Harry Bosch, un ancien du Vietnam devenu inspecteur de police à Los Angeles (Echo Park et L’Envol des Anges).* J’avais bien apprécié ces lectures et j’ai décidé de reprendre la série du début.

Avec ce 1er tome, nous faisons connaissance avec Harry, un policier de la vieille école obstiné et déterminé. Au point d’être quasiment un cliché du genre: Harry fume comme un pompier, est amateur de jazz et a tout du loup solitaire. Il est dans le collimateur des Affaires Internes suite à une affaire de tueur en série, à cause d’un évènement de son passé que je vous tairai pour ne rien vous spoiler. Bosch ne vit que pour son travail et il y est très bon. Dès le début de l’enquête, on sent qu’il sera comme un molosse à qui on ne pourra jamais retirer son os, même s’il doit y laisser sa peau.

Des 3 titres de la série que j’ai lu, c’est celui que j’ai trouvé le moins bon. Il y a beaucoup de longueurs et, bien que le livre fasse moins de 400 pages, il m’a fallu beaucoup de temps pour le lire. C’est le 1er tome, il y a donc beaucoup de choses à mettre en place et Michael Connelly prend le temps de faire ça (très) bien. Le gros point négatif du livre, pour moi, a été la longueur de ses chapitres. Le découpage est logique: 1 chapitre = 1 journée. C’est même plutôt une bonne idée. Sauf que dans les faits, ça donne des chapitres de plus de 50 pages, avec un texte très dense, très descriptif. Le bon côté des choses, c’est que l’auteur nous met tous les détails de l’enquête entre les mains, ce qui nous permet de réfléchir au même rythme qu’Harry. Et pour ce qui est de l’ambiance, et bien on a l’impression d’y être et de parcourir Los Angeles avec les personnages.

C’est donc du très bon tout en étant le moins bon de ce que j’ai lu de l’auteur jusque là ^^ Disons que si vous cherchez un polar à lire rapidement, ce n’est pas ce livre qu’il faut choisir. Ce roman, il faut prendre le temps de le savourer pour l’apprécier, de s’y immerger pour avancer pas à pas avec Harry. Il y a finalement peu de scènes d’action, mais elles sont bonnes et distillées intelligemment. L’enquête en elle-même avance lentement, c’est réaliste et travaillé dans le détail. Le dénouement m’a cependant paru un peu trop long et enchaîner un peu trop les twists.

En bref, une très bonne lecture pourvu qu’on ait l’envie et le temps de s’y consacrer assez longuement. Si vous aimez les enquêtes policières sans cadavres éviscérés, pas glauques, mais bien pensées et bien menées, reposant en grande partie sur la psychologie des personnages, Les Egouts de Los Angeles devrait vous plaire.

*Une série télé a été tirée de cette saga, une très bonne adaptation avec Titus Welliver dans le rôle-titre; je vous la conseille que vous soyez fan d’Harry Bosch ou juste curieux. Pour en savoir plus, clic-clic sur l’image 😉 A noter  que la saison 2, dont je ne parle pas dans le billet, est bien meilleure que la 1e, qui était déjà très bonne.

bosch

 

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s