Des BD en pagaille #22

Petite Histoire du Monde Moderne tome 2Petite Histoire du Monde Moderne tome 2. De la Bastille à Bagdad. De Larry Gonick. Editions Vertige Graphics. 264 pages.

Ce tome 2 reprend l’Histoire du monde là où nous nous étions arrêtés. L’auteur fait un tour d’horizon des évènements et du contexte politique et sociétal au 18e siècle, avant de détailler ce qui s’est passé un peu partout jusqu’à une période plus contemporaine.

Je vous renvoie à mon billet sur le tome 1 pour plus de précisions, ce tome 2 reprenant la même recette. C’est sarcastique et féroce et toujours aussi impressionnant pour ce qui concerne le travail historique.

J’ai été un peu moins emballée que par le tome 1, sans doute parce que cette 2e partie concerne des évènements qui me sont mieux connus et que j’ai eu l’impression d’apprendre moins de choses. Ce diptyque reste néanmoins une très bonne découverte, instructive sans être ennuyeuse, que je vous recommande chaudement, surtout si les livres d’Histoire vous ennuient.

***

Superman - Red SonSuperman. Red Son. Scénario de Mark Millar. Dessins de Dave Johnson et Kilian Plunkett. Editions Eaglemoss Collections et DC Comics. 138 pages.

Et si la navette transportant Bébé Superman s’était écrasée en Russie et pas aux USA? Nous sommes en pleine Guerre Froide et c’est à Moscou et pas à Metropolis qu’un super héros (arborant la faucille et le marteau communistes sur les pectoraux) fait les gros titres. Aux Etats-Unis, c’est la panique: et si Staline envoyait Superman leur faire la guerre? On confie donc au plus grand génie du pays, Lex Luthor, la mission de trouver le moyen de détruire Superman.

J’avais entendu beaucoup de bien de ce comic et je dois dire qu’il était encore meilleur que ce que j’avais imaginé 🙂 Tout est différent et tout est pareil à la fois dans l’univers de Superman, sauf qu’ici notre super-héros va emprunter une voix différente. Il y a énormément de références au DCverse et à ses icônes, mais tout est détourné avec originalité et intelligence jusqu’à ce qu’émerge un univers totalement remanié, familier, mais totalement inédit.

Vous l’aurez compris, j’ai adoré cette histoire, qui m’a maintenue en haleine du début jusqu’à sa fin géniale. Même si vous n’êtes pas très familier avec l’univers des super-héros, vous en savez suffisamment sur Superman pour suivre l’intrigue sans problème. Foncez! 😉

***

Le Chateau des Etoiles tomes 2 - Alex AliceLe Château des Etoiles tome 2. 1869: La Conquête de l’Espace. Scénario et dessin d’Alex Alice. Editions Rue de Sèvres. 68 pages.

Suite aux évènements ayant conclu le 1er tome, nous retrouvons Séraphin, le professeur Dulac, le roi de Bavière, Hans et Sophie dans une incroyable aventure qui les mènera bien au-delà de ce qu’ils avaient imaginé.

C’est avec beaucoup de plaisir et de curiosité que je me suis (enfin) plongée dans cette sublime BD. Sublime non seulement parce que chaque planche est une véritable oeuvre d’art, mais aussi parce que l’histoire est d’une richesse et d’une poésie qui m’ont transportée moi aussi bien au-delà de ce que j’avais imaginé. L’héritage de Jules Verne n’est pas bien loin et est ici mis en valeur par l’aquarelle tout autant que par le trait.

Une magnifique lecture, bien qu’un léger cran en dessous du tome 1 pour ce qui me concerne, que je vous recommande chaudement.

Un seul bémol: je croyais que cette histoire serait conclue en 2 tomes, mais la dernière page de la BD annonce un nouveau cycle dans le même univers. Alors évidemment je suis ravie à la perspective de me replonger dans cet univers qui m’a réellement séduite, mais je n’avais pas prévu de m’engager dans une nouvelle longue saga…

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Des BD en pagaille #22

  1. Outis dit :

    J’avais vu l’anime ou justement cela parlait d’un Superman alternatif : « Justice League: Gods and Monsters » (et s’il n’avait pas été adopté par les Kent… ). Je trouvais cette vision excellente bien mieux que le Superman actuel puisqu’il était présenté de manière plus ambiguë, moins morale et forcément moins lisse.
    Mais j’ignorais qu’il y avait d’autres version de lui. Merci pour la découverte 🙂

  2. Outis dit :

    Je dirai la même chose de « Gods and Monsters » 😛
    A voir si c’est une adaptation de « Red Son » ou s’il existe plusieurs versions alternatives de Superman 😉

  3. Ping : Ce que j’ai lu en novembre | Du côté de chez Cyan

  4. Madame_Love dit :

    Excellent le Superman soviétique, ça doit être intéressant^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s