Tag Commencer les classiques

tagCe tag date un peu, je suis tombée dessus au hasard d’une recommandation de Booktube qui m’a permis de découvrir la chaîne All you need is book.

Nous sommes nombreux à avoir souffert des lectures obligatoires à l’école, lorsqu’on nous forçait à lire des classiques pour lesquels nous n’étions pas prêts ou qui n’étaient pas faits pour nous. Qui ne s’est jamais ennuyé à mourir avec un de ces livres au point d’en être presque dégoûté de la lecture? J’ai souvenir d’avoir eu envie de me frapper la tête contre les murs au collège à cause de La Bête humaine de Zola ou de résister à l’envie de brûler mon exemplaire de Madame Bovary de Flaubert au lycée… Pourtant j’ai lu pas mal de classiques par curiosité ou même par envie et certains d’entre eux font partie de mes meilleures lectures!

Alors, non, tous les classiques ne sont pas chiants, ce ne sont pas des instruments de torture diaboliques destinés à nous punir ^^ Il faut juste faire comme avec les autres livres: choisir un genre qui nous plaît, avec un résumé qui nous tente ou un thème qui nous semble intéressant. Ce tag est l’occasion de vous parler des lectures du genre qui ne sont pas rébarbatives ou difficilement accessibles d’après moi (en toute humilité, je ne me prétends pas spécialiste de la question!). Si vous avez d’autres suggestions, vous savez quoi faire dans les commentaires 😉

1. 2 romans d’amour

Si vous me connaissez un peu, vous savez que c’est loin d’être un genre qui m’attire ^^ Pourtant ça m’arrive d’en lire, pourvu que ça ne soit pas niais et/ou pornographique, comme c’est le cas pour 99,9% des romances contemporaines. Parmi les romans d’amour classiques, je vous en propose 2 qui m’ont particulièrement marquée et que j’ai relu ou relirais volontiers:

tristan-et-iseultIseult va épouser le roi Marc, l’oncle de Tristan. Mais sur le bateau qui les emmène à la noce, les 2 jeunes gens boivent un filtre d’amour qui va les enchaîner l’un à l’autre durant plusieurs années. S’ensuit une succession d’aventures et de ruses qui font la part belle à la magie.

Issue de la « matière de Bretagne », c’est-à-dire de l’ensemble de légendes auxquelles appartiennent entre autres le roi Arthur et Merlin, l’histoire de Tristan et Iseult nous plonge dans un Moyen-Âge idéalisé peuplé de personnages hauts en couleurs et de créatures mythiques et nous entraîne dans une histoire d’amour contrarié pleine de rebondissements.

 

Autant en emporte le Vent - MArgaret MitchellScarlett O’Hara est une Belle du Sud, une de ces fières jeunes filles de la haute société des plantations de coton. Follement amoureuse d’Ashley Wilkes, qui est promis à une autre, Scarlett va devoir affronter la dure réalité lorsqu’éclate la Guerre de Sécession.

Ce grand classique de la littérature américaine est autant un roman d’aventures et une chronique historique qu’une histoire d’amour. Et c’est ce qui fait sa force: on est emporté par le souffle de l’histoire tout autant qu’on se laisse séduire par ce charismatique voyou de Rhett Butler. Alors oui, ce roman fait plus de 1400 pages! ça peut rebuter! Mais franchement, ça passe tout seul, je l’ai dévoré en 3 jours tellement j’étais à fond dedans ^^

2. 2 romans d’aventures

Le Dernier des Mohicans - James Fenimore CooperAu 18e siècle, la guerre fait rage entre Anglais et Français pour la conquête du Nouveau Monde. Un jeune officier anglais est chargé de conduire Alice et Cora chez leur père, le général Monro, dans son fort assiégé. Trahis par leur guide, égarés en pleine forêt, ils ne doivent la vie qu’à leur rencontre avec un vieux chef indien, son fils Uncas et Nathaniel, le chasseur blanc qui les accompagne.

Une nature sauvage, des Indiens belliqueux, une guerre sanglante et une romance sont les ingrédients de ce roman d’aventures palpitant et complètement dépaysant. Le récit se déroule sur une période assez brève, mais il se passe énormément de choses. Il y a beaucoup d’action et l’auteur fait la part belle aux magnifiques paysages de l’Amérique d’avant les USA. Une lecture qui vous accroche et ne vous lâche plus jusqu’à la fin!

L'Âne d'Or - ApuléeLucius a malencontreusement été changé en âne! Le voici vivant la vie d’un animal pas toujours bien considéré par ses différents propriétaires, mais avec son esprit d’homme pour raconter au lecteur ses nombreuses aventures dans l’Empire romain.

Un roman traduit du latin, vous devez vous dire que ça va être horriblement barbant! C’est ce que je me disais aussi lorsque mon prof de latin nous l’a fait lire en seconde. Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir un récit très drôle et très enlevé, qui ne m’a pas ennuyée une minute et m’a souvent fait beaucoup rire. A la fois roman d’aventures et quête initiatique sur le thème (discret) des mystères orientaux, L’Âne d’Or est un livre surprenant qui mériterait d’être connu en-dehors des classes de latin!

3. 2 romans épistolaires

Je dois avouer que j’ai eu du mal à trouver 2 classiques qui soient des romans épistolaires… C’est un genre que j’apprécie en général, mais je crois qu’on en trouve finalement assez peu. Après réflexion, j’ai trouvé (en trichant un peu pour le second):

Les Liaisons dangereuses - Choderlos de LaclosLe Vicomte de Valmont et la Marquise de Merteuil sont de terribles libertins dans une société dominée par la bienséance et la religion. Lassé des conquêtes faciles, le 1er s’est mis en tête de séduire la très dévote Présidente de Tourvel. La 2nde, désireuse de se venger d’un ex-amant indélicat, lui demande de pervertir l’innocente fiancée de celui-ci, Cécile de Volanges, elle-même éprise de son professeur de musique.

Que dire sur ce livre qui n’a pas déjà été (mieux) exprimé ailleurs? Le résumé peut faire penser qu’on va s’ennuyer, ce qui est loin d’être le cas. La critique de la société de l’époque est à la fois intéressante et pleine d’humour; les personnages sont fascinants et leurs lettres sont très spirituelles. Bref, si vous devez ne lire qu’un roman épistolaire dans votre vie, lisez celui-là, vous ne le regretterez pas!

La Religieuse - DiderotLa jeune Suzanne est enfermée dans un couvent par sa famille et contrainte à prononcer ses voeux. Elle va écrire une longue lettre à un ami de Diderot pour solliciter son aide et échapper à son sort.

Cette histoire est en fait un canular monté par l’auteur pour faire une blague à l’un de ses amis (bonjour le sens de l’humour ^^). Ce dernier prit tellement la lettre de Suzanne à coeur qu’il lui avait préparé un logement où se cacher et préparait son évasion du couvent, c’est dire à quel point l’histoire de Diderot l’avait ému. En tant que lectrice du 21e siècle, j’ai tout autant été remuée et indignée par le récit de ce que subissaient certaines jeunes filles du 18e siècle…

4. 2 pièces de théâtre

tennessee-williams-la-chatte-sur-un-toit-brc3bblantA l’occasion de l’anniversaire de son père, Brick revient sous le toit familial avec sa femme Maggie. Leur couple est en pleine déliquescence, suite à la mort du meilleur ami du 1er, qui était aussi l’amant de la seconde.

Un huis-clos qui m’avait fasciné à l’écran avec l’interprétation intense d’Elisabeth Taylor et Paul Newman et qui m’a tout autant fascinée lorsque j’ai lu la pièce de Tennessee Williams. Les personnages doivent museler leurs émotions exacerbées pour affronter un climat familial lourd et les reproches acerbes d’une belle-mère injuste. Des personnages brisés en quête d’autodestruction ou de rédemption et une ambiance de non-dits pesante à souhait. ça ne paraît pas très alléchant, mais c’est totalement prenant et facile d’accès grâce à des thématiques qui peuvent parler à chacun(e) d’entre nous.

Aristophane -L'Assemblée des FemmesRien ne va plus à Athènes et les hommes ne font pas grand chose pour y remédier. Les femmes décident de prendre les choses en main et commencent à édicter un certain nombre de nouvelles règles à mettre en place et qui les favoriseraient un peu (faut-il rappeler que la société de l’époque considérait les femmes comme des biens et pas des personnes?). Pour obliger les hommes à les prendre en compte, elles font la grève du sexe, ce qui ne va pas sans inconvénients pour elles aussi.

Une histoire très facile d’accès, avec des idées très modernes et beaucoup d’humour. C’est très vivant, plein de verve et souvent très drôle.

5. 2 recueils de poésie

Pas évident d’apprécier la poésie aujourd’hui… ça semble toujours rébarbatif et poussiéreux! Et pourtant…

Calligrammes - Guillaume ApollinaireLes Calligrammes, ce sont ces poèmes dont le texte est placé de façon à former la silhouette de leur sujet. Par exemple, si l’auteur vous parle de la Tour Eiffel, les mots seront agencés de façon à ce que vous reconnaissiez l’image de la Tour Eiffel.

L’aspect ludique de ces poèmes est suffisamment attrayant pour ne pas rebuter le lecteur, même celui qui se croit totalement hermétique au genre. Certains textes sauront malgré tout vous émouvoir, notamment les poèmes engagés d’un artiste blessé pendant la 1e Guerre Mondiale. D’autres sont plus légers ou amusants. Et vous pourrez ensuite vous amusez à créer vos propres calligrammes (les enfants adorent!) 🙂

La Fontaine - FablesVous en avez sûrement appris quelques-unes à l’école (j’ai souvenir d’avoir ânonné La Cigale et la Fourmi et Le Corbeau et le Renard… Et vous?), des recueils plus ou moins complets, souvent illustrés, sont régulièrement publiés.

Les textes critiquent la société de l’époque de Louis XIV de façon plus ou moins humoristique, les personnages visés étant cachés sous les traits d’animaux dans certains poèmes. Plusieurs niveaux de lecture suivant l’investissement qu’on veut y apporter, même si certains textes sont plus sérieux. A vous de voir si vous voulez y porter le même regard que vous aviez enfant ou si vous avez envie de chercher un sens plus profond.

6. 3 auteurs français

Alexandre DumasCe gros bonhomme joufflu et chevelu qui semble se retenir de rire, c’est Alexandre Dumas, l’auteur célébrissime de Les trois Mousquetaires et de bien d’autres feuilletons à succès adaptés à l’écran au fil des années avec plus ou moins de succès. Si vous devez  n’en lire qu’un, Le Comte de Monte-Cristo est celui que je vous conseille.

jules verneEncore un vieux monsieur, à l’air bien sérieux celui-là: Jules Verne, l’auteur de livres hyper-connus et très faciles d’accès. Parmi mes préférés, je vous citerai Voyage au Centre de la Terre ou Le Tour du Monde en 80 Jours, 2 récits palpitants qui vous feront vivre d’innombrables et incroyables aventures. Les inventions de l’époque moderne sont mises à contribution, la moindre des choses pour celui qu’on considère comme le père du steampunk!

charles-perraultJ’aurais voulu vous présenter une auteure, mais j’avoue que parmi les classiques de la littérature française, je n’en vois pas qui soit facile d’accès. A défaut, je vous propose un auteur si accessible que tous les enfants ont probablement tous déjà lu une de ses oeuvres, ou au moins une adaptation d’un de ses contes: Charles Perrault.

Parce que oui, les contes de fées sont des classiques! Ils ont traversé les siècles et ont marqué des générations de lecteurs, on ne peut pas faire plus classique, n’est-ce pas? 🙂

7. 3 auteurs étrangers

austenPas d’auteure française facilement accessible pour qui a peur des classiques, mais ce n’est pas le cas pour les anglais. Je ne vous conseillerais pas les soeurs Brontë pour commencer, parce que leurs univers sont parfois complexes au 1er abord, ce qui peut décourager, mais Jane Austen saura sûrement vous séduire assez facilement. Attention, ses romans n’ont rien de simpliste! Mais la critique de la société se fait sous couvert d’humour et de romance. Si l’auteure n’épargne pas ses contemporains, c’est pour notre plus grand plaisir, car sa plume est acerbe, mais toujours jubilatoire.

edgar_allan_poeChangeons de style en changeant de continent: exit la romance et l’humour, bonjour le mystère et le fantastique avec Edgar Allan Poe. Un auteur qui a connu un regain de popularité ces dernières années suite à la publication d’une version illustrée d’une partie de son oeuvre par l’illustrateur Benjamin Lacombe, lui-même extrêmement populaire sur la blog/booktubosphère.

La plupart de ses écrits sont des nouvelles, ce qui est parfait pour se lancer (surtout quand on appréhende les gros pavés!).

zweigVous avez sans doute déjà vu passer pas mal de livres de Stefan Zweig si vous traînez un peu sur les blogs, c’est un auteur plutôt populaire. Il faut dire que sa plume est vraiment superbe et qu’il est très facile de se plonger dans ses oeuvres. Lettre d’une Inconnue ou Vingt-quatre heures de la Vie d’une Femme sont les plus souvent cités, personnellement j’avoue un faible pour Les Prodiges de la Vie ou certaines biographies.

8. Le premier auteur classique

Le 1er dont je me souvienne, c’est Hans Christian Andersen, que j’ai découvert avec Le petite Sirène, La petite Fille aux Allumettes et bien d’autres contes qui m’avaient émerveillée et/ou émue.

Contes d'Andersen
9. Le premier classique

Un des 1ers dont je me souvienne m’avait beaucoup fait rire, même si le côté moralisateur des oeuvres de la Comtesse de Ségur peut déranger un peu.

les-malheurs-de-sophie
10. Quand commencer les classiques

Quand vous en avez envie! Si vous voyez un livre qui vous tente, ne vous laissez pas arrêter parce que c’est un classique, foncez 😉

Et vous, vous le faites, ce tag? Quels classiques vous conseilleriez? 🙂

Publicités
Cet article, publié dans Blabla, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Tag Commencer les classiques

  1. Madame_Love dit :

    C’est intéressant^^
    C’est vrai que sur la blogosphère on voit beaucoup Zweig et ça m’a donné envie de tester (un de ces jours qui sait).
    J’aime bien Candide et Zadig (de Voltaire) et le Supplément au voyage de Bougainville (de Diderot), peut-être parce qu’ils ont été approfondi à l’école ? C’est plus le côté philosophique du classique.
    Sinon, j’ai encore de grandes lacunes dans le domaine des classiques (comme tu le sais lol).

    • ducotedechezcyan dit :

      Ah c’est marrant, moi c’est le côté « approfondi à l’école » qui me dégouterait des classiques ^^
      On a tous ds lacunes dans quelque chose, le principal c’est de ne pas faire de complexes à cause de ça 😛

      • Madame_Love dit :

        Je ne complexe pas du tout mais des fois j’aimerais en avoir plus lu juste pour la découverte que ça apporte.
        Nan, mais t’inquiète, le Bovary et le Rouge et Noir approfondis à l’école ont su me dégouter. C’est peut-être pour ça que j’ai plus apprécié les philosophes, à défaut d’être vieillot dans l’écriture, il y avait quand même un sens plus profond sur le monde.

        • ducotedechezcyan dit :

          Je vois ce que tu veux dire pour les philosophes 😉
          Je crois qu’il faut voir les classiques comme des livres avant tout pour ne pas se laisser impressionner… Si l’histoire a l’air intéressante, peu importe que ce soit un contemporain ou un classique, finalement, non? 🙂

  2. vinushka64 dit :

    Tag très intéressant, car c’est vrai que les classiques à l’école, on n’est pas toujours prêt et si le livre n’est pas fait pour nous, ça peut nous dégoûter ! J’adore Zweig également, il faudrait que je me penche sur ses biographies. J’ai aussi découvert pas mal d’auteurs américains depuis deux ans comme Steinbeck et Jack London que je ne connaissais qu’à travers Croc blanc (que j’aimais beaucoup d’ailleurs). A l’école certains m’ont plu comme l’île au trésor et les liaisons dangereuses.

    • ducotedechezcyan dit :

      J’aime beaucoup Jack London aussi, pas trop Steinbeck (du peu que j’ai lu de lui).
      Quel livre de Zweig conseillerais-tu?

      • vinushka64 dit :

        Je découvre Steinbeck petit à petit mais j’aime beaucoup son style et j’ai adoré les raisins de la colère. Zweig a une plume incomparable. Je l’ai découvert avec Ivresse de la métamorphose et j’avais adoré malgré une légère frustration (roman inachevé >< ). J'étais très surprise car je sortais d'une période sans lecture et j'étais dégoûtée des classiques (je ne sais plus comment il a croisé ma route malgré ma défiance). Pour le moment,la nouvelle que j'ai préférée reste le joueur d'échecs, mais il m'en reste beaucoup à lire dont Les Prodiges de la Vie que tu as cité !

        • ducotedechezcyan dit :

          Je comprends ta surprise, on n’imagine pas qu’un classique puisse nous sortir d’une panne de lecture ^^
          Je note tes titres, merci 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s