Le Meurtre de Roger Ackroyd

Le meurtre de Roger Ackroyd - Agatha Christie

Le Meurtre de Roger Ackroyd. D’Agatha Christie. Editions Le Livre de Poche. 222 pages.

Après le suicide de la femme qu’il comptait épouser, Roger Ackroyd est assassiné dans de mystérieuses circonstances. Sa nièce Flora va solliciter l’aide d’Hercule Poirot, qui a pris sa retraite dans les environs.

Cette histoire nous est racontée à le 1e personne par le Dr Sheppard (Hastings ayant émigré en Argentine, Poirot se retrouve livré à lui-même), un ami de la victime qui est aussi le voisin de notre détective. Le narrateur, comme la police locale, ne prend pas Poirot au sérieux et ne voit que lubies et auto-satisfaction injustifiée dans les démarches effectuées par celui-ci. Mais bien sûr ce n’est qu’une question de temps avant qu’ils ne découvrent que nul(le) coupable ne saurait échapper à notre tête d’oeuf favorite!

Un roman classique d’Agatha Christie qui se classe parmi les meilleurs, mais qui ne m’a pas autant tenue en haleine que je l’espérais du fait que je m’étais fait spoiler en lisant des commentaires sur un site de lecteurs (franchement c’est trop compliqué de commenter sans spoiler??!). J’ai quand même apprécié ma lecture, en essayant de chercher les indices qui menaient à la solution de l’énigme, mais je suis très déçue de n’avoir pas pu découvrir ce livre dans de meilleures circonstances.

Je vous recommande néanmoins cette enquête d’Hercule Poirot, en vous souhaitant de ne pas connaître la même mésaventure que moi.

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Le Meurtre de Roger Ackroyd

  1. C’est vraiment dommage que tu te sois faite spoiler ; la fin m’a énormément surprise ! Pour le coup, dans ce genre de livre, connaître la fin joue beaucoup sur le plaisir de lecture :/

    • ducotedechezcyan dit :

      Si ç’avait été un autre auteur, je n’aurais même pas pris la peine de le lire… J’ai quand même apprécié de suivre Poirot, mais c’est sûr que le plaisir est loin d’être le même… 😦

  2. Madame_Love dit :

    C’est le pire qui puisse arriver 😦
    Déjà pour un livre « lambda » ce n’est pas cool, mais pour une enquête policière ça « craint du boudin »…

  3. Ping : Pension Vanilos | Du côté de chez Cyan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s