Colette

Colette - Madeleine Lazard

Colette. Par Madeleine Lazard. Editions Folio Biographies. 398 pages. (2008)

J’avais reçu ce livre à l’occasion du swap Les Femmes et j’en avais été ravie parce que Colette est une auteure que je connaissais extrêmement mal. A part une adaptation en téléfilm de Gigi et la lecture de Le Blé en Herbe (que j’avais détesté) il y a quelques années, j’avoue que je ne savais absolument rien de son oeuvre, ni de sa vie. Cette biographie était l’occasion d’en apprendre davantage sur une auteure qui a marqué son époque.

Ce livre raconte la vie de Colette de façon plus ou moins chronologique, certains chapitres étant consacrés à ses activités artistiques et littéraires en parallèle avec sa vie privée ou avec la description de la société de l’époque. Il y a parfois des retours en arrière pour expliciter tel aspect du personnage ou des évènements. ça m’a parfois un peu embrouillée, mais finalement on s’y retrouve assez bien.

La part belle est laissée dans le livre à la condition des femmes et à son évolution, c’est ce qui m’a le plus intéressée. Parce qu’il faut dire que Colette m’a été tout du long plutôt antipathique, bien que sa personnalité toute en contradictions soit assez fascinante. Ce qui m’a plu ici, c’est surtout de découvrir la façon dont les femmes tentaient avec plus ou moins de succès de se libérer des carcans imposés par la société.

Le gros point négatif, c’est que l’auteure accumule les énumérations de noms, ceux des relations de Colette, comme si on était censés savoir qui étaient tous ces gens. Pour Cocteau ou Ravel, pas de souci, pour d’autres, je n’avais aucune idée de qui on était en train de me parler… et il n’y avait pas d’explications pour le préciser. Il y a des notes, mais elles consistent presque uniquement en références bibliographiques, là où de rapides portraits ou rappels des faits m’auraient permis de mieux appréhender le contexte.

Dans l’ensemble, une lecture qui propose une trame intéressante, mais qui m’a globalement laissée sur ma faim et dont le style a peu d’attraits (c’est parfois fastidieux à lire). A lire plutôt si vous avez déjà des connaissances sur le sujet…

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Colette

  1. Xiouxiou dit :

    J’avoue que je ne connais Colette que de nom, et je ne pense même pas connaître un de ses livres et je ne suis pas fan d’une manière générale des bibliographies, mais contente que tu en aies appris plus! 🙂

  2. Ping : Défi cinéma: Gigi | Du côté de chez Cyan

  3. Ping : Trois Filles et leurs Mères | Du côté de chez Cyan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s