Orestie: Agamemnon, Les Choéphores, Les Euménides

Orestie: Agamemnon, Les Choéphores, Les Euménides. D’Eschyle. Editions Folio classique. 171 pages/469. (5e siècle avant JC).

L’Orestie se compose de 3 tragédies se déroulant immédiatement après la guerre de Troie. La 1e raconte le retour d’Agamemnon chez lui, les suivantes les évènements qui en ont découlé.

Il faut remonter assez loin pour comprendre l’argument de départ. Je résume: Pâris, le fils du roi de Troie, a enlevé Hélène, la femme du roi de Sparte, Ménélas. Aussitôt ce dernier rassemble ses alliés grecs pour aller assiéger Troie et récupérer son épouse. Agamemnon est le frère de Ménélas, marié à Clytemnestre, la soeur d’Hélène (je vous épargne le reste de leurs histoires de famille, qui n’est pas piquée des hannetons ^^). Mais la flotte grecque ne peut pas partir, car il n’y a pas de vent. Un devin explique que pour satisfaire les dieux et permettre le départ de l’armée, Agamemnon doit leur sacrifier sa fille Iphigénie. Ce qu’il fait. S’ensuivent 10 années de guerre, aux termes desquelles Agamemnon, vainqueur, rentre chez lui. C’est là où débute la pièce.

Pendant 10 ans, Clytemnestre a eu laaaargement le temps de ruminer la mort d’Iphigénie. Elle a pris un amant, Egisthe, avec qui elle a dirigé le royaume pendant l’absence de son mari. Agamemnon rentre donc chez lui, avec dans ses bagages Cassandre la prophétesse (condamnée par Apollon à ne jamais être crue), qui fait partie de son butin. Celle-ci a la vision de ce qui va se produire, mais personne ne l’écoute. Et Clytemnestre, qui prépare sa vengeance depuis longtemps, va assassiner Agamemnon, avant de raconter à tout le monde qu’elle a rendu la justice au nom des dieux.

Dans la 2e pièce, intitulé Les Choéphores (=les porteurs de libations, c’est-à-dire, ceux qui viennent honorer les morts, dans ce cas précis), nous retrouvons Electre, la seconde fille du couple, sur la tombe de son père, en train de lui rendre hommage (faute de quoi, Agamemnon ne pourrait accéder au royaume d’Hadès, le séjour des morts). Arrive son frère Oreste, avec qui elle finit par comploter la mort de Clytemnestre et d’Egisthe, afin d’accomplir leur devoir de vengeance.

La dernière pièce, Les Euménides (=les Bienveillantes, nom donné aux Erynies pour ne pas s’attirer leur colère), raconte comment Oreste, condamné à errer comme un paria pour expier le meurtre de sa mère, poursuivi par les Erynies (des sortes de démons qui tourmentent les criminels), finit par arriver à Athènes, où les dieux organisent le 1er procès de l’histoire pour le juger. Il s’agit pour les magistrats de décider si Oreste est coupable de matricide ou si son geste était un acte de justice qu’il se devait de rendre à son père.

Comme vous pouvez le constater, l’histoire est assez complexe et difficile à suivre si on n’a pas quelques connaissances sur la mythologie grecque. Heureusement, cette édition propose pour chaque pièce une préface qui explique le contexte et l’identité des protagonistes. Et encore plus heureusement pour moi, j’avais quelques souvenirs de mes cours sur l’art grec, ce qui m’a permis de ne pas trop être perdue. L’Orestie étant le seul ensemble complet de tragédies d’Eschyle parvenu jusqu’à nous (à cette époque, les pièces allaient toujours par 3+1: 3 tragédies + 1 comédie, destinées à être jouées à la suite les unes des autres, comme les différents actes d’une même pièce aujourd’hui), il faut reconnaître également que c’est beaucoup plus facile à suivre que les pièces de l’auteur que j’avais lues auparavant.

J’ai trouvé cette lecture intéressante, on en apprend beaucoup sur la vision qu’avaient les Grecs anciens de la justice. Le but pour les Athéniens est de s’auto-congratuler pour avoir créé la justice « moderne » en inventant le tribunal. Il faut dire que l’obligation de vengeance qui avait cours avant était un peu bancale, comme le montre cette histoire. Agamemnon est à la base contraint de sacrifier Iphigénie pour avoir tué un cerf sacré, ce qui déclenche la vengeance de Clytemnestre, qui déclenche elle-même la vengeance d’Oreste… ça pourrait continuer longtemps…

Si vous avez envie de découvrir le théâtre grec et/ou Eschyle, je vous conseille cette trilogie, les autres pièces de l’auteur qui nous restent étant difficilement compréhensibles du fait de la disparition de celles qui leur étaient associées. Evidemment, il faut être intéressé par le sujet, ce qui n’est sans doute pas le cas de tout le monde!

***

Si vous avez envie d’en savoir plus sur les autres pièces d’Eschyle: Les Suppliantes, Les Perses, Les sept contre Thèbes, Prométhée enchaîné.

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Orestie: Agamemnon, Les Choéphores, Les Euménides

  1. Je n’ai jamais lu celles-ci mais j’aime beaucoup les tragédies. J’ai adoré Antigone, (la version de Anouilh) et Andromaque, de Racine. J’ai également adoré Caligula, de Camus, que j’ai étudié pour le bac français (il y a donc 25 ans).
    Il faudra que je lise celles-là un de ces jours.

    • ducotedechezcyan dit :

      Je crois qu’on a tous à peu près lu les mêmes pièces au lycée ^^
      Si tu aimes les pièces basées sur la mythologie, celles-ci devraient te plaire 😉

  2. J’ai beaucoup aimé ces tragédies (relues moi aussi dans le cadre de la lecture commune de LA), je les trouve tellement importantes ! Avoir eu l’idée d’une justice humaine et non plus divine, c’est sacrément novateur (pour l’époque, hein) !

    • ducotedechezcyan dit :

      Je trouve aussi qu’elles en valent la peine. C’est juste un peu difficile d’accès si on n’est pas trop calé en mythologie ^^

  3. Ping : Ce que j’ai lu en mars | Du côté de chez Cyan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s