Le Monde du Fleuve

Le Fleuve de l’Eternité tome 1: Le Monde du Fleuve. De Philip Jose Farmer. Editions Le Livre de Poche. 284 pages. (1971)

Toute l’humanité a été ramenée à la vie, toutes époques et civilisations confondues, sur les rives d’un gigantesque fleuve. Qui est à l’origine de ce « miracle »? Pourquoi? Comment? C’est ce que va tenter de découvrir le célèbre explorateur Richard Burton, avec l’aide de quelques alliés.

J’avais lu ce livre il y a trèèèès longtemps, tout comme le tome suivant, mais je n’avais pas pu poursuivre ma lecture faute de trouver l’intégralité de la série à ma médiathèque. J’ai profité du challenge Objectif du mois, dont la consigne pour avril était « relire un livre », pour repartir du bon pied.

J’avais un souvenir relativement fidèle de l’intrigue générale et de quelques détails pratiques des conditions de vie des personnages, mais pas de certaines révélations qui sont fournies par l’auteur au cours du récit, ce qui fait que je n’ai pas trouvé l’histoire prévisible et n’ai pas eu trop de sensation de déjà-vu au cours de cette relecture.

Comme la première fois, j’ai trouvé l’intrigue passionnante et les idées très originales. Les personnages, sans être forcément super sympathiques ou attachants, sont suffisamment intéressants pour donner envie d’en savoir plus. On suit essentiellement le point de vue de Burton, mais d’autres protagonistes ont une place importante dans l’histoire.

Le style est agréable et fluide. Quand des thèmes historiques, sociologiques ou scientifiques sont abordés, ils le sont de manière simple et claire. Il y a beaucoup d’action et d’aventure. Outre Burton, on rencontre beaucoup de personnages historiques ou de « célébrités ». Je ne les ai probablement pas tous repérés, mais c’est un petit jeu sympa pour le lecteur de les chercher.

Le gros hic de ce livre, c’est l’extrême misogynie dans lequel il baigne constamment. Les femmes sont considérées comme des objets mis à la disposition des hommes, ce qui pourrait être justifié par l’histoire. Sauf que, lorsque l’auteur s’attache (généralement brièvement) à suivre l’une d’elle, ses réactions et son comportement sont  ceux qu’un gros macho arriéré s’imagine lui voir. On a droit à des scènes d’hystérie ou de disponibilité sexuelle quasi-instantanée. Ne parlons pas de les voir réfléchir, c’est réservé aux mecs, qui sont tous super-virils et n’ont jamais de difficultés à trouver des compagnes consentantes.

Le livre date de 1971 donc je ne suis pas non plus super surprise par cette misogynie exacerbée, mais ça m’a quand même considérablement énervée, d’autant que je ne me souvenais pas de cet aspect.

Ma lecture a tout de même été agréable malgré ce gros bémol; je suis curieuse de lire la suite et de découvrir le comment du pourquoi.

Si vous l’avez lu, votre avis m’intéresse 😉 Avez-vous été dérangé(e) par le côté misogyne ou avez-vous réussi à en faire abstraction pour vous plonger dans l’histoire?

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Le Monde du Fleuve

  1. Xander dit :

    Je ne connais pas du tout ce livre mais ton article donne envie !!

  2. Même si le roman date de 1971, c’est dommage que les personnages féminins n’aient pas de réflexion ou un minimum de profondeur…
    L’histoire me tente bien, le traitement des persos féminins moins. Je verrai le jour où je tombe dessus – en attendant je le note dans un coin de ma mémoire ^^

  3. Madame_Love dit :

    Tu m’avais déjà tenté la dernière fois que tu en avais parlé^^

  4. Ping : Le régiment perdu tome 1: Ralliement | Du côté de chez Cyan

  5. Ping : Le Fleuve de l’Eternité tome 2: Le Bateau fabuleux | Du côté de chez Cyan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s