Sériemaniac épisode 3: un docu-fiction passionnant et un super-héros ramollo

Je regarde beaucoup moins de séries depuis quelques mois, mais j’aime toujours parler de celles qui ont réussi à m’attirer (des fois que vous en auriez d’autres du même genre à me conseiller!) 🙂 Aujourd’hui, je vais vous parler de 2 séries qui démarraient plutôt bien, mais dont seule une a su me retenir à « long » terme.

Mars. Docufiction créé par Ben Young Mason et Justin Wilkes, d’après le roman de Stephen Petranek Comment nous vivrons sur Mars, pour National Geographic Channel. Avec entre autres Ben Cotton, Jihae, Clementine Poidatz, Sammi Rotibi, Alberto Ammann, Anamaria Marinca et Olivier Martinez. 6 épisodes de 52 minutes. (2016)

2016: à travers des images de la conquête spatiale au fil des années et des interviews de scientifiques et intervenants de la NASA, on nous explique pourquoi nous devons coloniser Mars, quels sont les travaux en cours pour mener à ce but et comment les choses vont s’organiser dans les années à venir. 2033: en parallèle, nous suivons la 1e expédition de colonisation de Mars, puis celles qui lui succèderont. Nous découvrons les problèmes qui risquent de se poser à la fois pour les astronautes et pour le personnel resté sur Terre et comment il sera possible (ou pas) d’y remédier.

Le découpage entre le documentaire et la fiction et entre les 2 lignes temporelles peut être un peu déstabilisant au début, mais on est assez vite happés par ce qui se passe à l’écran. Toute la partie documentaire est passionnante et mise à la portée de tous. Les explications sont claires, les tenants et aboutissants sont exposés de manière concise et compréhensible (même pour ceux qui, comme moi, sont nuls pour ce qui concerne les sciences et mathématiques) et les projets passés ou en cours sont montrés dans le cadre plus large du projet à long terme.

La partie fiction est tout aussi intéressante, mais également palpitante, car on ressent assez rapidement de l’empathie pour l’équipage de pionniers qui va ouvrir la voie aux missions suivantes. Les problèmes rencontrés sont crédibles par rapport aux prévisions exposées dans la partie documentaire, mais on a en plus le côté humain et émotionnel qui permet d’adhérer totalement à Mars.

Vous l’aurez compris, je suis totalement conquise par la série. J’ai été embarquée immédiatement et j’ai été passionnée tout au long des épisodes, même si le tournant marqué par l’épisode 4 m’a momentanément fait perdre pied. J’espère que la fin ouverte débouchera sur une 2 saison tout aussi excellente.

Evidemment je conseille à tous, à la fois pour le côté instructif et pour l’aspect aventures 🙂

***

Marvel’s Iron Fist. Créée par Scott Buck pour Netflix, d’après le comics éponyme de Roy Thomas et Gil Kane. Avec entre autres: Finn Jones, Jessica Henwick, David Wenham, Jessica Stroup et Tom Pelphrey. 13 épisodes de 60 minutes. (2017)

Suite à un crash aérien ayant coûté la vie à ses parents, Danny Rand a été élevé à K’un L’un par des moines qui lui ont enseigné les arts martiaux et la « technique du poing d’acier », ce qui fait de lui le super-héros Iron Fist. Après 15 ans d’absence, Danny revient à New York pour combattre un mystérieux ennemi appelé La Main et retrouver son identité et sa place dans la société fondée par son père.

J’étais plutôt optimiste après avoir vu les 1ers épisodes: les choses se mettaient en place lentement, mais les infos étaient distillées plutôt à bon escient et on prenait le temps de faire connaissance avec les personnages. L’épisode 2, notamment, qui jouait sur le huis-clos et la frontière entre réalité et folie, m’avait bien plu. Mais le manque d’action et la lenteur de l’intrigue ont fini par avoir raison de ma patience alors que j’arrivais pourtant à la fin de la saison. J’ai abandonné à l’épisode 10 tellement je m’ennuyais, alors que pourtant la série apportait son lot de découverte et de twists en tous genres. Malgré tout, je n’en pouvais plus!

Alors que Hollywood fourmille d’acteurs pratiquant les arts martiaux, la production a jeté son dévolu sur Finn Jones pour le rôle principal. Acteur plutôt sympathique bien connu des fans de Game of Thrones, mais qui n’y connaît clairement rien en arts martiaux. Le comble pour une série qui repose là-dessus! Il fait ce qu’il peut, mais on voit bien qu’il rame. Je ne sais pas si c’est une conséquence de cette erreur de casting (désolée, Finn!), mais il y a peu de scènes de combats et les plus réussies ne tiennent pas à la performance d’Iron Fist, ce qui est quand même très dommage!

A côté de cela, l’intrigue est plutôt intéressante, à mi-chemin entre la corruption d’une grande entreprise et les activités criminelles combattues par Danny. Mais là encore, ça tombe assez souvent à plat, la faute à d’innombrables longueurs qui alourdissent les épisodes. Il y a aussi quelques points peu cohérents qui m’ont dérangée (Danny a passé 15 ans à K’un L’un, mais, à défaut de maîtriser les arts martiaux, il sait conduire!) et, malgré quelques très bonnes idées, j’ai souvent trouvé le temps très long… La durée des épisodes n’aide pas.

Après un bon début, une grosse déception que cette 4e série Marvel de Netflix…

***

Si vous avez vu une de ces séries, votre avis m’intéresse 😉 Qu’en avez-vous pensé?

Publicités
Cet article, publié dans Séries, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Sériemaniac épisode 3: un docu-fiction passionnant et un super-héros ramollo

  1. CristySevla dit :

    Je n’ai pas le temps de regarder des séries (je préfère passer ce temps à bloguer ou lire ^_^).
    Par contre je parlerai d’Iron Firt à mon homme, c’est le genre de série qu’il aime bien 🙂

    • ducotedechezcyan dit :

      Avant je regardais énormément de séries, mais maintenant je n’en trouve plus assez qui me plaisent. ça me laisse plus de temps pour lire ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s