Cyrano de Bergerac

Cyrano de Bergerac. D’Edmond Rostand. Editions Gallimard, collection 1000 Soleils. 273 pages. (1897)

Cyrano, poète et guerrier, n’a peur de rien, sauf d’avouer son amour à la belle Roxane. Car Cyrano est pourvu d’un nez interminable et se juge repoussant. Roxane quant à elle est éprise de Christian, qui est très beau, mais « très bête ». Or Roxane est une Précieuse et pour elle l’esprit doit être aussi beau que le visage. Cyrano va alors proposer à Christian de lui souffler ses répliques.

J’ai souvenir d’avoir vu avec ma prof de français du lycée l’adaptation ciné avec Gérard Depardieu, qui j’avais beaucoup aimée (alors que pourtant je n’apprécie pas vraiment l’acteur). Au point que, des années plus tard, j’avais encore en mémoire certaines répliques. Le texte de la pièce dormait dans ma PAL depuis un moment et, pour couper un peu de grosses lectures en cours, j’ai eu envie de lire un peu de théâtre. J’ai pioché Cyrano et c’est avec plaisir que j’ai comparé la version écrite avec mes souvenirs.

L’histoire est tragique, c’est intéressant, mais la grande force de cette pièce, c’est la magnifique plume d’Edmond Rostand. Vivace, enlevée, cette plume transporte le lecteur à la fois par sa qualité et par son originalité. L’auteur a pris des idées dans la vie et dans l’oeuvre du vrai Cyrano et c’est poétique à souhait. Le passage sur le voyage dans la lune, par exemple, est une petite pépite d’onirisme et de fantaisie. Les répliques brèves qui permettent de planter le décor et les circonstances ne rendent pas justice à ce style tout en délicatesse, mais les monologues de Cyrano sont de sublimes envolées d’une incroyable musicalité.

A découvrir et redécouvrir, pour les amateurs d’histoires d’amour tristes et de belles plumes. Et, si l’occasion se présente, à voir sur scène pour profiter au mieux du texte.

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Cyrano de Bergerac

  1. Maks G dit :

    Je l’ai lu il n’y à pas très longtemps sur les conseils d’une Bookstagrameuse et je n’ai pas été déçu, j’ai vraiment aimé, pourtant c’est pas trop mon genre de lectures mais ici c’est intéressant, bien écrit et on est absorbé par l’histoire !

    • ducotedechezcyan dit :

      Le théâtre n’est pas toujours facile d’accès, c’est sûr. Mais la plume de Rostand facilite beaucoup la lecture je trouve 🙂

  2. Guenièvre dit :

    C’est un de mes livres préférés de tous les temps… Ces vers, ces vers… Pas ampoulés pour un sou, et pourtant tellement justes!

  3. Outis dit :

    J’ai lu, il y a longtemps. Je n’en garde que peu de souvenirs. Mais je me souviens que j’ai détesté certains personnage qui s’intéressait plus au physique qu’à la noblesse d’âme de Cyrano. Avec évidemment une fin « heureuse » mais qui arrive bien trop tard.

    • ducotedechezcyan dit :

      Je dois dire que Roxane ne m’a pas été très sympathique non plus ^^

      • Outis dit :

        Par contre, je n’ai jamais pu terminer le film avec Depardieu, c’est un acteur avec qui j’ai beaucoup de mal. Je n’aurai peut-être pas lu si j’avais découvert le film avant.

        • ducotedechezcyan dit :

          Je n’aime pas non plus cet acteur, mais c’était une sortie scolaire obligatoire ^^ Mais je me rappelle avoir été séduite par les mots…

  4. Anne Sophie dit :

    Découvert l’été dernier, j’ai adoré !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s