Calvin et Hobbes tome 7

Calvin et Hobbes tome 7. De Bill Watterson. Editions Hors}{Collection. 128 pages.

Calvin est un petit garçon de 6 ans qui vit d’innombrables et hilarantes aventures avec Hobbes, son titre en peluche, généralement au détriment de son entourage. Au passage, les 2 héros n’oublient pas de critiquer le monde absurde qui nous entoure.

J’ai reçu ce livre grâce à la dernière Masse Critique Babelio et aux aux éditions Hors}[Collection, que je remercie pour cette lecture.

 

Lorsque j’ai cliqué pour solliciter cette BD, je me suis demandé pourquoi l’album n’avait pas de titre comme ceux déjà en ma possession. J’avais pris soin de vérifier que je n’avais pas ce tome, mais en fait il s’agit d’une édition double et les numéros ne correspondent pas à ceux de l’ancienne édition. Donc soyez prévenus si vous avez déjà des tomes dans une ancienne édition: vous risquez de vous retrouver avec des doublons (pour moi, c’est le cas pour la 1e moitié de la BD…).

Pour ce qui est du contenu, c’est du pur Calvin et Hobbes, on se marre du début à la fin. Certaines planches sont mignonnes, d’autres méchantes (ce sont les plus drôles ^^) ou philosophiques. Calvin déborde d’imagination et on n’a pas le temps de s’ennuyer. Entre l’armée de monstres de neige ou le vélo psychopathe, il y a de quoi faire avec cet album!

Les dessins sont simples, agréables et très efficaces. Le noir et blanc sobre est adapté aux tranches de vie racontées, même si je ne dirais pas non à des planches en couleur…

J’ai cependant quelques réserves sur le format. Outre ce que je signalais plus haut qui m’a un peu gênée du fait que les tomes en ma possession ne correspondent pas à la numération de cette édition, il faut souligner que nous avons ici un format dit « italien », c’est-à-dire horizontal et pas vertical. Alors il me semble qu’en VO, ils sont édités de cette façon, mais la BD n’étant pas rigide, j’ai trouvé que ce n’était pas pratique de tenir l’album en main. D’autre part, vu la taille des marges, je ne vois pas l’intérêt d’adopter ce format. En plus, je n’ai aucune autre BD dans ce genre de format et je ne sais pas où caser celle-ci dans ma bibliothèque, elle ne matche avec rien… (edit: en fait la BD dépasse de l’étagère…)

En dehors de ces quelques points qui m’ont ennuyée, l’édition est de qualité, avec du papier épais et une couverture glacée très chouette.

Une excellente lecture, une série à découvrir absolument si vous ne connaissez pas encore!

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Calvin et Hobbes tome 7

  1. Ping : Ce que j’ai lu en juin | Du côté de chez Cyan

  2. Ping : Des BD en pagaille #53 | Du côté de chez Cyan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.