Mrs MacGinty est morte

Mrs MacGinty est morte. D’Agatha Christie. Editions Club des Masques. 250 pages. (1953)

Mrs MacGinty a été assassinée et James Bentley a été condamné pour le meurtre. Mais, à l’approche de son exécution, le commissaire Spence, qui a mené l’enquête, doute de plus en plus de sa culpabilité. Il va solliciter Hercule Poirot pour que celui-ci reprenne tout depuis le début.

Le point de départ de cette histoire diffère un peu de ce à quoi Agatha Christie nous a habitués: nous n’assisterons pas au crime, ni à l’enquête de la police. Poirot va reprendre le travail depuis le début et mener ses investigations parmi les habitants d’un village qui pensent tous (ou presque) que Bentley est coupable.

A côté de cela, l’auteure réutilise tout un tas de petits détails qu’elle a déjà exploité (ou exploitera) ailleurs: la comptine qui trotte dans la tête des protagonistes (comme dans Cinq petits Cochons, dont le point de départ est aussi assez similaire); la présence de Mrs Oliver, l’amie écrivaine de Poirot; le mobile du meurtre (je ne vous dirai pas où j’en avais déjà vu un semblable, bien sûr, histoire de ne pas vous spoiler ^^); un « coupable » déjà condamné, etc, etc. Mais tous ces détails sont réarrangés pour former une nouvelle intrigue. On se sent en terrain connu, grâce à cela, mais on se creuse quand même la cervelle pour tenter de découvrir le fin mot de l’histoire.

Encore une fois, j’ai eu beau me torturer les méninges, j’étais à côté de la plaque et je ne soupçonnais pas la bonne personne. En fait, le/la coupable était celui/celle que je n’avais jamais soupçonné(e), au point que j’ai eu un moment de flottement lorsque son identité a été révélée 😆 Evidemment, tout s’emboite parfaitement une fois la démonstration faite. J’aurais vraiment fait une très mauvaise détective ^^

Dans ce livre, je me suis aussi beaucoup amusée des « souffrances » de Poirot, dont la gourmandise et le goût pour l’ordre sont mis à mal par sa logeuse mauvaise cuisinière et bordélique 😆

Bref, Agatha Christie reste une valeur sûre, foncez! 🙂

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Mrs MacGinty est morte

  1. Madame_Love dit :

    J’aime bien dans ce genre d’enquête la démonstration de fin qui remet dans l’ordre tous les éléments. Le postulat de départ qui change est intéressant.

  2. CristySevla dit :

    Je n’ai toujours pas lu l’autrice, pourtant j’ai quelques romans dans ma PàL, il faut que je me décide à les sortir de là 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s