Une Histoire des Abeilles

Une Histoire des Abeilles. De Maja Lunde. Editions Presses de la Cité. 396 pages. (2017)

Résumé de l’éditeur:

Un triptyque écologiste qui raconte l’amour filial à travers le destin des abeilles.
Angleterre, 1851. Père dépassé et époux frustré, William a remisé ses rêves de carrière scientifique. Cependant, la découverte de l’apiculture réveille son orgueil déchu : pour impressionner son fils, il se jure de concevoir une ruche révolutionnaire.

Ohio, 2007. George, apiculteur bourru, ne se remet pas de la nouvelle : son unique fils, converti au végétarisme, rêve de devenir écrivain. Qui va donc reprendre les rênes d’une exploitation menacée par l’inquiétante disparition des abeilles ?

Chine, 2098. Les insectes ont disparu. Comme tous ses compatriotes, Tao passe ses journées à polliniser la nature à la main. Pour son petit garçon, elle rêve d’un avenir meilleur. Mais, lorsque ce dernier est victime d’un accident, Tao doit se plonger dans les origines du plus grand désastre de l’humanité.

***

J’ai reçu ce livre grâce à une Masse critique privilégiée de Babelio et aux Editions Presses de la Cité, que je remercie pour cette lecture.

***

Le roman se présente sous forme d’une alternance de chapitres se déroulant à 3 époques différentes et nous permettant de suivre 3 familles, chacune étant liée d’une manière ou d’une autre aux abeilles. En 1851, c’est l’étude des abeilles et la conception d’une ruche par un homme et sa fille qui va être au centre du récit. En 2007, c’est un apiculteur qui veut à tout prix forcer son fils à reprendre l’exploitation familiale que nous suivons, sur fond de disparition des abeilles. Enfin, en 2098, nous découvrons une Chine dystopique où les abeilles ont complètement disparu et où il faut polliniser manuellement les plantes.

J’ai été un peu déstabilisée au départ, parce que je croyais que le livre allait se présenter en 3 partie distinctes où on suivrait chronologiquement 3 époques. Finalement l’alternance de chapitres permet de disséminer des informations utiles aux 3 intrigues, mais c’était un peu frustrant (c’est souvent le cas avec les romans construits de cette façon) de devoir abandonner l’un ou l’autre des personnages pour en suivre un autre, alors qu’on allait avancer dans son intrigue.

Ce qui m’a plu dans ce livre, c’est tout ce qui concerne les abeilles. J’ai appris énormément et il faut souligner l’énorme travail de recherche et d’explication fourni par l’auteure. Il y a beaucoup de détails sur le fonctionnement des ruches sauvages et leur pendant « domestique », sur les tâches remplies aux divers stades d’évolution, sur la fabrication du miel. Et bien sûr, sur le lien entre les abeilles et la pollinisation des espèces végétales. J’ai trouvé ça vraiment passionnant.

L’autre point fort du livre, c’est son message écologique. Dans notre société tellement âpre au gain que la destruction de l’environnement pour faire du fric semble inéluctable, Maja Lunde assène quelques vérités indispensables. Oui, il FAUT sauver les abeilles, sinon ce qu’elle décrit de 2098 pourrait arriver, et plus vite qu’on ne l’imagine!

A côté de ça, j’ai eu énormément de mal avec les personnages. Je ne me suis pas attachée à eux, ils m’ont souvent agacée, voire profondément gonflée, et ça très rapidement. William passe tellement de temps à se lamenter que j’avais envie de le frapper, sans parler de son aveuglement coupable envers ses enfants et de son égoïsme constant. George ne vaut guère mieux: autoritaire, souvent odieux avec sa femme, incapable de se remettre en question et, lui aussi, très égoïste. Tao a plus de raisons de se plaindre qu’eux (et elle le fait aussi), mais au moins elle évolue, ce qui n’est pas vraiment le cas des 2 autres, qui se complaisent dans leurs certitudes et leurs comportements détestables.

Bref, ce que j’ai aimé dans ce livre, c’est l’aspect instructif et écologique. Ce qui correspond au titre, en fait: l’histoire des abeilles. Je suis plus que mitigée sur le reste, du fait que je n’ai pas aimé les personnalités qui sont mises en avant et les comportements crispants qui en découlent.

Je vous conseille malgré tout cette lecture, parce que tout ce qui concerne les abeilles est passionnant.

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Une Histoire des Abeilles

  1. vinushka64 dit :

    Ce livre m’intéresse beaucoup. Merci pour ton avis !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.