Mission Basilic

Honor Harrington tome 1: Mission Basilic. De David Weber. Editions L’Atalante Poche. 539 pages. (1993)

Honor Harrington, officier de la Flotte manticorienne, se voit confier le commandement du HMS Intrépide, un croiseur léger qui vient d’être rééquipé avec des armes de nouvelle génération.

Mon résumé est volontairement succinct et je vous déconseille de lire celui de l’éditeur, qui révèle des évènements qui surviennent assez loin dans le récit. Il faut dire que la première centaine de pages comporte beaucoup d’explications techniques et que le démarrage peut paraître un peu aride à ceux qui, comme moi, ne sont pas très friands de ce genre de détails (pour le coup, si vous cherchez de la SF palpitante et sans exposés techniques, je vous conseille la saga The Expanse 😉 ). Et quelle idée de consacrer la moitié d’un chapitre à l’histoire de la navigation interstellaire au milieu d’une bataille spatiale!

Mais ça vaut la peine de s’accrocher, parce qu’une fois qu’on est entrés dans le vif du sujet, on ne peut plus lâcher le bouquin 🙂

Les personnages sont intéressants, que ce soit Honor ou les autres. On s’attache rapidement à l’héroïne, qui peut sembler froide au premier abord, mais se révèle pétrie de doutes et finit par dévoiler des pans de personnalité qui la rendent extrêmement sympathique. Les personnages secondaires ne sont pas en reste: même si au départ ils paraissent plutôt effacés, on apprend à les découvrir en même temps qu’Honor et on apprécie qu’ils ne soient pas trop manichéens.

L’intrigue se déroule un peu comme une enquête policière, mais le prologue permet au lecteur de savoir en partie contre quoi l’héroïne et son entourage vont devoir lutter. Le suspense n’est pas absent pour autant, parce qu’on a le coeur battant en attendant que le fin mot de l’affaire soit découvert. Les 150 dernières pages sont particulièrement palpitantes et bourrées d’action, elles se dévorent d’une traite et avec une grande avidité.

A noter que la série comporte une vingtaine de tomes. Mais rassurez-vous, celui-ci se suffit à lui-même et propose une histoire complète.

Si vous aimez les space-operas, ce roman est fait pour vous! Je me suis tellement éclatée avec cette lecture que j’ai rompu mon no-buy pour commander les 2 tomes suivants 😛 En bref: une lecture un peu fastidieuse au début, mais qui devient rapidement très prenante et qui se conclut en apothéose.

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Mission Basilic

  1. C’est vrai que ce que tu dis du début fait un peu peur, mais après, tu donnes envie de le lire. Cruel dilemme ! 😉

  2. CristySevla dit :

    Du coup, je ne sais pas si je donne une chance à ce roman ou pas, ce début un peu loin fait peur quand même ^_^

    • ducotedechezcyan dit :

      Les explications sur les relations entre les planètes et les systèmes d’armement sont nécessaires, pour le reste je pense que tu peux lire en diagonale 😉

  3. Ping : J’ai craqué! | Du côté de chez Cyan

  4. tomlinley dit :

    Il est dans ma liste TOP 10 ! Je le lirais dès que possible…

  5. Ping : Adieu 2017, bonjour 2018 | Du côté de chez Cyan

  6. Ping : Ce que j’ai lu en décembre | Du côté de chez Cyan

  7. Ping : Pour l’Honneur de la Reine | Du côté de chez Cyan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s