Passager pour Francfort

Passager pour Francfort. D’Agatha Christie. Editions Le Livre de Poche. 254 pages. (1970)

Sir Stafford Nye, dilettante de la diplomatie anglaise connu pour son excentricité et apprécié pour son incompétence de bon ton, attend un avion lorsqu’il est abordé dans l’aéroport par une mystérieuse inconnue. Celle-ci sollicite son aide, question de vie ou de mort. Parce qu’il est curieux et que la jeune femme est séduisante, Nye se laisse embarquer.

Lorsque je me lance dans un Agatha Christie, je le fais en toute confiance, sans lire le résumé. En ouvrant Passager pour Francfort, je ne savais donc pas à quoi m’attendre. Je pensais me lancer dans une histoire policière comme l’auteure en a tant écrit. Or je me suis retrouvée avec un roman d’espionnage, à ma grande surprise.

Si j’ai été surprise, je dois dire que j’ai également été déçue. D’une part parce que ce n’était pas un genre qui me tentait. D’autre part parce que je n’ai pas franchement apprécié l’histoire. L’intrigue s’appuie sur les mouvements de protestation ouvriers et estudiantins de l’époque et y insère un complot mondial pour justifier l’intervention d’un groupe de personnages réactionnaires présentés comme les sauveurs de la société. Avec ce livre, l’auteure donne surtout l’impression d’une totale incompréhension des questions sociales de l’époque, y ajoute quelques gouttes de James Bond et conclut le tout sans rien résoudre, sauf une histoire de coeur. ça lorgne vaguement du côté du La Mort aux Trousses, mais sans le génie d’Hitchcock.

Je suis rarement déçue par un roman d’Agatha Christie, mais là je me suis beaucoup ennuyée et j’ai trouvé l’histoire sans intérêt. Les personnages m’ont semblé caricaturaux et pas intéressants, l’intrigue peu inspirée.

Bref, je ne recommande pas vraiment, à moins d’être inconditionnel de l’auteure et curieux.

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Passager pour Francfort

  1. tomlinley dit :

    Je vais me l’épargner même si j’aime le genre (contrairement à toi) mais autant prendre les bons dans ce cas 😉

    J'aime

  2. Ping : Ce que j’ai lu en mars | Du côté de chez Cyan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.