Les Perséides

Les Perséides. De Robert Charles Wilson. Editions Folio, collection SF. 375 pages. (2000)

Ce recueil regroupe 9 nouvelles écrites par l’auteur dans les années 90:

  • Dans les Champs d’Abraham
  • Les Perséides
  • La Ville dans la Ville
  • L’Observatrice
  • Protocoles d’Usage
  • Ulysse voit la Lune par la Fenêtre de sa Chambre
  • Le Miroir de Platon
  • Divisé par l’Infini
  • Bébé Perle

Le recueil est classé en SF, mais on oscille largement vers le fantastique, voire vers l’horreur dans certaines des nouvelles. Une parties des histoires fait carrément froid dans le dos!

Le problème avec les recueils de nouvelles, en général, c’est que la qualité varie et que les histoires donnent l’impression d’un canevas décousu. Ce n’est pas le cas ici: toutes les nouvelles sont de très haut niveau et on a vraiment la sensation d’un ensemble cohérent. Cohérence accentuée par le contexte récurrent de la ville de Toronto et les nombreuses références que fait l’auteur à des grands noms de la SF. Les livres tiennent une grande place dans ce recueil, tout comme les librairies. D’ailleurs la 1e histoire s’ouvre sur un personnage passant la porte d’une librairie. Un pur plaisir pour les amateurs de livres 🙂

S’agissant de textes brefs, on pourrait penser qu’il est difficile de s’attacher aux personnages et que les histoires ne sont pas assez longues pour vraiment se sentir immergés dans les intrigues, mais ce n’est pas le cas. On se sent rapidement partie prenante de ce qui est raconté et on vit très intensément les aventures des protagonistes.

La plume est agréable et fluide, c’est vivant et les pages se tournent facilement. On peut reprocher à l’auteur d’abuser un peu des parenthèses, mais les histoires sont tellement prenantes qu’on finit par ne plus y faire attention.

A l’exception de Ulysse voit la Lune par la Fenêtre de sa Chambre, qui m’a moins plu parce que je ne l’ai pas vraiment comprise, j’ai autant aimé toutes les histoires présentées dans ce recueil. Pour moi c’est un must du genre, à lire absolument pour tout fan de SFFF curieux!

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.