Dune

Dune. De Frank Herbert. Editions Robert Laffont. 494 pages/746 pages. 1965.

La famille Atréides a été chargée par l’Empereur d’exploiter Arrakis, la planète de l’épice. Une terre aride, où l’eau est le bien le plus précieux. Et surtout, le fief des Harkonnen, le clan ennemi, qui n’est pas prêt à abandonner le lucratif commerce de l’épice aussi facilement. Il faudra compter également sur les Fremen, le peuple du désert, et sur les monstrueux vers des sables, qui dévorent tout sur leur passage.

Voilà une série-culte de la SF, un monument incontournable, dit-on, qui, soyons honnêtes, me faisait un peu peur. Il semble que soit on adore, soit on déteste. Mon avis n’est pas si tranché.

Ce qui m’a plu: la richesse du contexte et de l’univers, l’originalité de l’intrigue, la multitude de détails qui rendent l’ensemble vivant et crédible. On se croirait vraiment sur Arrakis (lire ce roman par plus de 30° et par un soleil de plomb a sûrement aidé ^^) avec Paul Atréides et les Fremen, à tenter de survivre dans le désert, accablés par la chaleur et le manque d’eau.  A l’arrière-plan, c’est tout un empire qui se dessine, avec sa multitude de peuples, ses guildes, ses règles, ses religions, etc.

Si on suit essentiellement des protagonistes issus de la maison Atréides, on est également témoin des manigances des Harkonnen et des péripéties de quelques personnages secondaires, ce qui permet à la fois de faire avancer l’histoire et d’en apprendre plus sur l’immensité qui entoure Arrakis.

Tout ne m’a pas plu dans cette histoire. J’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de longueurs et que le récit n’était pas très rythmé. Même quand on apprend des choses, ce n’est pas réellement palpitant. La part belle est faite à la religion, le personnage principal prenant rapidement une dimension messianique. Cet aspect religieux a gêné mes copinautes de lecture; ça ne m’a pas vraiment dérangée, si ce n’est que ça finit par devenir assez répétitif et un peu prévisible.

Le style de l’auteur est un peu à l’image d’Arrakis: parfois généreux, mais le plus souvent assez aride et dénué d’humour. Comme ses personnages, l’histoire est cruelle.

Pour moi, cette lecture a été assez laborieuse à cause du manque de rythme et de la richesse de l’univers: c’est un roman qui demande de la concentration et de l’investissement. Impossible de ne pas être complètement attentif, sinon on manque des détails essentiels. Il y a finalement assez peu d’action et, quand il y en a, ça va un peu trop vite pour mon goût. C’est un roman qui me semble typique de l’époque à laquelle il a été écrit, à la fois dans le style et dans les thèmes abordés, et le lire maintenant n’a sûrement pas le même impact qu’en 1965.

Une lecture que je ne regrette pas d’avoir faite, mais qui m’a demandé du temps et de l’énergie. Je conseille si les classiques de la littérature SF vous intéressent et/ou si la lenteur ne vous fait pas peur.

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Dune

  1. Linley dit :

    Mais comment je ne regrette pas d’avoir arrêté ma version en anglais ! Je n’aurais pas tenu.

    .
    .
    .

    euh… je n’ai pas tenu, en fait ! 😉

    J'aime

  2. Madame_Love dit :

    Les points négatifs que tu soulèves sont trop importants pour me donner envie.

    J'aime

  3. Systia dit :

    Erf, ça ne me rassure pas, ton avis.
    Je l’ai dans ma PàL et il me fait peur. Mais je gardais l’espoir que ça fasse comme « 2001, l’odyssée de l’espace » et qu’au final je sois surprise par la facilité avec laquelle ça se lit.
    Bon bah je saurais que ça n’est pas fluide, rapide et tout… Mais j’ai toujours l’intention de le lire un de ces jours, hein.

    J'aime

    • ducotedechezcyan dit :

      Je n’ai pas trouvé ça fluide, mais tu le liras peut-être plus facilement que moi 😉
      Après 2001, Odyssée de l’Espace en film, il n’y a aucune chance que je lise le bouquin 😆

      J'aime

  4. Ping : Des petits nouveaux dans ma PAL | Du côté de chez Cyan

  5. Ping : Ces livres que je n’ai jamais pu terminer #9 | Du côté de chez Cyan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.