Janet

Janet. De Michèle Fitoussi. Editions JC Lattès. 384 pages. 2018.

Résumé de l’éditeur: L’histoire de Janet Flanner est indissociable de celle du New Yorker, dont elle fut la correspondante à Paris pendant un demi-siècle.
Féministe, pacifiste, gay, séductrice, brillante styliste à l’humour mordant, cette Américaine fut une figure du Paris intellectuel et artistique d’après-guerre. Dès les années trente, elle perçut la menace totalitaire. Chroniqueuse de la vie parisienne, elle s’improvisa alors journaliste politique et enquêtrice, et parcourut l’Europe pour témoigner de son temps – Hitler, Pétain, Nuremberg, le maccarthysme, Matisse, Braque, Malraux, De Gaulle comptent parmi ses reportages et portraits les plus marquants.
Pour la première fois, Michèle Fitoussi fait revivre celle qui, bien avant Truman Capote, Tom Wolfe ou Gay Talese, inventa le journalisme littéraire, mais qui n’accéda à la célébrité qu’à la fin de sa vie, lorsque le National Book Award la couronna.
Cette biographie qui se lit comme un roman, et où l’on croise Ernest Hemingway, Nancy Cunard, Sylvia Beach, Natalie Barney ou encore Gertrud Stein, nous transporte d’Indianapolis à Orgeval, du Paris de la lost generation à l’Amérique du New Yorker, sur les traces d’une femme résolument libre, qui voulait être la voyageuse de son siècle.

J’ai pu lire ce livre grâce à NetGalley et aux éditions JC Lattès, que je remercie pour cette lecture 🙂 (pour en savoir plus, clic-clic sur les logos 😉 ).

J’avoue que je n’avais jamais entendu parler de Janet Flanner avant de voir le résumé de ce livre sur NetGalley, mais je suis toujours intéressée s’agissant de découvrir l’histoire de femmes qui ont marqué leur époque.

Je connaissais assez mal aussi le Paris « américain » de cette période, si ce n’est pas la lecture de Z, le Roman de Zelda, dans lequel on rencontre les Fitzgerald et leur entourage, à peu près à la même période où Janet Flanner débarque en France.

Ce livre m’a donc permis d’en apprendre plus sur le contexte tout autant que de découvrir cette femme à la vie hors du commun. Nous la suivons tout au long de sa vie, nous la voyons évoluer, se construire et refuser de subir les diktats de la société. Dans les années 20-30, une femme qui choisit de se moquer des carcans qu’on veut lui imposer et qui revendique sa liberté, il y en avait quelques-unes. On en rencontre certaines grâce à Janet, mais surtout on suit le parcours de celle qui fut une des premières femmes journalistes influentes.

La plume de Michèle Fitoussi est très vivante et la lecture défile facilement. Le défaut du livre est, comme pour beaucoup de biographies, que c’est parfois répétitif ou qu’il ne se passe pas grand chose: personne ne mène une vie trépidante tout le temps ^^ J’ajouterai que l’entrée en matière m’a semblé un peu confuse.

Une lecture très intéressante du point de vue historique et biographique, qui en dit long sur l’évolution de la condition des femmes au fil du temps.

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Janet

  1. Linley dit :

    Ok, je retiens même si c’est pas une priorité. Peut-être que je l’offrirais par contre !

    J’aime

  2. Ping : L’Amour au Temps des Elephants | Du côté de chez Cyan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.