Ta deuxième Vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une

Ta deuxième Vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une. De Raphaëlle Giordano. Editions France Loisirs. 220 pages. 2015.

Suite à un accident, Camille, toujours débordée et insatisfaite de sa vie, fait la connaissance de Claude. Claude est un routinologue, qui va lui proposer un accompagnement pour l’aider à changer ce qui ne la rend pas heureuse. Le but: retrouver une vie épanouissante.

Ce livre a fait beaucoup parler: tout le monde autour de moi, que ce soit sur la blogo-booktubosphère ou IRL, m’en chantait les louanges. J’avoue qu’il ne m’attirait pas trop. Déjà parce que j’ai du mal avec les livres que tout le monde porte aux nues, je finis toujours par être déçue. Ensuite, le mélange roman/guide de développement personnel ne m’inspirait pas vraiment, je craignais un peu que ce soit trop dégoulinant de bons sentiments et d’optimisme béat. Bref, le genre de bouquins que je n’aurais jamais acheté de moi-même, mais qu’une de mes amies, enthousiasmée par sa lecture, m’a offert il y a quelques temps.

Bon, honnêtement, il n’y a pas eu de miracle: ce n’est pas le genre de livres qui m’intéresse vraiment, même si je suis adepte des petites astuces bien-être et des techniques de relaxation. Ce n’est pas que je l’aie trouvé inintéressant. Au contraire, il y a beaucoup d’idées et de trucs qui peuvent servir. J’en connaissais certains, j’en ai découvert d’autres.

Mais le format roman, s’il rend la lecture facile et rapide, ne m’a pas réellement plu. En partie à cause des bons sentiments évoqués plus haut. On pourrait parler plutôt de bienveillance, mais à ce point, ça tourne plutôt à la guimauve. J’ai trouvé aussi que tout semblait, comme la lecture, trop facile et trop rapide pour les personnages. Je ne dis pas qu’une réflexion sur soi-même doit nécessairement être longue et douloureuse, mais là, on a l’impression que Camille est championne en développement personnel. Elle dit qu’elle n’y arrivera pas, mais en deux-temps trois-mouvements, hop, tout est réglé! Et la fin ne fait que confirmer cette sensation, surtout qu’elle est exagérément optimiste.

Alors oui, les conseils et les pistes de réflexion sont intéressants, mais dans la vraie vie, même si on est super motivée et qu’on veut changer sa vie, ça ne se fait pas si vite, ni si facilement. Et on n’obtient pas forcément des résultats dans la foulée, surtout d’aussi bons résultats que ceux obtenus par l’héroïne.

Je suis pessimiste, vous croyez? 😆

Bref, je comprends pourquoi ce roman peut plaire, même si je suis surprise qu’il soit autant apprécié par à peu près tout le monde, mais si je devais le décrire en un mot, ce serait: gentillet. Ce n’est pas déplaisant à lire, il y a des idées à retenir. Mais en ce qui me concerne, je sais que je l’aurai vite oublié, même si je ne regrette pas de l’avoir lu.

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Ta deuxième Vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une

  1. Linley dit :

    T’as dit le mot fatidique : guimauve… aurevoir le bouquin… ^^

    J'aime

  2. vinushka64 dit :

    Ce livre ne m’a jamais attiré, et suite à ton avis, toujours pas^^ C’est vrai qu’un tel succès rend curieux, mais c’est pas fait pour moi…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.