Sériemaniac épisode #21: histoires de fantômes

La période d’Halloween est toujours un bon moment pour se lancer dans des histoires de fantômes, ça met tout de suite dans l’ambiance 🙂 Mais je crois que même à un autre moment, j’aurais donné leur chance à ces 2 séries. Très différentes, malgré leur thème commun, mais qui proposent chacune des idées intéressantes.

Ghost-seeing Detective Cheo Yong (Gwishinboneun Hyungsa, Cheo Yong), saison 1. Scénario: Hong Seung Hyeon. Réalisation: Im Chan Ik. Chaîne: OCN. Avec: Oh Ji Ho, Oh Ji Eun, Jun Hyo Seong, Baek Seong Hyeon. 10 épisodes de 65 minutes. Corée du Sud. 2014. Une 2e saison a été produite en 2015.

Cheo Yong est un ex-inspecteur devenu flic de quartier après des évènements tragiques 7 ans plus tôt. Il a la particularité de voir les fantômes et de pouvoir les combattre si nécessaire, ce qui l’amène à reprendre du service lorsqu’il se retrouve mêlé à une enquête pour meurtre. Il va être aidé dans sa tâche par une jeune inspectrice qui le considère comme son mentor et par l’esprit d’une lycéenne.

Avant d’être une histoire de fantômes, cette série est une histoire policière. Chaque esprit rencontré est lié à une enquête. Si certains sont des âmes en peine, d’autres sont des esprits en colère et déterminés à obtenir vengeance. Ce qui n’est pas de tout repos pour Cheo Yong, qui tient à garder le secret sur ses capacités. Notre héros a donc tendance à faire cavalier seul, malgré les ennuis que ça lui occasionne et malgré les sermons de ses partenaires.

Si les enquêtes se révèlent pour la plupart relativement basiques, un fil rouge court tout au long de la saison. Les histoires personnelles des 3 protagonistes principaux s’y entremêlent pour n’en former qu’une, qui se découvre au fil des épisodes et se conclut dans le season finale: même si vous ne regardez pas la saison 2, vous aurez les réponses aux questions posées.

La série souffre de quelques longueurs, mais a le mérite de proposer quelques belles bastons, Cheo Yong ayant le chic pour employer des méthodes musclées. L’autre point fort réside dans les relations du héros avec les autres personnages, notamment celle qu’il entretient avec la lycéenne fantôme.

Une série plutôt sympathique malgré ses défauts et dont je regarderai la saison 2 avec plaisir. A voir si vous aimez les histoires policières teintées de surnaturel.

***

Lovely Horribly (Lovely Horror-vely / Reobeulli Horeobeulli). Scénario: Mun Bo Mi et Park Min Ju. Réalisation: Gang Min Gyeong. Chaîne: KBS2. Avec: Park Si Hu, Song Ji Hyo, Eun Jeong, Lee Gi Kwang, Choi Yeo Jin, Hwang Seon Hee. 32 épisodes de 35 minutes. Corée du Sud. 2018.

Yu Philip est une star à qui tout sourit, lié sans le savoir à Oh Eul Sun, une scénariste maltraitée par la vie: leur destin serait que la chance de l’un fasse le malheur de l’autre et inversement. Alors que tous deux se retrouvent à travailler sur un drama ensemble, de mystérieux évènements surviennent, la réalité semblant être influencée par la fiction.

Voilà un drama que je n’avais pas l’intention de regarder et qui, pour être honnête, m’a souvent sérieusement agacée, mais dans lequel j’ai été entraînée par ma complice de visionnage habituelle Outis. A défaut de toujours apprécier ce que nous regardions, nous nous sommes beaucoup amusées à échafauder les théories les plus improbables entre les épisodes et c’est ce qui a fait le sel de cette série en ce qui me concerne.

Le point de départ de l’intrigue est super intéressant et original. J’ai d’autant plus apprécié l’idée que, pour moi, la frontière entre réalité et fiction est souvent très mince ^^ La mise en oeuvre est également plutôt sympathique, avec des apparitions et des phénomènes paranormaux illustrés à l’écran par des effets réussis. Il y a également quelques scènes d’action qui en valent la peine et de bonnes idées autour des personnages et de leurs motivations, même si on peut trouver qu’il y a un abus de protagonistes mentalement dérangés, ce qui est quand même un peu répétitif.

Le problème, pour moi, s’est situé au niveau des héros: on ne peut pas dire que le duo principal soit particulièrement charismatique. Ils ne sont pas antipathiques pour autant, mais ils manquent de présence en plus d’être beaucoup trop passifs pour mon goût. D’autre part, on doit se farcir le classique et très éculé triangle amoureux à la gomme, avec dans le rôle du 3e larron un personnage particulièrement exaspérant, dont le tempérament de stalker a été la cerise sur le gâteau de mon énervement. Autre sujet d’agacement: la profonde stupidité des personnages, qui s’épargneraient la moitié de leurs ennuis et en résoudraient bien d’autres s’ils prenaient la peine de communiquer entre eux…

Une série plutôt sympathique, mais globalement beaucoup trop gnan-gnan pour me satisfaire réellement, mais qui a tout de même des qualités et qui pourra plaire aux amateurs-trices de romances paranormales.

***

La suite au prochain épisode! En attendant, si vous avez envie de discuter de ces séries ou si vous en avez à me conseiller, vous savez quoi faire dans les commentaires 😉

Cet article, publié dans Séries, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Sériemaniac épisode #21: histoires de fantômes

  1. Madame_Love dit :

    Je ne connaissais pas ces deux là.
    Je ne sais plus si tu as vu Master’s sun, j’ai beaucoup aimé. Et 49 days, ne traite pas vraiment de fantôme, mais plus d’une âme, il est très intéressant aussi.

    J'aime

    • ducotedechezcyan dit :

      J’ai dû aller vérifier ce qu’était Master’s Sun ^^ Je pense avoir vu le 1er épisode et ne pas avoir accroché.
      Je ne connaissais pas 49 days, par contre, je vais aller voir de plus près, merci 😉

      J'aime

      • Madame_Love dit :

        Si je me souviens bien je crois que Master’s Sun il faut s’accrocher un peu, que j’avais trouvé les premiers épisodes un peu ennuyeux.
        En matière de fantôme j’ai oublié de parler de Arang and the magistrate. Je n’ai pas trop le temps de regarder des choses en ce moment (le prochain sera sûrement ta recommandation sur Chicago Scriptwriter) donc je ne peux que te proposer des choses plus anciennes que les dernières sorties^^

        J'aime

        • ducotedechezcyan dit :

          Pour Master’s Sun, j’avoue que j’ai un a priori négatif sur l’acteur à cause de Fantôme (qui n’est pas une histoire de fantôme ^^), où je l’avais trouvé particulièrement inexpressif.
          Je n’ai rien contre les séries plus anciennes, du moment que l’histoire est intéressante 😉 Je note ton titre 🙂
          Et j’ai hâte d’avoir ton avis sur Chicago Typewriter!

          J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.