La Maison du Péril

La Maison du Péril. D’Agatha Christie. Editions Le Livre de Poche. 221 pages. 1932.

Alors qu’il prend des vacances avec son ami Hastings, Hercule Poirot fait la connaissance d’une jeune femme ayant échappé plusieurs fois à la mort. Persuadé qu’il ne s’agit pas d’accidents, le détective va tout faire pour découvrir qui essaie de tuer sa protégée.

Dans cette histoire, on ne cherche pas un tueur, mais quelqu’un qui tente de tuer sans succès. Ce qui, comme le dit Poirot, est assez différent: un meurtrier en puissance ne laisse pas le même genre de pistes qu’un assassin qui a réussi son coup. Et il faut aussi protéger la victime potentielle, y compris de sa propre imprudence. Commence alors pour Poirot et Hastings un jeu du chat et de la souris qui ne tourne pas vraiment à l’avantage de nos héros. Car tout le monde ne survit pas à un roman d’Agatha Christie!

On entre assez rapidement dans le vif du sujet et on fait la connaissance des différents protagonistes. L’auteure utilise le même genre de personnages auxquels elle nous a habitués, joue avec ses propres archétypes et tricote une intrigue classique, mais efficace.

Pour une fois, j’avais mis la main sur le qui, mais j’étais allée chercher des explications beaucoup plus emberlificotées et compliquées qu’Agatha Christie, qui reste finalement dans la simplicité s’agissant des motivations de ses personnages et de la résolution du mystère.

Le point fort du roman est la relation Poirot-Hastings, entre amitié inconditionnelle et taquineries. Comme toujours quand c’est Hastings qui raconte, c’est plutôt drôle et les deux comparses ne manquent pas d’être chacun leur tour ridiculisés par l’autre.

Efficace, distrayant et bourré d’humour.

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour La Maison du Péril

  1. Linley dit :

    Déjà lu et tout d’accord avec toi (même sur le « qui » ! )

    J'aime

  2. Ping : Ce que j’ai lu en décembre | Du côté de chez Cyan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.