Highland Fling

Highland Fling. De Nancy Mitford. Editions Christian Bourgeois. 237 pages. 1931.

Les Monteath doivent accueillir les invités de leur oncle dans un château écossais pour la saison de la chasse.

Résumé très bref, mais fidèle, du contenu de ce court roman, le 1er écrit par Nancy Mitford. J’étais très curieuse de découvrir cette autrice, en bonne amatrice de littérature anglaise classique. J’avoue que j’ai été un peu déçue.

La 4e de couverture parle d’humour grinçant et de comédie mordante. Si on sent effectivement l’ironie dans la plume, on ne peut pas dire qu’on s’amuse réellement avec cette lecture.

Les personnages sont creux et vains, d’un ridicule et d’une bêtise consternants. En ce sens, c’est bien une critique acerbe de son milieu que donne à lire Nancy Mitford. Mais le roman ne raconte pas grand chose, il n’a pas vraiment de ligne directrice. C’est plus une suite d’anecdotes et de dissensions dans un contexte d’huis-clos sans profondeur, où des personnages inutiles brassent de l’air en se prétendant importants. J’espère pour elle que l’autrice vivait dans un milieu plus agréable que celui-là, sinon elle a dû s’ennuyer ferme, ce qui a été mon cas avec cette lecture.

Tout n’est pas totalement sans intérêt. C’est la chronique d’une classe sociale décadente et imbue de sa prétendue importance, où  les différentes générations se méprisent les unes les autres. On a un aperçu peu glorieux de la vie menée par ces gens à cette époque.

Outre les personnages peu engageants, j’ai également été un peu déçue par le style de l’autrice, que j’ai trouvé trop sec. Je m’attendais à une plume plus généreuse, dans le genre de celle de Daphné du Maurier, je suis donc restée sur ma faim de ce point de vue aussi.

S’agissant du 1er livre de Nancy Mitford, je choisis de considérer que ce n’est qu’un avant-goût peut-être maladroit de ce que sa plume peut proposer et je compte bien lire un autre de ses romans dans un avenir pas trop lointain. Si vous avez un titre à me suggérer, vous savez quoi faire dans les commentaires 😉

Cet article, publié dans Blabla, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.