Dragon déchu

Dragon déchu. De Peter F. Hamilton. Editions Bragelonne. 506 pages. 2001.

Lawrence Newton a quitté sa planète d’origine pour rejoindre les forces armées de ZB, une multinationale qui a financé la colonisation d’un certain nombre de monde. Pour rentrer dans ses frais, la compagnie envoie des flottes lourdement armées menacer les colons et piller leurs ressources. Mais alors que Lawrence a prévu de travailler pour son propre compte lors de l’expédition qui le conduira sur la planète Thallspring, les forces d’invasion se heurtent à une résistance inattendue.

Difficile de résumer ce livre pour donner une idée claire du contenu sans trop en dévoiler. D’ailleurs l’éditeur en a été incapable et révèle la quasi-totalité de l’intrigue sur la 4e de couverture, que je vous déconseille donc vivement de lire.

A la base, le titre de l’auteur qui me tentait était La Grande Route du Nord. Mais s’agissant d’une série composée de pavasses un peu rebutantes, je me suis dit que j’allais commencer par un one-shot, histoire d’avoir une idée du style.

Après Dragon déchu, il y a très peu de risques que je m’attelle à un autre roman de Peter F. Hamilton. Pour tout dire, je ne serais jamais arrivée au bout de ce livre si ça n’avait pas été une lecture commune.

Ce livre a deux grandes qualité. La première: son univers est d’une incroyable richesse. On découvre plusieurs planètes, avec leurs civilisations, et on nous raconte comment elles ont été colonisées avant de suivre leur propre chemin. Il y a également une critique de notre société et de la quasi-omnipotence des très grandes entreprises, qui est très intéressante. Le second: la description des technologies et les explications sur leur fonctionnement. C’est très clair, bien fichu, très intéressant également.

Le problème, c’est que, pour moi, ce bouquin a été une vraie purge. Il a failli me plonger dans la panne de lecture la plus longue que j’aie connue. Dès que je le voyais, toute envie de lire me désertait complètement.

D’une part, aucun personnage n’est sympathique ou attachant. Si je pouvais comprendre les motivations des résistants de Thallspring au départ, l’auteur s’est chargé de démolir ça en arrivant à la fin. Quant à Lawrence, qui est présenté au début comme le personnage principal (impossible de parler de héros), c’est un gros abruti incapable d’assumer ses décisions. Et les personnages secondaires sont encore pires. Il y a évidemment beaucoup d’hypocrisie de la part des employés de ZB, qui envahissent une planète, pillent ses ressources en menaçant de tuer tout le monde, mais ne comprennent pas pourquoi ils sont mal accueillis et pourquoi on veut les tuer… Sérieusement?

Pour ce qui est de l’intrigue, elle est séparée en deux lignes temporelles. Dans l’une, on suit la jeunesse de Lawrence et on découvre comment il en est arrivé à travailler pour ZB; certaines de ces précédentes missions sont également racontées. Dans l’autre, c’est l’invasion de Thallspring que nous suivons, parallèlement du point de vue des colons et de celui des envahisseurs terriens. Sur les 19 chapitres que compte le roman (et ils sont longs, ces chapitres, bon sang!), seuls les 5 derniers sont un minimum palpitants. Mais la conclusion choisie par l’auteur, qui ne m’a pas plu, m’a gâché ce qui aurait pu sauver l’ensemble de l’histoire.

Bref, énormément de longueurs, aucun personnage que j’aie apprécié et une conclusion décevante. Je peux dire que j’ai détesté cette lecture. Malgré tout, je ne vous la déconseille pas, parce que le livre a quand même des qualités. Et je pense que ce qui m’a déplu pourrait être ce qui plairait à d’autres lecteurs. Donc je ne peux que vous recommander de vous faire votre propre avis 😉

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Dragon déchu

  1. Audrey dit :

    Malgré ses atouts, je ne pense pas me laisser tenter parce que les pavés avec des longueurs et des personnages peu attachants, ça a tendance comme toi à me créer des pannes de lecture…

    Aimé par 1 personne

  2. Systia dit :

    Ah bah flûte… Je l’avais entamé l’année dernière (ou celle d’avant ?), mais ai arrêté et l’ai reposé sur les étagères.
    Je me disais juste que ce n’était pas le moment pour moi (rien à reprocher au livre, mais du mal à rentrer dedans) et que c’était juste dû au fait que je l’avais sorti de ma PàL juste pour un challenge, sans trop suivre mon envie.

    Je n’avais pas râlé contre les persos, mais j’ai peur que ce soit juste parce que je me suis arrêtée tôt, du coup ^^.
    En tout cas, je retiens de ne pas relire la 4ème de couv’ le jour où je le retenterai.

    J'aime

    • ducotedechezcyan dit :

      Si ça n’avait pas été une LC, je l’aurais rapidement reposé aussi. Mais le pire, c’est que c’était un des bouquins de ma PAL qui me faisait le plus envie, la déception n’en est que plus grande…
      Quand tu lui redonneras sa chance, je serai curieuse de voir ton avis dessus 😉 Les notes sur LA semblent toutes plutôt bonnes, alors j’aurais pu penser que ça venait vraiment de moi, mais ma copinaute de lecture était d’accord avec moi ^^

      J'aime

  3. Madame_Love dit :

    Voilà qui m’encourage à le sortir de ma PàL …
    Merci pour ta chronique, c’est bon à savoir, on verra si quand j’aurais le courage j’aurais les même impressions.

    J'aime

  4. Lynley dit :

    Je passe mon tour 🙂

    J'aime

  5. Ping : Ces livres que je n’ai jamais pu terminer #7 | Du côté de chez Cyan

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.