La nouvelle Vie d’Arsène Lupin

La nouvelle Vie d’Arsène Lupin. D’Adrien Goetz. Editions Grasset. 232 pages. 2015.

On a volé la façade de la cathédrale de Strasbourg! Qui a pu réussir un coup pareil, sinon Arsène Lupin… 100 ans après les exploits racontés par Maurice Leblanc. Paul Beautrelet, brillant étudiant, relève le défi: il piègera le gentleman-cambrioleur!

Ce roman est une réécriture de quelques-uns des aventures d’Arsène Lupin, de La Femme aux deux Sourires en passant par Le Bouchon de Cristal ou L’Aiguille Creuse. Et dans certains cas, connaître les écrits de Maurice Leblanc est spoilant (et bien sûr, l’inverse est valable aussi: le livre spoile les histoires de Leblanc). L’intérêt réside donc plutôt dans la façon dont l’auteur revisite les intrigues originales.

Tous les ingrédients sont là: personnages emblématiques de l’univers lupinien, tours de passe-passe, cambriolages rocambolesques, planques improbables et aventures internationales.

Malgré ça, la sauce n’a pas pris pour moi… Lupin est un personnage très ancré dans son époque, à mon avis, et le transposer dans les années 2010, ça gâche déjà un peu le plaisir. D’autant que ce qui était facile au début du 20e siècle fait un peu tâche au début du 21e, je trouve, même si certaines idées sont plutôt chouettes.

Ajoutons à ça des personnages auxquels je n’ai pas réussi à m’intéresser, plats, antipathiques… Alors oui, Lupin n’est pas toujours un héros sympathique: il est arrogant, condescendant (surtout avec les femmes) et parfois agaçant. Mais avec Leblanc, les intrigues fonctionnent toujours.

Là, ce n’est même pas que j’ai détesté ma lecture. C’est pire: elle m’a laissée totalement indifférente. Je ne suis allée au bout que parce que le livre est très court, mais une semaine pour lire 230 pages dont j’ai presque tout oublié une heure après l’avoir définitivement refermé… C’est difficile de trouver du positif à souligner dans ces conditions. Je conclurai donc ici, en vous disant un mot de la plume, qui n’est pas déplaisante et fait bien le job, s’agissant d’amener le lecteur jusqu’à la fin.

J’aurais voulu être un peu enthousiaste, mais je ne peux pas prétendre avoir pris plaisir à cette lecture. J’ai lu ce livre et… c’est tout…

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour La nouvelle Vie d’Arsène Lupin

  1. Ping : Les Héritiers | Du côté de chez Cyan

  2. Ping : Les Aventures extraordinaires d’Arsène Lupin | Du côté de chez Cyan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.