Des BD en pagaille #53

Mortelle Adèle tome 2: L’Enfer, c’est les autres. Scénario de Mr Tan. Dessin de Miss Prickly. Editions Tourbillon, collection Globulle. 94 pages. 2013.

Mon avis sur le 1er tome: 1. Tout ça finira mal.

Ce 2e tome n’est pas une suite, les BD de cette série se présentant sous forme de mini-histoires ou de gags d’une à 2 pages. On y suit Adèle, une fillette mal embouchée qui a des idées assez particulières pour torturer son entourage.

Le 1er tome m’avait beaucoup fait rire et j’ai trouvé celui-ci encore plus drôle, méchamment drôle. Dans le genre Calvin et Hobbes, mais en moins philosophique et plus sournois.

Les dessins sont chouettes, colorés, détaillés dans certaines planches, moins dans les autres, suivant ce que racontent les auteurs.

Je n’ai finalement pas grand chose à dire sur cette série, sinon ceci: lisez-la! ^^

***

Pandemonium, tome 1. De Sho Shibamoto. Editions Ki-Oon, collection Latitudes. 198 pages. 2013.

Zipher, le cercueil de sa petite amie sur le dos, est à la recherche de « ceux qui hantent le ciel », dans l’espoir qu’ils pourront la ramener à la vie.

Ce manga m’avait été conseillé (sur un forum de lecteurs ou sur un blog) après une de mes tentatives d’incursion ratée dans le genre: Pandemonium se lit dans le sens de lecture occidental, est en couleur et la série ne comporte que 2 tomes. Je n’avais pas noté le nom de la personne qui me l’avait conseillé, mais merci à elle/lui!

Le récit se déroule dans un monde post-apocalyptique assez morne, où les protagonistes essaient de survivre malgré les destructions et les agressions sporadiques dont ils sont victimes de la part d’ennemis surpuissants et inconnus. Au milieu des décombres et des incompréhensions entre Zipher et les autres personnages, c’est un univers très sombre qui se dessine, souligné par les camaïeux d’ocres et de marrons utilisés par l’auteur pour illustrer son histoire.

Les dessins sont sympathiques et originaux. Je n’aime pas tellement les personnages humanoïdos-animaux, en général, mais ici ça sert efficacement le propos sans pour autant créer de distance avec le lecteur. Mon seul reproche est que parfois les couleurs sont si sombres qu’on ne distingue pas tous les détails du dessin.

Dans l’ensemble, une très bonne lecture, qui m’a fait sortir de ma zone de confort et dont j’ai hâte de lire la suite.

***

Simon’s Cat tome 1: Une Calamité de Chat. De Simon Tofield. Editions Fleuve Noir. 240 pages. 2009.

Simon raconte en images le quotidien et les aventures de son chat.

Ce n’est pas une BD avec une intrigue, mais une suite de mini-tranches de vie dont chacune ne dure qu’une ou deux pages. Il y a uniquement du dessin, pas de texte, mais c’est très parlant. Les personnes qui vivent avec un chat vont reconnaître plein de situations ^^

Je n’ai en fait pas grand chose à dire sur cette BD, à part que c’est hilarant du début à la fin et que j’espère lire les autres tomes bientôt 🙂 A lire de toute urgence si vous ressentez le besoin de vous rigoler un peu ^^

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.