Des BD en pagaille #54

Le Grand Méchant Renard. De Benjamin Renner. Editions Shampoing. 186 pages. 2015.

Un renard empoté se met en tête de voler des oeufs pour manger les poussins une fois qu’ils auront éclos.

J’avais beaucoup entendu parler de cette BD et je n’étais pas sûre de comprendre pourquoi elle avait autant de succès. Maintenant que je me suis décidée à la lire, je peux vous dire que c’est parce que c’est à mourir de rire ^^

Les personnages sont hilarants et les situations oscillent entre drôle et mignon, entre ironique et méchant. L’histoire pourrait être bouclée en quelques pages, mais c’est tellement plus amusant que ce soit plus long!

Les dessins sont un peu caricaturaux, ce qui accentue la personnalité des protagonistes. Ils correspondent bien à ce qui est raconté et les couleurs, assez douces, donnent une ambiance un peu automnale et nostalgique.

Une excellente lecture, qui m’a fait pleurer de rire par moments. Je recommande très vivement!

***

Dark Museum tome 2: Le Cri. Scénario d’Alcante et Gihef. Dessin de Luc Brahy. Couleur de Delphine Rieu. Editions Delcourt. 2017. 56 pages.

Ce 2e tome peut être lu indépendamment du 1er, chaque opus se concentrant sur un tableau en particulier et ne reprenant pas les mêmes personnages ou intrigues.

Pour voir mon avis sur le tome 1: American Gothic.

Copenhague, 1890. Le peintre Edvard Munch a été interné en secret pour de graves crises de démence. Son amie Marie et un jeune psychiatre vont tenter de l’aider, alors qu’un mystérieux et effrayant visage semble le hanter.

C’était une lecture plutôt sympa, mais le récit ne m’a pas semblé très équilibré. On prend le temps de bien développer le début et de présenter le contexte et les personnages, mais à la fin tout va très vite et la conclusion est très abrupte. Narrativement, c’était bien moins bon que le 1er tome (qui par contre était beaucoup plus glauque et dérangeant).

Les dessins m’ont plu, surtout les paysages. Les visages par contre étaient un peu grossiers pour mon goût. Le style est plutôt classique, il n’y a pas de planches qui m’ont fait m’extasier ou de traits particulièrement marquants. Les couleurs sont dans des camaïeux différents suivants les lieux où les personnages évoluent. Elles ont un côté un peu terne (je ne le dis pas de manière péjorative) qui correspond bien à l’histoire.

Bref, une lecture sympathique, mais avec pas mal de défauts. Je me souviendrais surtout de ce qui a trait au tableau, sans doute pas beaucoup de l’histoire en elle-même.

***

Bloodshot Reborn tome 2: La Traque. Scénario de Jeff Lemire. Dessins de Butch Guice. Couleurs de David Baron. Couverture de Mico Suayan. Editions Bliss Comics. 104 pages. 2015.

Mon avis sur le tome 1: Colorado.

Suite aux évènements du tome précédent, nous retrouvons Ray et Magic à la poursuite des personnes infectées par les nanites, eux-mêmes étant traqués par la police et le FBI.

Ce tome compte 40 pages de moins que le tome 1 et ça se sent. L’histoire est toujours aussi bonne et prenante, mais les choses vont plus vite, un peu trop pour mon goût. Certains développements auraient mérité qu’on s’y attarde davantage au lieu de sauter presque directement à leur résolution.

Les dessins sont très chouettes, même si parfois ils manquent un peu de finesse sur certaines planches, notamment pour les traits des visages. Les décors sont assez détaillés et variés, on a vraiment l’impression de suivre les personnages dans différents endroits. Personnellement j’avais préféré les dessins de Mico Suayan, mais ce que propose Butch Guice m’a plu aussi. Les couleurs correspondent bien aux scènes et à l’histoire, elles mettent en valeur l’ambiance des différentes scènes au fil de l’histoire.

Une bonne lecture, dans la lignée de l’excellent tome 1, mais les 40 pages de moins se font sentir.

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Des BD en pagaille #54

  1. Ping : Ce que j’ai lu en décembre | Du côté de chez Cyan

  2. Ping : Des BD en pagaille #59 | Du côté de chez Cyan

  3. Ping : Le Grand Méchant Renard // Benjamin Renner ► Grand Méchant Papa-poule – Jukebox Corner

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.