Hiroshima mon Amour

Hiroshima mon Amour. De Marguerite Duras. Editions Folio. 156 pages. 1960.

Une Française et un Japonais vivent une relation aussi brève que passionnée le temps d’un tournage à Hiroshima.

Ce livre est assez particulier. Ce n’est pas un roman, mais un complément au film éponyme d’Alain Resnais, composé par l’autrice d’après son propre scénario. Il comprend le synopsis complet (donc spoilant), le scénario complet (et augmenté des dialogues qui n’ont pas été conservés lors du montage) et de plusieurs appendices comprenant une présentation des personnages et des scènes complémentaires.

Pendant ma lecture, je ne savais pas trop quoi en penser. J’ai été déstabilisée par le format, je crois. J’ai lu dans l’ordre, c’est-à-dire en commençant par le synopsis, même en sachant qu’il me spoilerait la suite. Je pense que c’était la chose à faire, parce que je ne suis pas sûre que ma compréhension de l’histoire aurait été bonne si je n’avais pas procédé de cette façon.

J’ai trouvé les appendices très intéressants et vraiment utiles. Non seulement ils permettent d’approfondir l’histoire et de mieux comprendre les personnages, mais ils nous offrent une vision du processus créatif de l’autrice et de sa collaboration avec le réalisateur (quelques explications sont données également dans l’avant-propos, ne le zappez pas).

En refermant ce livre, je n’avais que des impressions un peu confuses sur ce que j’avais ressenti à sa lecture. Non seulement le format était différent de ce à quoi je suis habituée, mais en plus tout va très vite: il n’y a que 156 pages, dont la plus grande partie consiste en dialogues. J’ai lu l’ensemble d’une traite, sans vraiment me rendre compte que j’arrivais déjà à la fin. Il m’a fallu plusieurs jours pour vraiment démêler mes impressions et mon ressenti.

Maintenant que c’est fait, je me rends compte que ça a réellement été une lecture marquante.

Les thèmes abordés sont extrêmement intéressants. On est dans l’après-guerre, à Hiroshima, mais aussi à Nevers dans le passé, et les traces que l’Histoire a laissées sur les personnages et les lieux, pourtant vécue de façon très différente, sont omniprésentes. Ce n’est pas qu’une toile de fond, c’est aussi le coeur du sujet, quelque part. Mais on se focalise sur les deux protagonistes et leur relation, présentée de manière très sensuelle. On n’est pas dans la romance, mais dans la rencontre de hasard, et pourtant c’est beaucoup plus que ça.

Raconté par Duras, c’est subtil, brut d’émotion, intense. Elle saisit des moments, décrit en quelques mots l’environnement, presque crûment parfois. On ressent littéralement ce que vivent ces deux personnages, grâce à la plume précise et ciselée de l’autrice. C’est particulièrement visible dans les scènes ajoutées de l’appendice. L’exercice d’écriture est extrêmement intéressant et c’est d’autant plus fort que Duras n’a besoin que de quelques lignes pour toucher le lecteur au coeur.

Une excellente lecture, qui m’a beaucoup marquée, mais qui ne plaira sans doute pas à tout le monde. Pour moi ç’a été une vraie expérience littéraire.

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Hiroshima mon Amour

  1. Il semble y a voit beaucoup de choses en si peu de pages. C’est un risque mais l’autrice semble s’en être tirée haut la main. Je n’ai pas vu le film mais l’expérience littéraire a de quoi intriguer.

    Aimé par 1 personne

    • ducotedechezcyan dit :

      Je n’ai pas vu le film non plus, mais je ne pense pas qu’il me plairait autant que le livre. Oui, il y a beaucoup de choses en peu de pages. Si tu es intriguée, n’hésite pas à lui donner une chance, c’est vraiment une lecture intéressante sur divers aspects.

      Aimé par 1 personne

  2. Lynley dit :

    Je n’arrive pas à mettre un j’aime à ton article ! Flute !

    Aimé par 1 personne

  3. Madame_Love dit :

    Une expérience qui semble intéressante mais peut-être un format qui ne me donne pas envie.

    Aimé par 1 personne

  4. Ping : Ce que j’ai lu en mars | Du côté de chez Cyan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.